.
.

Menu


Accueil
Qui sommes-nous ?
La carte des lieux visités
Livre d'or
Archives
E-mail


Nbre de Visiteurs

Depuis le 01/02/2009



Rubriques


a. Avant le depart
b. Russie Mai 2009
c. Mongolie Juin 2009
d. Chine juillet 2009
e. Nepal Septembre 2009
f. Inde Octobre 2009
g. Thailande Novembre 2009
h. Laos Decembre 2009
i. Vietnam Janvier 2010
j. Camboge Fevrier 2010
k. Thailande Fevrier 2010
l. Malaisie Mars 2010
m. Indonesie Avril 2010
n. Australie Mai 2010
o. Nlle Caledonie Juillet 2010
p. Nlle Zelande Aout 2010
q. Australie Septembre 2010
r. Singapour Septembre 2010
s. Malaisie Septembre 2010
t. Angleterre Septembre 2010
u. France Septembre 2010


Derniers articles


01/05/10 - Conclusion Asie.
30/04/10 - Rizières de Bali.
28/04/10 - Retour à Ubud.
27/04/10 - Les îles Gili.
21/04/10 - Go Lombok.
19/04/10 - Gunung Batur.
18/04/10 - Bali bis.
17/04/10 - Bali.
16/04/10 - Ubud.
15/04/10 - Cemero Lawang.
12/04/10 - Yogyakarta.
11/04/10 - Borobudur.
10/04/10 - Yogyakarta.
08/04/10 - Jakarta.
07/04/10 - Trans Sumatran.
06/04/10 - Trans Sumatran.
05/04/10 - Trans Sumatran.
04/04/10 - Lac Toba bis.
03/04/10 - Lac Toba.
02/04/10 - Dumaï.
01/04/10 - Melaka.
30/03/10 - Kuala Lumpur.
27/03/10 - Krabi.
23/03/10 - Karon & Kata.
10/03/10 - Phuket.
17/03/10 - Koh Samui.
14/03/10 - Koh Phangan.
10/03/10 - Koh Tao suite.
08/03/10 - Koh Tao bis.
04/03/10 - Koh Tao.
02/03/10 - Retour Bangkok.
27/02/10 - Benjamin : 29 ans !
26/02/10 - Chiang Maï bis.
22/02/10 - Alentours de Paï.
17/02/10 - Paï.
16/02/10 - Chiang Maï.
14/02/10 - retour Bangkok.
09/02/10 - Angkor Angkor !
07/02/10 - Angkor Vat bis.
06/02/10 - Angkor Vat.
05/02/10 - Siem Reap.
02/02/10 - Phnom Penh.
27/01/10 - Go Cambodge.
26/01/10 - Saïgon bis
24/01/10 - YouTube.
23/01/10 - Saïgon.
21/01/10 - Nha Trang.
15/01/10 - Quy Nhon.
13/01/10 - Hoi An.
11/01/10 - Hué.
09/01/10 - Ninh Binh.
07/01/10 - Baie d'Along.
05/01/10 - Along city.
03/01/10 - Hanoi bis.
31/12/09 - Hanoi.
25/12/09 - Go Vietnam.
24/12/09 - Luang Prabang bis.
21/12/09 - Luang Prabang.
20/12/09 - Luang Namtha.
15/12/09 - Jungle de Namtha.
14/12/09 - Jungle de Namtha.
13/12/09 - Jungle de Namtha.
12/12/09 - Luang Namtha.
10/12/09 - Udomxai.
09/12/09 - Pak Beng.
08/12/09 - Tat Kuang Si.
07/12/09 - Luang Prabang bis.
06/12/09 - Luang Prabang.
05/12/09 - Vang Vieng suite.
04/12/09 - Vang Vieng bis.
03/12/09 - Vang Vieng.
02/12/09 - Ban Na bis.
01/12/09 - Ban Na.
30/11/09 - Vientiane.
28/11/09 - Go Laos.
27/11/09 - Nong Khaï.
26/11/09 - Ayutthaya bis.
24/11/09 - Ayutthaya.
23/11/09 - Bangkok suite.
12/11/09 - Bangkok bis.
09/11/09 - Bangkok.
05/11/09 - Quit India.
04/11/09 - Kolkata bis.
01/11/09 - Kolkata.
31/10/09 - Vârânasî suite.
28/10/09 - Vârânasî bis.
27/10/09 - Vârânasî.
26/10/09 - Âgrâ suite.
24/10/09 - Taj Mahal.
23/10/09 - Âgrâ bis.
22/10/09 - Âgrâ.
21/10/09 - Jaipur bis.
20/10/09 - Jaipur.
19/10/09 - Pushkar bis.
15/10/09 - Pushkar.
14/10/09 - Udaipur suite.
07/10/09 - Udaipur bis.
06/10/09 - Udaipur.
05/10/09 - Jodhpur bis.
04/10/09 - Jodhpur.
03/10/09 - Jaisalmer bis.
02/10/09 - Désert du Thar bis.
01/10/09 - Désert du Thar.
30/09/09 - Jaisalmer.
29/09/09 - Bîkâner bis.
28/09/09 - Bîkâner.
27/09/09 - New Delhi.
26/09/09 - Delhi bis.
25/09/09 - Delhi.
24/09/09 - Go India.
23/09/09 - Picasa.
19/09/09 - Histoire de mont.
18/09/09 - Histoire de mont.
17/09/09 - Lac Phewa Tal.
16/09/09 - Pokhara.
15/09/09 - Go Pokhara.
14/09/09 - Bandipur.
13/09/09 - Bhaktapur.
12/09/09 - Patan.
11/09/09 - Bodnath.
10/09/09 - Visa Indien.
06/09/09 - Swayambhunath.
03/09/09 - Indra Jatra.
02/09/09 - Katmandou.
30/08/09 - Alix : 25 ans !
25/08/09 - Vol pour le Népal.
24/08/09 - Pandas Géants.
23/08/09 - Retour Chengdu.
20/08/09 - Yuanyang suite.
19/08/09 - Yuanyang bis.
18/08/09 - Yuanyang.
17/08/09 - Kunming.
15/08/09 - Dàli.
12/08/09 - Lijiang bis.
11/08/09 - Lijiang.
10/08/09 - Shangri-La bis.
09/08/09 - Shangri-La.
08/08/09 - Xiàngchéng.
07/08/09 - Litang.
06/08/09 - Kàngding.
05/08/09 - Chengdu.
30/07/09 - Emei Shan suite.
29/07/09 - Mont Emei Shan bis.
28/07/09 - Mont Emei Shan.
27/07/09 - Bouddha Géant.
26/07/09 - Chengdu.
19/07/09 - Remparts de Xi'an.
18/07/09 - Mont Hua Shan bis.
17/07/09 - Mont Hua Shan.
16/07/09 - Qin Shi Huang.
15/07/09 - Xi'àn.
14/07/09 - Train "assis dur".
11/07/09 - Beijing Beijing.
10/07/09 - Beijing toujours.
09/07/09 - Beijing encore.
08/07/09 - Grande Muraille.
07/07/09 - Beijing suite.
03/07/09 - Beijing bis.
02/07/09 - Beijing.
28/06/09 - Transmongolien.
26/06/09 - Ba-yar-stai !
25/06/09 - Gunjin Sum.
24/06/09 - Vallée Dund Bayan.
23/06/09 - Vallée de Khongor.
22/06/09 - Lac Noir.
21/06/09 - Saridiin Khiid.
20/06/09 - Monts Khentii suite.
19/06/09 - Monts Khentii bis.
18/06/09 - Monts Khentii.
17/06/09 - retour Tuuliin Adag.
16/06/09 - Seruun Bulag bis.
15/06/09 - Seruun Bulag.
14/06/09 - Tuuliin Adag bis.
13/06/09 - Vallée Tuuliin Adag.
12/06/09 - Pushing the limits.
11/06/09 - Oulan-Bator la fin.
10/06/09 - Oulan-Bator suite.
05/06/09 - Oulan-Bator.
04/06/09 - Parc Hustain Nuruu.
03/06/09 - Famille Nomade.
02/06/09 - Lac Blanc.
01/06/09 - Erdene Zuu.
30/05/09 - Karakorum.
27/05/09 - Dasvidania !
25/05/09 - Retour Irkoutsk.
24/05/09 - Île d'Olkhon.
19/05/09 - Irkutsk.
18/05/09 - Le Transsibérien.
13/05/09 - Gare Transsibérien.
12/05/09 - La journée la plus longue.
10/05/09 - J-1 !
25/04/09 - Matos & budget !
08/04/09 - Santé & Vaccins.
27/03/09 - Visas & Assurance.
24/02/09 - Genèse du projet.
12/02/09 - Trouver des infos ?
06/02/09 - Enfin le Blog !
01/02/09 - Qui sommes nous ?


Amis ou Liens favoris


Pascal en Asie :)
Taz de Happy Family :)
Carina & Chema :)
Sophie, Zaya et Louis :)
Nelly & Alex :)
Mathilde & Christophe :)
Idan Santhaus :)
Delphine & Vincent :)
Alysée, Rémi & Nicolas :)
Marie en Inde :)
Marie, Thomas & Sébastien :)
Julie & Julien :)
Le Lac Baïkal
Ger to Ger
Urga Tours, notre ami Battsogt
Orphelinat Oulan-Bator
Wwoofing, bosser à l'étranger
Forum Uniterre
J'irai dormir chez vous
Where the hell is Matt ?
Auberges dans le monde
Air Asia
Tiger Airways
Ambassades FR dans le monde
Air Indian Express
Forum du Routard
Voyage Forum
E-voyageur Forum
ID TGV
Couch Surfing
Illico Travel, avion en EU
Auberges de Jeunesses FR
Forum Lonely Planet
SOS Terre Sacrée
Visa Australien
Jetcost
Air Austral





«  Avril 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 

16/09/09 - Pokhara.


Mercredi 16 septembre.


C’est le jour de la seconde injection antirabique pour Alix du coup nous prenons un taxi en direction du Manipal Teaching Hospital au nord de Pokhara.


Nous payons 20 Roupies pour avoir un carnet de santé népalais et attendons au service « Surgery » notre tour.


 

C’est un immense hôpital sans charme, tout en béton et avec des couloirs de parking souterrain. Dans les salles d’attente on peut voir à peu près tout et n’importe quoi. 


Les docteurs reçoivent les patients dans des petites pièces fermées par des rideaux, ambiance dispensaire. Des élèves en médecine parcours les salles et les cours sont donnés dans certaines pièces, juste à côté de la salle d’attente. En faite nous les voyons en train d’avoir un cours d’anglais.


 

Le docteur, ou plutôt les docteurs, car ils sont trois ou quatre et on ne sait pas qui est qui J


Bref les docteurs nous reçoivent et nous expliquons l’aventure des singes. Après ça ils doivent rechercher un produit qui puisse être équivalent à celui que les infirmières de Katmandou ont injectées à Alix.


Nous attendons quelques heures qu’ils vérifient les doses et les correspondances entre les produits puis enfin ils nous donnent l’ordonnance pour acheter le vaccin dans la pharmacie de l’hôpital.


 

Nous y faisons la queue, et achetons le produit 515 Roupies.


Nous retournons au service « Surgery » mais il n’y a plus personne, tout est éteint. Ils sont partit manger, il est 12h00...


Du coup nous cherchons la cantine qui se trouve en sous-sol, ambiance très glauque ici, puis après mangé nous retournons à la salle d’attente. 13h30 une infirmière se pointe et nous explique qu’il suffit d’aller aux urgences pour avoir l’injection. 


Nous avons donc attendu pour rien, c’est pas grave !



Direction les urgences, rebelote on explique et on fait lire les notes du carnet de vaccination. Une infirmière fait la piqûre à Alix et voilà c’est fini.


Nous ressortons de l’hôpital et rentrons à pied sur Lakeside. Le soleil tape fort aujourd’hui et après une balade de trois heures, nous arrivons à destination.


Un peu déçu tout de même par notre visite de la vieille ville de Pokhara. Rien de bien extraordinaire et surtout ça ne tranche pas vraiment avec le reste de la ville comparé à Katmandou par exemple.


Par contre le quartier touristique et les berges du lac sont très paisibles.


 

Seule petite chose intéressante de la vieille ville, la rivière Seti qui arrive du nord et traverse la ville s’engouffre dans une crevasse de deux à un mètre de large pas plus. Résultat la rivière traverse la ville à une profondeur de 50 m en dessous du niveau de la chaussée et dans une gorge profonde et étroite.


Le soir nous profitons des couleurs noires d’un orage qui s’annonce, il pleut sur le lac et les nuages de fin de mousson sont toujours accrochés aux massifs des Annapurna ce qui fait que nous n’avons pas encore aperçu les montagnes enneigées.


 

Les soldats Gurkhas.


A la périphérie de Pokhara, l’armée britannique possède un centre de recrutement malgré la disparition de l’empire colonial.


Chaque année, des centaines de jeunes hommes originaires de tout le Népal passent par une sélection rigoureuse dans l’espoir de devenir un soldat Gurkha.


Les futurs recrues doivent accomplir une série de performances physiques éprouvantes comme grimper 5 km en portant 25 kg de pierres dans un panier traditionnel en osier. Seuls réussissent les plus forts et les plus motivés et il parait que des postulants ont été vu en train de courir avec une fracture afin d’être sélectionné.


L’argent constitue la motivation première de la plupart des candidats. Le salaire quotidien moyen au Népal équivaut à peine à 1,5€ alors qu’un soldat Gurkha peut gagner jusqu’à 1 500€ par mois, servir 16 ans et bénéficier à vie d’une retraite de l’armée britannique, voir même devenir citoyen britannique si il le souhaite.


Les soldats Gurkhas sont reconnaissable à leur khukuri (le couteau traditionnel recourbé) et ils sont considérés comme une des forces armées les plus coriaces de la planète. Ils ont participé à des missions de maintien de la paix en Afghanistan et en Bosnie et forment également des unités d’élite de l’armée indienne, des forces de police de Singapour et la garde personnelle du sultan du Brunei. 

 

Galerie : Pokhara.



Alix & Benjamin.



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 14:50, le vendredi 18 septembre 2009 dans e. Nepal Septembre 2009, Pokhara
Mots clefs :

15/09/09 - Go Pokhara.


Mardi 15 septembre.


Nous quittons ce charmant village médiéval en reprenant une jeep. Nous négocions bien le prix à 60 Roupies tout compris cette fois-ci et lors du départ je suis triste de ne pas pouvoir grimper sur le toit. J


 


Retour à Dumre d’où les trekkeurs prennent une jeep pour rejoindre le village de Besisahar au nord, pour démarrer l’infinissable mais tellement renommé trek du tour des Annapurna d’une vingtaine de jours.


Nous prenons un ticket en bus touristique encore une fois car la zone jusqu’à Pokhara est parsemée de poste de police et nous n’avons pas envie d’être arrêté toutes les cinq minutes pour vérifier les sacs.


Tout se passe bien, nous passons des rivières, des forêts et de multiples vallées s’alignent devant nous.


Vers 16h00 nous voilà arriver à la station des bus de Pokhara. Des dizaines de rabatteurs attendent de pied ferme les nombreux bus qui arrive un par un.


Il n’y a pas à dire, on a tous l’air de grands crétins avec nos sacs à dos et nos peaux blanches. Nous sommes tellement encombrant et encombrer qu’il parait difficile de passer inaperçus.

C’est comme ça, nous autres touristes avons tous l’air de grandes dindes bourrées de frics.


 

Avec Alix nous arrivons à nous frayer un chemin et sortir à pied de la station de bus. Quelques cents mètres plus loin, au premier passage piétons, nous rencontrons un couple français qui voyage depuis 11 mois et qui ont eu la même idée que nous, rejoindre le centre ville à pied.


Après quelques allers et retours pour trouver la bonne direction nous laissons Delphine & Vincent dans une auberge après avoir échangé nos mails et carnets de route.


Avec Alix nous continuons à travers les rues touristiques de Pokhara, le quartier est appelé Lakeside et c’est un peu le Thamel du coin en beaucoup plus agréable. Les rues sont plus larges et il y a des trottoirs. Les boutiques de sport, supermarchés, restaurants, bars et hôtels se succèdent le long du lac.


Nous posons les sacs un temps car ils sont toujours aussi lourd à porter et prenons un taxi pour nous rapprocher. En réalité le type s’est fait 100 Roupies pour à peine une minute de trajet…


Lakeside c’est pas si grand que ça finalement J


 


Nous continuons à pied et sortons de la ville pour trouver un hôtel un peu éloigné, au calme, avec une jolie chambre avec parquet. C’est tout propre et nous avons un balcon commun avec les autres locataires qui donne sur le lac. Nous payons 300 Roupies pour deux, c’est parfait.


Le soir nous rejoignons le centre de Lakeside en moins de 10 minutes, nous longeons le lac et sur le chemin les népalais chuchotent au passage « Mushroom, Marijuana, Good grass »


Un orage éclate aux alentours de 20h00 puis trente minutes plus tard c’est fini.


Nous nous endormons aux sons des lucioles et des criquets.


Pokhara.


Seconde ville du Népal sur le plan touristique, Pokhara constitue la dernière étape du célèbre trek du tour des Annapurna et le point de départ de dizaines d’autres à travers le massif de l’Annapurna, dont le trek de Jomsom et du sanctuaire des Annapurna.


Pour beaucoup de voyageurs, Pokhara représente la dernière occasion de profiter d’un certain confort avant de s’engager sur les pistes d’altitude. Pour d’autres, c’est l’endroit où se régaler d’un steak et d’une bière fraîche après des semaines de daal bhaat (l’un des plats népalais à base de riz et lentilles)


Avant la construction de la Prithvi Highway (la fameuse autoroute qui rejoint Katmandou), rejoindre Pokhara impliquait un trek à cheval de dix jours, avec de nombreux passages de rivières périlleux.


Hormis de rares explorateurs, les premiers occidentaux qui arrivèrent à Pokhara furent les hippies des années 1970.


Avec son lac, son ambiance paisible et la marijuana en vente libre, la bourgade constituait une étape de rêve pour ces voyageurs.


Par la suite, la ville s’est rapidement développée pour devenir dès les années 1980, une station de montagne moderne avec des centaines d’hôtels, de boutiques etc…

Pokhara est aussi un bon endroit pour acheter des saligrams, ces fossiles marins d’ammonites datant de l’époque où le plateau tibétain et l’Himalaya tout entier constituait le fond de la mer Téthys.


Il n’y a pas d’autres endroits au Népal où les montagnes s’élèvent aussi vite. Dans cette zone, sur moins de 30 km, l’altitude passe rapidement de 1 000 m à plus de 7 500 m. 

 

Alix & Benjamin



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 14:41, le vendredi 18 septembre 2009 dans e. Nepal Septembre 2009, Pokhara
Mots clefs :

14/09/09 - Bandipur.


Lundi 14 septembre.


Réveil à 6h00, ça faisait longtemps que nous n’avions pas été obligé de nous lever aussi tôt…


Nous descendons les sacs et cherchons notre chauffeur de taxi. En réalité ce sont deux rickshaws (les machines roulantes non identifiée, sorte de vélo, pousse-pousse amélioré) qui nous attendent.


 

L’air matinal dans le visage, mon gros sac sur les pieds et le petit sur les genoux, je dois approcher les 100 kg et mon chauffeur peine à avancer… Alix est accompagné d’un népalais qui apparemment veut nous guider pour trouver le bon bus et nous montrer notre place. Les asiatiques se sentent toujours obligé de servir les blancs comme si nous étions soit des idiots soit des princes. On comprend vite pourquoi de nombreux blancs s’installent dans ces régions.


7h00 notre bus démarre, nous quittons enfin Katmandou et sa vallée. La fenêtre s’ouvre en grand alors j’en profite. Aux alentours de 10h00 nous étouffons de chaleur dans le bus. Nous faisons une halte de 20 minutes pour manger dans un restaurant routier puis repartons.


Vers 12h00 nous arrivons à Dumre, bourg-marché très poussiéreux en bord de route et sans intérêt. Nous descendons ici et laissons le bus continuer sa route vers Pokhara.


A peine descendu du bus évidemment, des dizaines de népalais viennent proposer leurs multiples services de taxi ou d’hôtel.


Nous avons l’intention de monter au village de Bandipur sur une crête au sommet de la montagne qui surplombe la vallée et les chauffeurs nous demandent 600, 500, 400, 350 Roupies par tête !


 

Rapidement nous décidons d’aller poser les sacs et je m’en vais en éclaireur sur la route pour voir ce qu’il y a à la sortie du village. Réponse : Rien du tout.


En revenant je demande à une jeep où montent des népalaises si par hasard il ferait le trajet vers Bandipur et il me répond que oui. Je négocie le trajet à 30 Roupies par tête et donc nous chargeons les sacs sur le toit.


Après ça, des dizaines de personnes arrivent et montent dans la jeep. Alix était installée mais moi j’étais dehors en train de fumer. Résultat les femmes sont assises à l’intérieur et les hommes sont sur le toit ou debout sur les rebords, accroché au toit J


Le trajet dure un peu moins d’une heure et la vue sur le toit est magnifique ! C’est du délire.


Tous les hommes s’accrochent et l’ont ressemble rapidement à une meute de chiots qui dorment enchevêtrés les uns aux autres.


 

Le type sur ma gauche s’appel Zack, il me chante une chanson dans l’oreille… La promiscuité n’effraie pas les hommes dans cette partie du monde et d’ailleurs les bons amis se baladent main dans la main en ville. Par contre l’homosexualité est proscrite et n’est pas tolérée, c’est d’ailleurs je pense une raison qui fait que les hommes sont assez proche. Ils n’ont pas le jugement puérile occidentale que l’on peut avoir lorsque l’on voit deux hommes se tenant le petit doigt.


Par moment dans les virages, nous sentons que la jeep tangue à gauche ou à droite. On se prépare à sauter au cas où l’engin se renverse !


Nous montons progressivement la montagne et la vallée se dévoile devant nous avec un grand vide en bord de route. Les sommets éloignés donnent l’impression de nous attirer doucement.


 


Arrivé à l’entrée du village, j’ai l’impression d’avoir fait du Space Mountain, c’était génial ! Je veux en refaire !


Nous payons le type qui nous extorque 20 Roupies de plus pour les sacs, comme si il ne savait pas que nous avions des sacs… Moi tout excité par le manège que j’ai fais je dis à Alix « Ok pas de soucis, donne c’était trop bon !»


Puis nous descendons dans une charmante auberge où nous payons la nuit 250 Roupies pour deux.


Bandipur.


Bandipur appartenait à l’origine au royaume magar de Tanahun. Les commerçants newar affluèrent après la conquête de la vallée par Prithvi Narayan Shah.


La ville devint alors une étape majeure sur la route commerciale entre l’Inde et le Tibet et les marchands investirent dans la construction de temples, de rues pavées et de hautes maisons de négoce en brique.


Il y a une cinquantaine d’années, la nouvelle nationale Katmandou - Pokhara fut construite bien au-dessous de la ville et les commerçants partirent s’installer ailleurs.


Bandipur sombra dans l’oubli et aujourd’hui encore, si certains bâtiments ont été reconvertis en pension ou en restaurant, de nombreuses maisons restent vides. 

 

Ensuite nous prenons un plat de riz avec différentes sauces comme des lentilles, des pommes de terre au curry ou des légumes salés.


 

La suite de la journée nous l’a passons dans les alentours du village pour prendre des photos. Les gens sont à des années lumières de ce que nous avons vu jusqu’à présent. Personne n’a essayé de nous demander de l’argent, aucun enfant ne nous chante le fameux « bonbonpenoneroupiii ? » qui peut se traduire par « bonbon, pen, one Roupie ? » ou encore par « un bonbon, un stylo ou une Roupie s’il vous plait ? » J


L’hospitalité des gens nous déstabilise presque et une femme voulait nous montrer l’élevage de vers à soie de la ville sans nous demander aucun argent !


Théoriquement, par temps clair, il est possible de commencer à voir le massif des Annapurna mais fin de mousson oblige, les résidus de nuages s’accrochent encore à chaque sommet.


 

Aux alentours de 18h00 la nuit commence à tomber et c’est à la bougie que l’on s’éclaire ici. Repas aux chandelles, ambiance très médiéval. Pour la première fois depuis que nous sommes au Népal, nous dormons comme des bébés.  


Galerie : Bandipur.



Alix & Benjamin.



Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 12:36, le vendredi 18 septembre 2009 dans e. Nepal Septembre 2009, Népal
Mots clefs :
Page précédente
Page 1 sur 3