.
.

Menu


Accueil
Qui sommes-nous ?
La carte des lieux visités
Livre d'or
Archives
E-mail


Nbre de Visiteurs

Depuis le 01/02/2009



Rubriques


a. Avant le depart
b. Russie Mai 2009
c. Mongolie Juin 2009
d. Chine juillet 2009
e. Nepal Septembre 2009
f. Inde Octobre 2009
g. Thailande Novembre 2009
h. Laos Decembre 2009
i. Vietnam Janvier 2010
j. Camboge Fevrier 2010
k. Thailande Fevrier 2010
l. Malaisie Mars 2010
m. Indonesie Avril 2010
n. Australie Mai 2010
o. Nlle Caledonie Juillet 2010
p. Nlle Zelande Aout 2010
q. Australie Septembre 2010
r. Singapour Septembre 2010
s. Malaisie Septembre 2010
t. Angleterre Septembre 2010
u. France Septembre 2010


Derniers articles


01/05/10 - Conclusion Asie.
30/04/10 - Rizières de Bali.
28/04/10 - Retour à Ubud.
27/04/10 - Les îles Gili.
21/04/10 - Go Lombok.
19/04/10 - Gunung Batur.
18/04/10 - Bali bis.
17/04/10 - Bali.
16/04/10 - Ubud.
15/04/10 - Cemero Lawang.
12/04/10 - Yogyakarta.
11/04/10 - Borobudur.
10/04/10 - Yogyakarta.
08/04/10 - Jakarta.
07/04/10 - Trans Sumatran.
06/04/10 - Trans Sumatran.
05/04/10 - Trans Sumatran.
04/04/10 - Lac Toba bis.
03/04/10 - Lac Toba.
02/04/10 - Dumaï.
01/04/10 - Melaka.
30/03/10 - Kuala Lumpur.
27/03/10 - Krabi.
23/03/10 - Karon & Kata.
10/03/10 - Phuket.
17/03/10 - Koh Samui.
14/03/10 - Koh Phangan.
10/03/10 - Koh Tao suite.
08/03/10 - Koh Tao bis.
04/03/10 - Koh Tao.
02/03/10 - Retour Bangkok.
27/02/10 - Benjamin : 29 ans !
26/02/10 - Chiang Maï bis.
22/02/10 - Alentours de Paï.
17/02/10 - Paï.
16/02/10 - Chiang Maï.
14/02/10 - retour Bangkok.
09/02/10 - Angkor Angkor !
07/02/10 - Angkor Vat bis.
06/02/10 - Angkor Vat.
05/02/10 - Siem Reap.
02/02/10 - Phnom Penh.
27/01/10 - Go Cambodge.
26/01/10 - Saïgon bis
24/01/10 - YouTube.
23/01/10 - Saïgon.
21/01/10 - Nha Trang.
15/01/10 - Quy Nhon.
13/01/10 - Hoi An.
11/01/10 - Hué.
09/01/10 - Ninh Binh.
07/01/10 - Baie d'Along.
05/01/10 - Along city.
03/01/10 - Hanoi bis.
31/12/09 - Hanoi.
25/12/09 - Go Vietnam.
24/12/09 - Luang Prabang bis.
21/12/09 - Luang Prabang.
20/12/09 - Luang Namtha.
15/12/09 - Jungle de Namtha.
14/12/09 - Jungle de Namtha.
13/12/09 - Jungle de Namtha.
12/12/09 - Luang Namtha.
10/12/09 - Udomxai.
09/12/09 - Pak Beng.
08/12/09 - Tat Kuang Si.
07/12/09 - Luang Prabang bis.
06/12/09 - Luang Prabang.
05/12/09 - Vang Vieng suite.
04/12/09 - Vang Vieng bis.
03/12/09 - Vang Vieng.
02/12/09 - Ban Na bis.
01/12/09 - Ban Na.
30/11/09 - Vientiane.
28/11/09 - Go Laos.
27/11/09 - Nong Khaï.
26/11/09 - Ayutthaya bis.
24/11/09 - Ayutthaya.
23/11/09 - Bangkok suite.
12/11/09 - Bangkok bis.
09/11/09 - Bangkok.
05/11/09 - Quit India.
04/11/09 - Kolkata bis.
01/11/09 - Kolkata.
31/10/09 - Vârânasî suite.
28/10/09 - Vârânasî bis.
27/10/09 - Vârânasî.
26/10/09 - Âgrâ suite.
24/10/09 - Taj Mahal.
23/10/09 - Âgrâ bis.
22/10/09 - Âgrâ.
21/10/09 - Jaipur bis.
20/10/09 - Jaipur.
19/10/09 - Pushkar bis.
15/10/09 - Pushkar.
14/10/09 - Udaipur suite.
07/10/09 - Udaipur bis.
06/10/09 - Udaipur.
05/10/09 - Jodhpur bis.
04/10/09 - Jodhpur.
03/10/09 - Jaisalmer bis.
02/10/09 - Désert du Thar bis.
01/10/09 - Désert du Thar.
30/09/09 - Jaisalmer.
29/09/09 - Bîkâner bis.
28/09/09 - Bîkâner.
27/09/09 - New Delhi.
26/09/09 - Delhi bis.
25/09/09 - Delhi.
24/09/09 - Go India.
23/09/09 - Picasa.
19/09/09 - Histoire de mont.
18/09/09 - Histoire de mont.
17/09/09 - Lac Phewa Tal.
16/09/09 - Pokhara.
15/09/09 - Go Pokhara.
14/09/09 - Bandipur.
13/09/09 - Bhaktapur.
12/09/09 - Patan.
11/09/09 - Bodnath.
10/09/09 - Visa Indien.
06/09/09 - Swayambhunath.
03/09/09 - Indra Jatra.
02/09/09 - Katmandou.
30/08/09 - Alix : 25 ans !
25/08/09 - Vol pour le Népal.
24/08/09 - Pandas Géants.
23/08/09 - Retour Chengdu.
20/08/09 - Yuanyang suite.
19/08/09 - Yuanyang bis.
18/08/09 - Yuanyang.
17/08/09 - Kunming.
15/08/09 - Dàli.
12/08/09 - Lijiang bis.
11/08/09 - Lijiang.
10/08/09 - Shangri-La bis.
09/08/09 - Shangri-La.
08/08/09 - Xiàngchéng.
07/08/09 - Litang.
06/08/09 - Kàngding.
05/08/09 - Chengdu.
30/07/09 - Emei Shan suite.
29/07/09 - Mont Emei Shan bis.
28/07/09 - Mont Emei Shan.
27/07/09 - Bouddha Géant.
26/07/09 - Chengdu.
19/07/09 - Remparts de Xi'an.
18/07/09 - Mont Hua Shan bis.
17/07/09 - Mont Hua Shan.
16/07/09 - Qin Shi Huang.
15/07/09 - Xi'àn.
14/07/09 - Train "assis dur".
11/07/09 - Beijing Beijing.
10/07/09 - Beijing toujours.
09/07/09 - Beijing encore.
08/07/09 - Grande Muraille.
07/07/09 - Beijing suite.
03/07/09 - Beijing bis.
02/07/09 - Beijing.
28/06/09 - Transmongolien.
26/06/09 - Ba-yar-stai !
25/06/09 - Gunjin Sum.
24/06/09 - Vallée Dund Bayan.
23/06/09 - Vallée de Khongor.
22/06/09 - Lac Noir.
21/06/09 - Saridiin Khiid.
20/06/09 - Monts Khentii suite.
19/06/09 - Monts Khentii bis.
18/06/09 - Monts Khentii.
17/06/09 - retour Tuuliin Adag.
16/06/09 - Seruun Bulag bis.
15/06/09 - Seruun Bulag.
14/06/09 - Tuuliin Adag bis.
13/06/09 - Vallée Tuuliin Adag.
12/06/09 - Pushing the limits.
11/06/09 - Oulan-Bator la fin.
10/06/09 - Oulan-Bator suite.
05/06/09 - Oulan-Bator.
04/06/09 - Parc Hustain Nuruu.
03/06/09 - Famille Nomade.
02/06/09 - Lac Blanc.
01/06/09 - Erdene Zuu.
30/05/09 - Karakorum.
27/05/09 - Dasvidania !
25/05/09 - Retour Irkoutsk.
24/05/09 - Île d'Olkhon.
19/05/09 - Irkutsk.
18/05/09 - Le Transsibérien.
13/05/09 - Gare Transsibérien.
12/05/09 - La journée la plus longue.
10/05/09 - J-1 !
25/04/09 - Matos & budget !
08/04/09 - Santé & Vaccins.
27/03/09 - Visas & Assurance.
24/02/09 - Genèse du projet.
12/02/09 - Trouver des infos ?
06/02/09 - Enfin le Blog !
01/02/09 - Qui sommes nous ?


Amis ou Liens favoris


Pascal en Asie :)
Taz de Happy Family :)
Carina & Chema :)
Sophie, Zaya et Louis :)
Nelly & Alex :)
Mathilde & Christophe :)
Idan Santhaus :)
Delphine & Vincent :)
Alysée, Rémi & Nicolas :)
Marie en Inde :)
Marie, Thomas & Sébastien :)
Julie & Julien :)
Le Lac Baïkal
Ger to Ger
Urga Tours, notre ami Battsogt
Orphelinat Oulan-Bator
Wwoofing, bosser à l'étranger
Forum Uniterre
J'irai dormir chez vous
Where the hell is Matt ?
Auberges dans le monde
Air Asia
Tiger Airways
Ambassades FR dans le monde
Air Indian Express
Forum du Routard
Voyage Forum
E-voyageur Forum
ID TGV
Couch Surfing
Illico Travel, avion en EU
Auberges de Jeunesses FR
Forum Lonely Planet
SOS Terre Sacrée
Visa Australien
Jetcost
Air Austral





«  Avril 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 

22/02/10 - Alentours de Paï.


Jeudi 18 février au Lundi 22 février.


Je fini de lire deux bouquins pendant qu'Alix se promène en ville.


A Paï, les journées sont chaudes mais les nuits sont très fraiches, on a du ressortir les duvets du coup.


Nous dormons dans une sorte de petite cabane en bois avec salle de bain, toilette et un petit balcon. Nous sommes très au calme et c'est vraiment agréable.


Les charlots en vadrouille!

Le soir dans les rues de la ville, il y a toujours le marché de nuit et comme les thaï qui travaillent avec les touristes sont des gens qui aiment se travestir, on croise comme dans beaucoup de lieux touristique des Jack Sparrow, des cow-boys, des amérindiens, des Bob Marley etc...


Il faut quand même avouer que ça leur va bien, ils sont mate de peau, les yeux légèrement bridés mais pas trop, avec un peu de maquillage et un costume, un thaï peut vraiment ressembler à beaucoup de personnages différent.


La campagne en Thaïlande.

Le seul bémol pour ma part (ouais parce que je trouve toujours à redire!) c'est que l'on croise presque plus de blancs à Paï que des thaïs.


Dans les rues, de nombreuses personnes (blanc ou thaï) donnent des prospectus différents pour de nombreuses soirées qui s'organisent à l'extérieur de la ville, à 2 minutes en moto.


Sur chaque table de restaurant, on se retrouve avec deux à trois flys dans les mains.


On sent bien que Paï veut devenir une étape incontournable du tourisme en Asie du sud-est. Des efforts sont fait pour rendre le séjour agréable mais aussi exceptionnel. Par exemple, des t-shirts sont vendus avec le logo du bus local de Paï parce que c'est un exploit de venir avec ce bus dans la ville apparemment. Un peu comme les t-shirt que l'on croise partout en Asie du sud-est avec l'inscription "Tubbing in Vang Vieng, Laos"



C'est pour plaire aux blancs, qu'ils puissent se l'a raconter après et se reconnaitre entre eux car ils ont effectué quelque chose hors du commun.


Alors bon hormis tout ceci, Paï est une ville agréable et tranquille avec un côté artiste qui n'est pas pour nous déplaire malgré l'affluence. Et puis la région alentours est vraiment magnifique. Nous avons décidé de louer un petit scooter pour papillonner dans les environs pendant les trois prochains jours. C'est 100 bahts la journée et environ 100 bahts le pleins d'essence, ce qui est vraiment abordable :)


Quelques monastères cachés dans les montagnes permettent d'avoir une jolie vue sur la vallée et il y a de nombreuses cascades d'eaux (même si elles n'ont rien à voir avec celle au Laos quand même)



Plus loin nous avons trouvé aussi des sources d'eaux chaudes, j'y est trempé ma main et me suis ébouillanté tellement c'était brulant ! Cette eau sort comme ça de la terre, quand on s'en approche on sent la chaleur au niveau des pieds déjà et la végétation est différente (ya de la mousse partout)


Et puis dans la campagne environnante, je promène Alix qui s'éclate assise dans mon dos et nous parcourons les belles courbes et pentes dans ces paysages de montagnes, ce qui me donnent l'impression de jouer à Gran Turismo.


A 10 km de Paï se trouvent des camps d'élevages d'éléphants. Ils sont utilisés pour balader les nombreux touristes qui passent chaque jours. Nous voulions faire une balade au début mais bon on les a beaucoup croisés sur la route goudronnée alors on a abandonnée l'idée. Bah ouais on aurait voulu une vrai balade dans la jungle et pas sur un chemin, mais bon c'est pas grave non plus :)


En moto dans le nord.

Les couleurs des arbres font beaucoup penser à l'automne chez nous. Le feuillage est orange, rouge, jaune et il y a beaucoup de feuilles mortes aussi. Moi ça me rappel quand je faisais de la mobylette à Bagnols-sur-Cèze. Il y avait les mêmes couleurs à l'arrivée de l'automne dans la campagne.


Du coup et bien en trois jours nous avons tout de même effectué quelques 150 km de balade avec notre petite moto qui avance à pas plus de 70 km/h en descente. Nous avons longé la frontière birmane, nous sommes perdus en cherchant des chemins par moment, avons passé des postes de sécurité sans problèmes et avons beaucoup tourné autour de Paï aussi.


Pendant que Ben travail, Alix s'amuse :)

Résultats nous avons rencontré de nombreux villages ethniques, des tribus Akha, Hmong et Lisu principalement, qui cultivent le riz et le maïs pour le revendre en ville mais aussi le fameux pavot, plante qui sert à confectionner l'opium et l'héroïne. La drogue est illégale en Thaïlande, tout comme partout en Asie en faite. Mais l'opium et l'héroïne sont utilisées par les personnes âgées qui vivent dans les montagnes. C'est un moyen de calmer les douleurs de dos surtout mais aussi tous les rhumatismes aux mains, aux genoux etc...


Du coup il n'est pas rare de passer à côté et de sentir cette odeur caramel qui caractérise l'opium.


Le soucis c'est que certains villages sont proche de Paï ou d'autres villes touristiques comme Soppong ou encore Chiang Maï et du coup l'attrait de l'or blanc est trop forte. Des touristes d'une certaine génération ont trop abusé de ces villageois en leur achetant de l'opium à fumer ou de l'héroïne pour se piquer et ont ainsi créer une sorte de dépendance au village qui pouvait presque vivre de la vente seule du pavot et ainsi stopper toute autre activité.


En plus de ça, les jeunes du village qui n'utilisaient pas forcément le pavot, se mirent à imiter les blancs et sont devenus à leur tour des toxicomanes.


Le gouvernement thaï a essayé de remettre de l'ordre et aujourd'hui il existe des centres de désintoxication dans la région, les villages sont petit à petit mis au courant et si les blancs qui se shootent risque la prison, les lois sur les Akhas et autres ethnies de la montagne sont plus souples afin de laisser cette culture de la fumette aux papis et mamies. Ils essayent juste d'éviter que les jeunes ne s'y mettent avant la retraite.


Ils font connaissance...

Alix et moi, lorsque nous passions dans un de ces villages, il nous était impossible de prendre une photo ou de laisser la moto cinq minutes car nous étions rapidement harcelés par les femmes qui nous proposaient de l'opium. Elles font toutes les gestes de fumée avec la main à la bouche et moi au début, naïf que je suis, j'ai cru qu'elle voulait une cigarette....


Couleurs d'automne.

Enfin, plus loin à l'ouest, toujours au bord de la frontière birmane, se trouve une ethnie que nous n'avons jamais rencontré jusqu'à présent, ce sont les Karen. Les femmes portent, enroulé autour du coup, un long fil de cuivre qui leur donne un aspect "long-cou", désignation par laquelle on les surnomme d'ailleurs. J'ai tenté de trouver de notre côté un village de ces femmes mais elles ne vivent que dans l'ouest et seraient apparemment un peu nomades. Elles ont quitté la Birmanie afin de prospérer en Thaïlande mais ces femmes vivent uniquement du tourisme qui ramène des bus entier de blancs pour les prendre en photo en échange de quoi elles touchent une sacré somme d'argent parait-il.


Voilà, après trois jours de scooter, nous avons rendu le véhicule sans une égratignure au loueur de Paï ce lundi. A vrai dire, je me suis régalé car ça changeait des activités habituelles.


Galerie : Les alentours de Paï.



Alix & Benjamin.



Commentaires (4) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 10:39, le mercredi 24 février 2010 dans k. Thailande Fevrier 2010, Pai
Mots clefs :

17/02/10 - Paï.


Mercredi 17 février.


Dringgggg 7h30. Le réveil sonne.


Personne ne bouge.


8h30 même chose, toujours personne.


Coucou ! 

Au final à 11h30, je me lève, un peu en catastrophe, nous devons quitter la chambre avant midi. Un brin de toilette, on refait les sacs en vitesse et à 11h50 nous sommes pimpant devant la réceptionniste pour lui rendre les clefs.


Nous mangeons un morceau dans un restau puis prenons un tuk-tuk pour la gare routière. Nous décidons d'aller à Paï un peu plus au nord encore. On ne sait pas encore ce qu'on y fera mais bon...


A 13h00 nous sommes devant le guichet et avons le choix entre minibus et bus local. Nous optons pour le bus local qui est moitié moins cher (72 bahts pour 4 heures de route)


Le départ est prévu pour 14h00 du coup nous patientons un peu sur les chaises. Autour de nous il y a que des grands bus thaï, des engins à deux étages avec des dessins magnifiques peints sur la carrosserie (orc de world of warcraft, elfe, réprouvé, des paysages fantastiques ou encore inspiré du dessin animé Madagascar) Ces bus touristiques possèdent la climatisation, certainement la télévision, des fauteuils ultra confort bien large, des grandes fenêtres opaques. Bref on en croise souvent dans le pays (d'ailleurs ya qu'en Thaïlande qu'on en croise) mais on n'en a jamais pris un seul encore.


Pour le coup on se dit que ca va être pour nous cette fois-ci. Mais quand le notre arrive ça n'est pas du tout le même genre... Vieux bus rouge, basique, fenêtre dégueulasse mais qui s'ouvre au moins. Fauteuils en bois dont aucun ne possède la même forme et où il faut me couper les cuisses pour que je rentre. Porte mécanique qui reste le plus souvent ouverte. Ventilateurs à la place de la climatisation, pas de soutes à bagages... Mais il faut avouer, notre bus a plus de charisme que les autres !


Un type de bungalow à louer dans Paï.

On s'installe dedans, moi je prend une banquette entière. J'aide à monter un scooter à l'intérieur qui sera attaché par des ficelles mais qui empêchera la porte arrière de se fermer du coup.


Nous parcourons 134 km de routes sinueuses à travers des vallées, des montagnes et des forêts. Nous avons le vent dans les cheveux (ou dans les yeux, au choix...) et la route est magnifique.


Je fais la connaissance de Tope, un militaire thaï de 28 ans. Il est soldat et il rentre de permission sur Paï. Il était à Chiang Maï pour voir sa copine qui était montée en train de Bangkok pour le WE et qui travaille dans une boite de nuit sur la capitale.


Il lui reste deux mois à faire et après il est libre de quitter l'armée. Il a hâte. Cela fait quatre ans au moins et il faisait partit d'un contingent qui se battait contre les musulmans de Malaisie, dans le sud du pays, il y a quelques années.


Nous parlons de football, il connait Zinédine Zidane et donc je lui parle de Marseille qu'il connait de nom. Lui est pour Manchester United, rien que ça.


De son côté Alix a les yeux rivés sur l'extérieur. Elle s'imprègne du paysage.



Nous croisons de nouveau un accident mais ce coup-ci ce n'est que le chargement de centaine de bouteilles d'eau d'un camion qui s'est renversé sur la route.


Personne n'est malade dans le bus !


Vers 18h00 nous arrivons enfin à Paï. J'aide à décharger le scooter puis nous partons à la recherche d'une chambre. La ville est toute petite, c'est parfait. C'est très touristique par contre et vu la taille on se croirait presque dans Kao San sauf que l'ambiance est différente.


Nous faisons une dizaine de guesthouses différentes car les prix sont abusés... 400 à 600 bahts pour des bungalows ou des chambres très moyenne... Presque deux fois plus cher qu'à la capitale...


Le Lonely Planet est encore à la ramasse, il indique des tarifs allant de 70 à 150 bahts.


Au bout de trois quart d'heures nous trouvons un mini chalet en bois dans un jardin où se trouvent une dizaine d'autres petits chalets. La femme en veut 300 bahts que j'arrive à baisser à 250. C'est parfait.


Une fois installés, nous partons explorer les rues. La ville est charmante, le soir est déjà là et il fait frais (même très frais) Dans les trois rues principalement touristiques il y a un marché de nuit où l'on peut trouver à peu près de tout de ce qui se fait dans la région plus tout ce qui se vend bien comme à Bangkok. Par contre pour une fois, les vendeurs proposent tous des choses différentes alors que d'habitude les marchés asiatiques sont des étalages de même marchandises. Ici il y a moins de choix du même article mais plus de choses différentes.



Il y a des stands de nourritures musulmanes (il y a des chinois musulmans qui vivent ici), des nems, des salades de fruits, des fraises, des sandwichs, bref on trouve à peu près tout en fin de compte.


Alix a les yeux qui brillent, son instinct de chasseuse des bonnes affaires prend le dessus. Elle fouine, elle jette des coups d'œil un peu partout, elle écoute les prix. On dirait pas comme ça mais elle absorbe une quantité faramineuse d'informations qui ont besoin d'être traitées avant de se lancer dans les achats :) Il y a pleins de petits sacs en cuir, de petites robes, de pochettes en laine, de chapeaux etc...


En marchant un peu plus loin, nous croisons des musiciens de rues, des vrais comme on a chez nous ! Il y a même un cinéma en plein air sur la terrasse d'un des restaurants. Un peu plus loin il y a des peintres et des dessinateurs de rues qui font des portraits rapidement ou des paysages. Nous rencontrerons même un couple argentin qui fait le tour du monde en moto avec un petit chien. Ils sont partit le 25 février 2002 d'Argentine... Ca fait 8 ans ! Ils ont installé par terre une grande carte du monde avec le trajet de leur périple et quelques photos et font la manche pour qu'on les aide à finir leur voyage. Ils sont très sympathiques.


Marché de nuit.

Arrivé à un croisement nous continuons la route et arrivons au bord d'une petite rivière qu'un pont en bambous très instables permet de traverser. De l'autre côté se trouvent encore des guesthouses qui louent des bungalows au bord de l'eau, des restaurants touristiques, des blancs...


Nous retournons dans le centre pour manger et nous installons dans un restaurant près d'un musicien de rue. Le type, un thaï, est habillé comme un amérindien et joue de l'harmonica et de la guitare. Pendant notre repas, peu de monde s'arrête devant lui pour l'écouter mais lui, imperturbable continue de chanter sous les étoiles. Un chien pointera le bout de son nez pour s'allonger devant la boite à pièces du musiciens.


Un peu plus tard, un bout de choux de peut-être 2 ans, marchant à peine, s'arrête devant le guitariste et le regard dirigé vers nous, se mets à dandiner des fesses en bougeant maladroitement ses bras.


Il tape du pied, tape des mains, pousse des petits cris et devient du coup l'attraction de la rue.


Un des groupes de musique "live"

Tous les photographes sont sur le musicien, l'enfant et le chien. L'attroupement attise la curiosité des promeneurs, les clients du restaurant sont tous en train de regarder et de rire de la scène, fier que nous sommes d'être aux premières loges.


Le musicien a enfin son public, grâce au p'tit bonhomme qui enflamme la foule de badauds. Finalement au bout d'un quart d'heure, le gamin ne comprenant pas vraiment pourquoi tout ce monde le regarde, commence à fatiguer et dit au revoir d'un geste de la main pour rejoindre sa mère au milieu de la foule.


Des bruits de pièces qui tombent les unes sur les autres se font entendre, la foule se disperse et tout le monde retourne vaquer à ses occupations.


Le musicien continuant de jouer et de chanter sous son ciel étoilé.


Galerie : Paï.



Alix & Benjamin.



Commentaires (2) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 08:24, le mercredi 24 février 2010 dans k. Thailande Fevrier 2010, Pai
Mots clefs :

16/02/10 - Chiang Maï.


Lundi 15 février.


La nuit dans le train c'est bien déroulée. Enfin, Alix n'a pas fermé l'œil de la nuit mais moi j'ai réussi à dormir un peu. Juste que les asiatiques se lèvent toujours tôt (vers 6h00) et ils n'hésitent pas à téléphoner en hurlant dans l'appareil ou à rigoler fort ce qui est toujours un peu gênant quand on tente de roupiller.


Le soleil éclair peu à peu les paysages et nous sommes déjà entré dans un paysage de montagnes. C'est jolie dehors, les collines, les vallées, les rivières.


Tchou-tchou...

Vers midi nous entrons en gare de Chiang Maï (à environ 800 km au nord de Bangkok) et dès la sortie de la gare, nous sommes habituellement harcelés par des rabatteurs que nous laissons derrière nous. Un peu plus loin, nous négocions un tuk-tuk pour le centre ville (50 bahts) et après trente minutes de route quand même (il y avait quelques bouchons) nous recherchons une chambre.


A ma grande surprise, Chiang Maï est une très grande ville. C'est vrai qu'elle est surnommée la capitale du nord de la Thaïlande mais je ne sais pas pourquoi, j'imaginais que ça serait beaucoup plus petit. Un peu déçu pour le coup.


Tchou-tchou en vidéo...

Après plusieurs tentatives, nous trouvons finalement une piole pour 230 bahts, la chambre est grande, on a l'eau chaude et il fait frais à l'intérieur.


Nous sortons ensuite pour visiter le quartier, il y a beaucoup de temples en bois de différents styles (birman, thaï, bouddhiste) qui ont l'air animés, des petites rues très sympathiques et le centre ville de Chiang Maï se trouve à l'intérieur d'une sorte d'enceinte (une petite muraille) Il y a des canaux à certains endroits, bref la ville a un certain charme il faut l'avouer.


Des cabines téléphoniques en ville.

Il y a énormément de blancs qui sont installés ici et qui tiennent des restaurants. On a rencontré beaucoup de québécois aussi, sans parler des centaines d'anglophones qui visitent l'Asie et qui font une pause dans le coin.


La journée passe assez vite et le soir nous nous couchons tôt car nous sommes épuisés.



Mardi 16 février.


Nous prenons la journée cool et visitons encore un peu la ville. Il y a des centaines de guesthouses, d'hôtels et pleins de touristes. Nous passons devant la sortie des écoles où tous les enfants sont en uniformes. Nous croisons quelques moines par-ci par -là.


Malgré tout, nous décidons de ne pas trop nous attarder ici. Il fait très chaud et ça n'est pas vraiment ce que l'on cherchait en venant à Chiang Maï même si nous étions au courant de trouver une ville touristique, nous pensions qu'elle serait plus à taille humaine. De toute façon, nous avons l'intention d'y repasser au retour.


Toit du Wat Bupparam, un temple construit par des birmans il y a un siècle.

Chiang Maï veut dire "Nouvelle ville" et est surnommée la "rose du nord".


Elle fut édifiée au 13ème siècle et succéda à Chiang Raï comme capitale du royaume Lannathai qui se trouvait coincé entre les birmans au nord et à l'ouest et le royaume siam au sud qui l'occupèrent de nombreuses fois au cours de l'histoire.


La ville fut malgré tout un carrefour historique où les chinois, laotiens, birmans et thaï ont entretenu des échanges commerciaux et culturels. Un beau melting-pot auquel on peut ajouter la présence d'ethnies montagnardes comme les Hmong, les Akhas, les Lisus et bien d'autres, dont l'héritage ethnique ignore les frontières politiques.


Les caravanes de marchands d'opium, de soie et de bois utilisaient Chiang Maï comme lieu d'entrepôt et d'échange.


A partir du 15ème siècle, des chinois musulmans de la province du Yunnan, utilisaient la ville comme porte d'entrée et de sortie des denrées (or, argent, musc) qu'ils transportaient entre la Chine et le port indien de l'époque, Mawlamyaing en Birmanie. Les chinois utilisaient des poneys et des mules, ce qui contrastait avec la préférence d'Asie du sud-est pour les bœufs ou les éléphants. Mais les chinois devaient leurs montures aux invasions mongoles de Kubilaï Khan. Résultat les thaï de l'époque appelaient les chinois : les chinois galopants.


Une créature mythique gardant l'entrée du Wat Bupparam.

Trois routes principales étaient utilisées par les caravanes pour rejoindre le port indien et la province du Yunnan. La première traversait la Birmanie et arrivait par le nord sur Chiang Maï. La seconde passait par Luang Namtha au Laos puis traversait Chiang Raï pour arriver sur Chiang Maï. Enfin la troisième passait aussi par le Laos à Phongsaly puis traversait Luang Prabang avant de remonter légèrement pour passer par Chiang Maï.


Les principales denrées pour l'Inde étaient la soie, l'opium, le thé, les fruits secs, les poneys et les mules, tandis que pour la Chine, remontaient principalement de l'or, du cuivre, du coton, des nids d'oiseaux comestibles, des noix de bétel, du tabac et de l'ivoire.


Au 18ème siècle, Chiang Maï fut envahit par les birmans juste après la chute de l'empire siam d'Ayutthaya et la ville fut vidée de ses habitants et abandonnée pendant 15 ans avant que les siams ne reprennent la région et en fassent la capitale du nord du royaume avant de devenir la seconde ville d'importance de Thaïlande après Bangkok.


Un réseau de transport en commun sous-terrain (genre métro) est prévu d'être mis en service pour fin 2015. 



Alix & Benjamin.



Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 08:21, le mercredi 24 février 2010 dans k. Thailande Fevrier 2010, Chiang Mai
Mots clefs :
Page précédente
Page 1 sur 2