.
.

Menu


Accueil
Qui sommes-nous ?
La carte des lieux visités
Livre d'or
Archives
E-mail


Nbre de Visiteurs

Depuis le 01/02/2009



Rubriques


a. Avant le depart
b. Russie Mai 2009
c. Mongolie Juin 2009
d. Chine juillet 2009
e. Nepal Septembre 2009
f. Inde Octobre 2009
g. Thailande Novembre 2009
h. Laos Decembre 2009
i. Vietnam Janvier 2010
j. Camboge Fevrier 2010
k. Thailande Fevrier 2010
l. Malaisie Mars 2010
m. Indonesie Avril 2010
n. Australie Mai 2010
o. Nlle Caledonie Juillet 2010
p. Nlle Zelande Aout 2010
q. Australie Septembre 2010
r. Singapour Septembre 2010
s. Malaisie Septembre 2010
t. Angleterre Septembre 2010
u. France Septembre 2010


Derniers articles


01/05/10 - Conclusion Asie.
30/04/10 - Rizières de Bali.
28/04/10 - Retour à Ubud.
27/04/10 - Les îles Gili.
21/04/10 - Go Lombok.
19/04/10 - Gunung Batur.
18/04/10 - Bali bis.
17/04/10 - Bali.
16/04/10 - Ubud.
15/04/10 - Cemero Lawang.
12/04/10 - Yogyakarta.
11/04/10 - Borobudur.
10/04/10 - Yogyakarta.
08/04/10 - Jakarta.
07/04/10 - Trans Sumatran.
06/04/10 - Trans Sumatran.
05/04/10 - Trans Sumatran.
04/04/10 - Lac Toba bis.
03/04/10 - Lac Toba.
02/04/10 - Dumaï.
01/04/10 - Melaka.
30/03/10 - Kuala Lumpur.
27/03/10 - Krabi.
23/03/10 - Karon & Kata.
10/03/10 - Phuket.
17/03/10 - Koh Samui.
14/03/10 - Koh Phangan.
10/03/10 - Koh Tao suite.
08/03/10 - Koh Tao bis.
04/03/10 - Koh Tao.
02/03/10 - Retour Bangkok.
27/02/10 - Benjamin : 29 ans !
26/02/10 - Chiang Maï bis.
22/02/10 - Alentours de Paï.
17/02/10 - Paï.
16/02/10 - Chiang Maï.
14/02/10 - retour Bangkok.
09/02/10 - Angkor Angkor !
07/02/10 - Angkor Vat bis.
06/02/10 - Angkor Vat.
05/02/10 - Siem Reap.
02/02/10 - Phnom Penh.
27/01/10 - Go Cambodge.
26/01/10 - Saïgon bis
24/01/10 - YouTube.
23/01/10 - Saïgon.
21/01/10 - Nha Trang.
15/01/10 - Quy Nhon.
13/01/10 - Hoi An.
11/01/10 - Hué.
09/01/10 - Ninh Binh.
07/01/10 - Baie d'Along.
05/01/10 - Along city.
03/01/10 - Hanoi bis.
31/12/09 - Hanoi.
25/12/09 - Go Vietnam.
24/12/09 - Luang Prabang bis.
21/12/09 - Luang Prabang.
20/12/09 - Luang Namtha.
15/12/09 - Jungle de Namtha.
14/12/09 - Jungle de Namtha.
13/12/09 - Jungle de Namtha.
12/12/09 - Luang Namtha.
10/12/09 - Udomxai.
09/12/09 - Pak Beng.
08/12/09 - Tat Kuang Si.
07/12/09 - Luang Prabang bis.
06/12/09 - Luang Prabang.
05/12/09 - Vang Vieng suite.
04/12/09 - Vang Vieng bis.
03/12/09 - Vang Vieng.
02/12/09 - Ban Na bis.
01/12/09 - Ban Na.
30/11/09 - Vientiane.
28/11/09 - Go Laos.
27/11/09 - Nong Khaï.
26/11/09 - Ayutthaya bis.
24/11/09 - Ayutthaya.
23/11/09 - Bangkok suite.
12/11/09 - Bangkok bis.
09/11/09 - Bangkok.
05/11/09 - Quit India.
04/11/09 - Kolkata bis.
01/11/09 - Kolkata.
31/10/09 - Vârânasî suite.
28/10/09 - Vârânasî bis.
27/10/09 - Vârânasî.
26/10/09 - Âgrâ suite.
24/10/09 - Taj Mahal.
23/10/09 - Âgrâ bis.
22/10/09 - Âgrâ.
21/10/09 - Jaipur bis.
20/10/09 - Jaipur.
19/10/09 - Pushkar bis.
15/10/09 - Pushkar.
14/10/09 - Udaipur suite.
07/10/09 - Udaipur bis.
06/10/09 - Udaipur.
05/10/09 - Jodhpur bis.
04/10/09 - Jodhpur.
03/10/09 - Jaisalmer bis.
02/10/09 - Désert du Thar bis.
01/10/09 - Désert du Thar.
30/09/09 - Jaisalmer.
29/09/09 - Bîkâner bis.
28/09/09 - Bîkâner.
27/09/09 - New Delhi.
26/09/09 - Delhi bis.
25/09/09 - Delhi.
24/09/09 - Go India.
23/09/09 - Picasa.
19/09/09 - Histoire de mont.
18/09/09 - Histoire de mont.
17/09/09 - Lac Phewa Tal.
16/09/09 - Pokhara.
15/09/09 - Go Pokhara.
14/09/09 - Bandipur.
13/09/09 - Bhaktapur.
12/09/09 - Patan.
11/09/09 - Bodnath.
10/09/09 - Visa Indien.
06/09/09 - Swayambhunath.
03/09/09 - Indra Jatra.
02/09/09 - Katmandou.
30/08/09 - Alix : 25 ans !
25/08/09 - Vol pour le Népal.
24/08/09 - Pandas Géants.
23/08/09 - Retour Chengdu.
20/08/09 - Yuanyang suite.
19/08/09 - Yuanyang bis.
18/08/09 - Yuanyang.
17/08/09 - Kunming.
15/08/09 - Dàli.
12/08/09 - Lijiang bis.
11/08/09 - Lijiang.
10/08/09 - Shangri-La bis.
09/08/09 - Shangri-La.
08/08/09 - Xiàngchéng.
07/08/09 - Litang.
06/08/09 - Kàngding.
05/08/09 - Chengdu.
30/07/09 - Emei Shan suite.
29/07/09 - Mont Emei Shan bis.
28/07/09 - Mont Emei Shan.
27/07/09 - Bouddha Géant.
26/07/09 - Chengdu.
19/07/09 - Remparts de Xi'an.
18/07/09 - Mont Hua Shan bis.
17/07/09 - Mont Hua Shan.
16/07/09 - Qin Shi Huang.
15/07/09 - Xi'àn.
14/07/09 - Train "assis dur".
11/07/09 - Beijing Beijing.
10/07/09 - Beijing toujours.
09/07/09 - Beijing encore.
08/07/09 - Grande Muraille.
07/07/09 - Beijing suite.
03/07/09 - Beijing bis.
02/07/09 - Beijing.
28/06/09 - Transmongolien.
26/06/09 - Ba-yar-stai !
25/06/09 - Gunjin Sum.
24/06/09 - Vallée Dund Bayan.
23/06/09 - Vallée de Khongor.
22/06/09 - Lac Noir.
21/06/09 - Saridiin Khiid.
20/06/09 - Monts Khentii suite.
19/06/09 - Monts Khentii bis.
18/06/09 - Monts Khentii.
17/06/09 - retour Tuuliin Adag.
16/06/09 - Seruun Bulag bis.
15/06/09 - Seruun Bulag.
14/06/09 - Tuuliin Adag bis.
13/06/09 - Vallée Tuuliin Adag.
12/06/09 - Pushing the limits.
11/06/09 - Oulan-Bator la fin.
10/06/09 - Oulan-Bator suite.
05/06/09 - Oulan-Bator.
04/06/09 - Parc Hustain Nuruu.
03/06/09 - Famille Nomade.
02/06/09 - Lac Blanc.
01/06/09 - Erdene Zuu.
30/05/09 - Karakorum.
27/05/09 - Dasvidania !
25/05/09 - Retour Irkoutsk.
24/05/09 - Île d'Olkhon.
19/05/09 - Irkutsk.
18/05/09 - Le Transsibérien.
13/05/09 - Gare Transsibérien.
12/05/09 - La journée la plus longue.
10/05/09 - J-1 !
25/04/09 - Matos & budget !
08/04/09 - Santé & Vaccins.
27/03/09 - Visas & Assurance.
24/02/09 - Genèse du projet.
12/02/09 - Trouver des infos ?
06/02/09 - Enfin le Blog !
01/02/09 - Qui sommes nous ?


Amis ou Liens favoris


Pascal en Asie :)
Taz de Happy Family :)
Carina & Chema :)
Sophie, Zaya et Louis :)
Nelly & Alex :)
Mathilde & Christophe :)
Idan Santhaus :)
Delphine & Vincent :)
Alysée, Rémi & Nicolas :)
Marie en Inde :)
Marie, Thomas & Sébastien :)
Julie & Julien :)
Le Lac Baïkal
Ger to Ger
Urga Tours, notre ami Battsogt
Orphelinat Oulan-Bator
Wwoofing, bosser à l'étranger
Forum Uniterre
J'irai dormir chez vous
Where the hell is Matt ?
Auberges dans le monde
Air Asia
Tiger Airways
Ambassades FR dans le monde
Air Indian Express
Forum du Routard
Voyage Forum
E-voyageur Forum
ID TGV
Couch Surfing
Illico Travel, avion en EU
Auberges de Jeunesses FR
Forum Lonely Planet
SOS Terre Sacrée
Visa Australien
Jetcost
Air Austral





«  Janvier 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

18/05/09 - Le Transsibérien.


« Le Transsibérien, se sont 2 rails parallèles posés devant sois sur des milliers de kilomètres par décision du Tsar à une époque où rien ne justifiait qu’on fît un détour pour contourner une Isba ou un village qui se seraient trouvés sur le tracé. Donc ça va tout droit. »

Sylvain Tesson - L’axe du Loup.



Premier jour : Jeudi 14 Mai.


Il est 10h00 du matin et la journée commence sur des chapeaux de roues.


Les sacs ont été ficelés la veille, nous prenons un rapide petit déjeuné et nous partons de l’auberge pendant que Yohanes et Willy dorment encore.

Avec nos gros sacs et une légère gueule de bois, nous prenons le métro, en 10 minutes nous devrions arriver à la gare mais hélas, l’accès au quai qui nous intéresse pour rejoindre la prochaine station est fermée pour cause de « photographie officielle » !!


Sacrebleu ! Heureusement nous avions sentit le coup venir et nous étions partit plutôt que prévue.

On sort notre beau petit plan du métro et on tente de rejoindre Komsomolskaya par une liaison du centre ville. Cela nous rallonge de 6 stations de métro mais c’est le plus rapide… Nous portons toujours nos sacs de 23kg en moyenne… Un régale !


11h45 nous arrivons à la gare, épuisé. Nous vérifions l’horaire et nous nous asseyons dans le grand hall de la gare qui sert de salle d’attente. Aux alentours de 12h30 notre train s’affiche en voie 4 ! Tout doucement, nous nous mettons en route, le train est immense. Nous sommes en voiture 13, places numéros 23 et 24 (nous avons la chance d’avoir un lit en bas, un lit en haut, c’est plus simple pour pouvoir s’asseoir car le lit du bas sert de banquette)



Nous faisons la rencontre d’une babouchka et de son petit fils « Vania », un petit garçon de 3-4 ans très charmant. Ils feront tout le trajet avec nous dans le compartiment.



13h35, ponctuel, le train démarre, une sorte de soulagement nous envahit. Voilà minimum 4 jours de repos sans stress.


Au bout de 30 minutes personnellement je m’endors sur la banquette et fais une belle sieste de 5 heures. Alix lit un peu et dessine sur son carnet.


 Le Transsibérien c’est quoi ?

Un train qui, comme son nom l’indique, traverse la Sibérie sur un axe Est-Ouest, pour rejoindre Moscou à Vladivostok.

Autant pour des petits français que nous sommes, ceci est extraordinaire de traverser pas moins de 5 000 à 7 000 kms. Autant pour les russes c’est presque une routine.

Il n’existe pas en Russie, de publicité ou de billet ou de guichet voir même de train lié au Transsibérien. Ce n’est qu’une voie de chemin de fer comme les autres, qui ne fait que relier la capitale à la Sibérie.

A noter que dans toutes les gares de Russie, l’heure des trains est celle de Moscou. Cela peut-être très perturbant pour savoir à quelle heure prendre son train lorsque l’on est en Sibérie, avec 7 heures de décalages. 




Second jour : Vendredi 15 Mai.


Couché 1h du matin, levé 9h00.


Vania et sa grand-mère sont déjà réveillé mais font en sorte de ne pas faire de bruit. Le petit est vraiment mignon. Alix dort encore.

J’en profite pour sauter du lit (je suis à l’étage) et aller me faire un brin de toilette mais nous sommes en gare et donc les toilettes sont fermés à clef pour l’instant. Je reste un peu dans le couloir et fait des signes de têtes à nos voisins de compartiments qui sont debout. La barrière de la langue est extrêmement frustrante mais j’arrive à faire sourire, c’est déjà ça.



Dans la journée, des types passent dans les wagons en jetant des magasines ou des fournitures d’école sur nos banquettes. Ils font en faite de la vente… Si on y touche pas, ils repassent récupérer leur babiole.


La journée passe doucement, la grand-mère reste très discrète et évite nos regards. Les échanges sont très rares à mon goûts, hormis lorsque Vania vient vers nous. Le petit est très joueur et il parle seulement quelques mots de russe alors c’est rigolo car il nous donne des leçons.


Au km 1223, les forêts changent de couleurs, des bouleaux apparaissent de plus en plus. Nous arrivons dans l’Oural, frontière naturelle entre l’Europe et l’Asie.



Au bout de 24 h environ, au km 1434 nous passons la grande ville de Perm. Les km sont compté par rapport à Moscou évidemment.

Dehors il fait toujours grisâtre, il pleut, il pleut bergère… Du train j’aperçois des gens autour de feu improvisés, sous des ponts ou dans des garages qui se trouvent proche de la voie ferrée.


Aux alentours de 16h00 je fais la connaissance de Vladimir, un russe de 60 ans qui parle légèrement anglais. Il me raconte qu’il est de Iekaterinbourg, que jadis la grande mafia russe régnait ici et que Boris Eltsine y aurait fait ses premiers pas en politique.

Je lui explique que j’aimerai photographier la frontière Europe / Asie, un monument en granite blanc sur le bord de la voie. Il rigole un coup puis m’explique qu’il viendra me chercher au moment voulu. Iekaterinbourg se trouvant côté Asie, j’en profite pour lui dire qu’il est donc asiatique de naissance!

Il rigole encore mais je comprend dans sa façon de me répondre en russe que ça ne lui plait pas du tout J D’ailleurs il le répète à la provodnista qui se mit à rire aussi.


Alix de son côté joue avec Vania, dort beaucoup, regarde le paysage. Elle n’ose pas encore trop sortir du compartiment mais s’est faite un petit terrier. Elle prend quelques photos.


A 21h00, au km 1777, je prend enfin ma photo du monument. Ok c’est p’tit, on passe a 80km/h devant, la fenêtre est dégueulasse et la photo ne rend pas du tout… Mais j’étais content, après avoir attendu 1h00 avec Vladimir. Nous voilà en Asie.



Prochain arrêt Iekaterinbourg, km 1814. Des groupes descendent du wagons, d’autres montent. Les visages commencent à s’étirer et s’arrondir.

Nous nous couchons vers les 22h30.


 Le Transsibérien c’est quoi ?

Il existe 3 sortes de trains différents en fonction de leur numéro.

Les trains numéro 1 à 100 sont des trains pour des voyageurs à petits bagages. Ils sont en général un peu plus cher car il y a un service de restauration qui passe dans les wagons (un peu comme dans les avions longues distances) Les agences en Europe, font des réservations sur ces trains là, particulièrement sur le N°2 qui est nommé « Baïkal »

Les trains numérotés 101 à 200 sont des trains pour voyageurs avec bagages moyens, moins cher que les premiers d’à peine quelques euros.

Enfin les trains numérotés de 201 à +, sont des trains pour voyageurs ayant des gros bagages. Encore moins cher de quelques euros. Plus de places de rangements donc moins de places pour le reste et pas de service de restauration.

 


Troisième jour : Samedi 16 Mai.


Levé 7h00 du matin mais nous avons 2h00 de décalage avec Moscou donc il est 9h00, heure locale.

Enfin du soleil !

Le train a fait beaucoup de longs arrêts cette nuit.

Au km 2102, nous voilà en Sibérie ! Rien d’extraordinaire, des bouleaux, des plaines, des bouleaux.


Ca commence à sentir le hamster dans la cabine. Comme d’habitude la babouchka et le petit Vania sont déjà réveillé mais ne font pas de bruit pour ne pas perturber Alix.

Nous faisons un arrêt à Ichim, km 2428, j’en profite pour me dégourdir les jambes avec d’autres voisins de compartiments. Il fait chaud ici.



Sur le quai des gens viennent vendre aux voyageurs de la nourriture faite maison. Crêpes, beignets, plats composé de pommes de terre. Il est bientôt 10h30 je crois, heure locale.

Le train redémarre et notre wagon commence à bouillir à cause du soleil. Les odeurs remontent, la chaleur est horrible pour moi. Je monte me coucher en slip tellement j’en peux plus. Au nord des forêts de bouleaux, au sud des marécages à perte de vue.

Alix assume mieux que moi cette chaleur dans le compartiment. Ca m’agace de ne pas pouvoir sortir prendre l’air ou me dégourdir. J’essaye de dormir.


Nous arrivons a 12h30 à Omsk, au km 2716. Je sors pour prendre l’air, il se met à pleuvoir quelques gouttes mais ça rafraîchit. Alix sort à son tour et je monte garder les affaires.

Peu après le départ de Omsk, un dénommé Marat a branché Alix dans le couloir. Je l’a préviens d’une entourloupe que je sens venir mais elle me répond juste qu’il a servit de traducteur car il parle Anglais. Mouais.

15 minutes après, nous sommes tous les deux dans le couloir quand une vendeuse de babioles passe pour refourguer des tissus. 2 minutes après le fameux Marat fait signe à Alix de venir dans sa cabine. Lol

Je l’a suis et je sens le malaise monter en lui. Il veut lui offrir un châle blanc qu’il vient d’acheter à la nénette. Alix confuse, accepte et me présente à lui. Nous retournons dans notre cabine, je rigole de la scène tellement c’était prévisible. 10 minutes après, Marat vient devant notre porte pour me demander de le suivre, ce que je fais. Il souhaite discuter me dit il, autour d’une bière. Pas de soucis, je ne souhaite que boire.

S’en suit un enchaînement de bière, une rencontre dans le compartiment de Marat avec le chef des chemins de fer Russe ( rien que ça…) avec qui nous avons partagé du poisson séché et… bah de la bière.

Pour une fois qu’il y avait de l’animation, ça faisait du bien. Alix et moi avons appris quelques mots en Russe.


Bonjour : PriViet!

Merci : Spasiba.

Mon nom est Ben : Mi Nia Za Vout Ben.

Je viens de France : Ya is Francei.

Tape m’en 5 : Daï Pet !

Bon gars : Maladiets!

Bisou : Pat’s E Louille.

Poisson : Riba.

Biere : Piver

De rien : Majelste.

Santé : Boud’z Darrof.

Je t’aime : Ya tabia loublou.


On vous raconte pas la soirée mais Marat a été défait sous les litres de bières, Alix ressemble à Alysée, les Russes sont grands fans d’Alysée, le poisson séché salé c’est pas terrible je trouve et la vodka c’est un mythe en Russie d’après nos amis. La vodka est bonne mais elle fracasse trop et coûte cher. La bière est excellente et ne coûte rien du tout. Nos amis confectionnent leurs propres vodka dans leur cave, c’est interdit mais elle est meilleur et fracasse encore plus, tout en restant à moindre prix. Merci Marat et Yevgeniy pour ces moments passés J

Couché 1h30, heure de Moscou, soit 4h ou 5h30 heure locale…


 Le Transsibérien c’est quoi ?

La première classe, appelée « Spalny Wagon », sont des compartiments de 2 personnes, fermés par une porte qui donne sur le couloir.

La seconde classe, appelée « Koupeïny », sont des compartiments de 4 personnes, fermés par une porte. Le prix est moitié moins cher qu’en première.

Enfin la troisième classe, appelée « Platskart », sont des compartiments de 6 personnes, sans porte. 2 des lits se trouvent dans le couloir. Après 3 jours de voyage, cela ressemble plus à un wagon de réfugiés. Le prix ici est presque quatre fois moins cher qu’en première classe.

Nous avons choisi la seconde classe car on nous l’a conseillé, pour un direct Moscou - Irkoutsk, soit 4 jours non stop. De plus Alix étant un peu claustrophobe, nous avons préféré jouer la sûreté.

Notre numéro de train est le 350, donc pas de service de restauration, pas de douches, suffisamment de place pour pouvoir se retourner mais c’est tout. Les toilettes qui servent aussi de salles de bains, sont réduits au minimum (1 lavabo, 1 chiotte, 1 miroir) le tout en inox pour être nettoyé à la javelle par la provodnista.

 

Quatrième jour : Dimanche 17 Mai.


Levé 8h00, heure de Moscou.

Il a fait froid cette nuit, Alix a prit une seconde couverture.


Pour une fois je me réveil avant la babouchka et le petit Vania. Hormis la soirée avec Marat et Yevgeniy, le temps est long dans le train. Heureusement Vania, avec son grand sourire et son côté curieux amène à des moments incongrues. De tout le trajet nous ne l’avons jamais entendu pleurer ou crier. Alix aurait voulu qu’on l’adopte mais bon…

Il est difficile d’écrire dans le train à cause des secousses et curieusement nous n’avons pas envie de lire non plus car nous ne voulons pas rater quoi que ce soit à l’extérieur.


Depuis Omsk, nous croisons des centaines de trains avec des dizaines et des dizaines de wagons de fret. C’est le plus grand trafic au monde de pétrole, de charbon, de bois, de textiles, d’équipements militaires.


Marat se lève avec un bon mal de crâne. Il nous invite à prendre le thé et petit déjeuner dans sa cabine.

Nous continuons de discuter de politique, de voyages, de religions. Grosso-modo il n’a pas arrêté de nous parler de la crise économique, des missiles nucléaires, de la situation de la Russie dans le monde. Ce fut très intéressant. Il travail sur des "pipelines" en Sibérie et rentre voir sa femme qu’il n’a pas vu depuis plus de 3 mois. Il est très anxieux de l’a retrouver. Il nous file son numéro de téléphone et son mail au cas où nous aurions un soucis en Russie. Il dit ne pas avoir de soucis d’argent alors c’est « No Problem » comme il dit.

Nous le laissons à Krasnoïarsk, au km 4098 aux alentours de 12h30.



La fin de journée est un peu monotone. Nous devons penser que demain matin nous arrivons à Irkoutsk, déjà ! Et la vie dans le Transsibérien prendra fin.

Des chevaux en liberté galopent en groupe dans la steppe Sibérienne.

Le temps est grisâtre et il pleut encore.

La Russie compte 6 des 20 plus longs fleuves du monde.

La traversé sans escale depuis Moscou ressemble à une traversée en mer.

Ce soir nous essayons de nous coucher vers les 19h00 heure de Moscou, car cela fait 0h00 heure locale mais ce n’est vraiment pas facile d’accrocher ce décalage de 5h…

Tout le wagon nous sourit lorsque l’on croise les gens maintenant. Nous sommes les deux petits français qui ne parlent pas le russe et qui vont au Lac Baïkal. La provodnista nous aime bien je crois.


 Le Transsibérien c’est quoi ?

Parlons-en de la provodnista ! Elle vérifie les billets à la montée des voyageurs, distribue 2 draps, 1 couverture, 1 serviette et 1 tête d’oreiller à chaque nouvel arrivant. Elle vérifie que le samovar est en bon état de marche, pour avoir de l’eau chaude dans le couloir (pour les soupes et repas lyophilisés, le thé etc)

Elle permet aussi d’acheter quelques boissons ou gâteaux dans le wagon, elle a une petite cachette.

C’est la femme à tout faire et mieux vaut se l’a mettre dans la poche car c’est elle qui a toutes les clés du wagon. Même si l’on ne parle pas le russe, au bout de quelques heures de trains, elle se pliera en 4 pour nous comprendre et nous apporter ce qu’il manque.

 

Arrivée à Irkoutsk : Lundi 18 Mai.


Levé 4h30 heure de Moscou, 9h30 heure locale.


La pire nuit de trajet. Alix n’arrivait pas à dormir, le petit Vania non plus d’ailleurs.

Durant la nuit nous avons fait de multiples arrêts encore et aux alentours des 23h00 (soit 4h00) nos nouveaux voisins de compartiments font un boucan pas croyable !

Ca tapent dans les murs, ça pousse des affaires, ça cogne les portes…

En plus de cela, la provodnista ouvre notre porte 2 fois par erreur, un Ukrainien fait de même un peu plus tard…

Je décide de me rhabiller pour aller voir ce qu’il se passe, quitte à aider ces pauvres gens qui doivent certainement essayer de ranger leurs affaires…

J’ouvre notre porte, entre dans le couloir et tombe nez à nez avec un officier de l’armée… Je fais mine d’aller aux toilettes et en passant je remarque qu’ils chargent des énormes caisses en bois dans le compartiment voisin au notre. D’autres caisses sont en métal, il y a des gros sacs de sports qui ont l’air d’être bien plein. Bref je continue ma route et vais finalement fumer une clope entre les deux wagons. Là je retrouve l’Ukrainien qui n’arrive pas à dormir non plus, il m’offre une canette de bière et nous échangeons rapidement quelques onomatopées.

Je retourne me coucher et tente de m’endormir.


Le lendemain matin le réveil est difficile forcément.

Notre train s’arrête 20 minutes avant l’arrivée dans Irkoutsk. Nous préparons les sacs, je descend les affaires pour la babouchka qui me fait signe qu’elle va en avoir besoin. Dans le couloir nous croisons un groupe d’Allemand qui sont monté la veille.

Le train redémarre, 5 min de trajet et nous voilà arrivé en gare d’Irkoutsk.


Nous descendons et l’un des Allemands nous branche. Ils vont au Downtown Hostel, c’est plus près de la gare que l’auberge Baikaler Hostel, que nous voulions prendre. Le type nous propose de payer le taxi mais nous refusons et souhaitons y aller à pieds. C’est un groupe entre 35 et 45 ans.


Nous les retrouvons à l’auberge après 20 minutes de marche avec les sacs à dos. L’un d’eux parle le russe, ce qui peut être intéressant pour nous. Nous sortons un peu ville pour prendre l’air.



Dans la soirée, le même allemand vient nous voir pour nous expliquer qu’ils vont prendre le bus le lendemain matin a 9h00 pour l’île d’Olkhon, ils vont chez Nikita’s guesthouse, comme nous.

Pourquoi pas les suivre alors ! Nous pensions rester plus longtemps à Irkoutsk mais le lac passe en priorité.

Nous passons la soirée à mettre à jour le blog car nous étions en retard.

Tranquillement l’auberge s’endort pendant que nous envoyons les photos.


Galerie : Transsibérien. 



Alix & Benjamin.

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 11:22, le lundi 18 mai 2009 dans b. Russie Mai 2009, Moscou
Mots clefs :