.
.

Menu


Accueil
Qui sommes-nous ?
La carte des lieux visités
Livre d'or
Archives
E-mail


Nbre de Visiteurs

Depuis le 01/02/2009



Rubriques


a. Avant le depart
b. Russie Mai 2009
c. Mongolie Juin 2009
d. Chine juillet 2009
e. Nepal Septembre 2009
f. Inde Octobre 2009
g. Thailande Novembre 2009
h. Laos Decembre 2009
i. Vietnam Janvier 2010
j. Camboge Fevrier 2010
k. Thailande Fevrier 2010
l. Malaisie Mars 2010
m. Indonesie Avril 2010
n. Australie Mai 2010
o. Nlle Caledonie Juillet 2010
p. Nlle Zelande Aout 2010
q. Australie Septembre 2010
r. Singapour Septembre 2010
s. Malaisie Septembre 2010
t. Angleterre Septembre 2010
u. France Septembre 2010


Derniers articles


01/05/10 - Conclusion Asie.
30/04/10 - Rizières de Bali.
28/04/10 - Retour à Ubud.
27/04/10 - Les îles Gili.
21/04/10 - Go Lombok.
19/04/10 - Gunung Batur.
18/04/10 - Bali bis.
17/04/10 - Bali.
16/04/10 - Ubud.
15/04/10 - Cemero Lawang.
12/04/10 - Yogyakarta.
11/04/10 - Borobudur.
10/04/10 - Yogyakarta.
08/04/10 - Jakarta.
07/04/10 - Trans Sumatran.
06/04/10 - Trans Sumatran.
05/04/10 - Trans Sumatran.
04/04/10 - Lac Toba bis.
03/04/10 - Lac Toba.
02/04/10 - Dumaï.
01/04/10 - Melaka.
30/03/10 - Kuala Lumpur.
27/03/10 - Krabi.
23/03/10 - Karon & Kata.
10/03/10 - Phuket.
17/03/10 - Koh Samui.
14/03/10 - Koh Phangan.
10/03/10 - Koh Tao suite.
08/03/10 - Koh Tao bis.
04/03/10 - Koh Tao.
02/03/10 - Retour Bangkok.
27/02/10 - Benjamin : 29 ans !
26/02/10 - Chiang Maï bis.
22/02/10 - Alentours de Paï.
17/02/10 - Paï.
16/02/10 - Chiang Maï.
14/02/10 - retour Bangkok.
09/02/10 - Angkor Angkor !
07/02/10 - Angkor Vat bis.
06/02/10 - Angkor Vat.
05/02/10 - Siem Reap.
02/02/10 - Phnom Penh.
27/01/10 - Go Cambodge.
26/01/10 - Saïgon bis
24/01/10 - YouTube.
23/01/10 - Saïgon.
21/01/10 - Nha Trang.
15/01/10 - Quy Nhon.
13/01/10 - Hoi An.
11/01/10 - Hué.
09/01/10 - Ninh Binh.
07/01/10 - Baie d'Along.
05/01/10 - Along city.
03/01/10 - Hanoi bis.
31/12/09 - Hanoi.
25/12/09 - Go Vietnam.
24/12/09 - Luang Prabang bis.
21/12/09 - Luang Prabang.
20/12/09 - Luang Namtha.
15/12/09 - Jungle de Namtha.
14/12/09 - Jungle de Namtha.
13/12/09 - Jungle de Namtha.
12/12/09 - Luang Namtha.
10/12/09 - Udomxai.
09/12/09 - Pak Beng.
08/12/09 - Tat Kuang Si.
07/12/09 - Luang Prabang bis.
06/12/09 - Luang Prabang.
05/12/09 - Vang Vieng suite.
04/12/09 - Vang Vieng bis.
03/12/09 - Vang Vieng.
02/12/09 - Ban Na bis.
01/12/09 - Ban Na.
30/11/09 - Vientiane.
28/11/09 - Go Laos.
27/11/09 - Nong Khaï.
26/11/09 - Ayutthaya bis.
24/11/09 - Ayutthaya.
23/11/09 - Bangkok suite.
12/11/09 - Bangkok bis.
09/11/09 - Bangkok.
05/11/09 - Quit India.
04/11/09 - Kolkata bis.
01/11/09 - Kolkata.
31/10/09 - Vârânasî suite.
28/10/09 - Vârânasî bis.
27/10/09 - Vârânasî.
26/10/09 - Âgrâ suite.
24/10/09 - Taj Mahal.
23/10/09 - Âgrâ bis.
22/10/09 - Âgrâ.
21/10/09 - Jaipur bis.
20/10/09 - Jaipur.
19/10/09 - Pushkar bis.
15/10/09 - Pushkar.
14/10/09 - Udaipur suite.
07/10/09 - Udaipur bis.
06/10/09 - Udaipur.
05/10/09 - Jodhpur bis.
04/10/09 - Jodhpur.
03/10/09 - Jaisalmer bis.
02/10/09 - Désert du Thar bis.
01/10/09 - Désert du Thar.
30/09/09 - Jaisalmer.
29/09/09 - Bîkâner bis.
28/09/09 - Bîkâner.
27/09/09 - New Delhi.
26/09/09 - Delhi bis.
25/09/09 - Delhi.
24/09/09 - Go India.
23/09/09 - Picasa.
19/09/09 - Histoire de mont.
18/09/09 - Histoire de mont.
17/09/09 - Lac Phewa Tal.
16/09/09 - Pokhara.
15/09/09 - Go Pokhara.
14/09/09 - Bandipur.
13/09/09 - Bhaktapur.
12/09/09 - Patan.
11/09/09 - Bodnath.
10/09/09 - Visa Indien.
06/09/09 - Swayambhunath.
03/09/09 - Indra Jatra.
02/09/09 - Katmandou.
30/08/09 - Alix : 25 ans !
25/08/09 - Vol pour le Népal.
24/08/09 - Pandas Géants.
23/08/09 - Retour Chengdu.
20/08/09 - Yuanyang suite.
19/08/09 - Yuanyang bis.
18/08/09 - Yuanyang.
17/08/09 - Kunming.
15/08/09 - Dàli.
12/08/09 - Lijiang bis.
11/08/09 - Lijiang.
10/08/09 - Shangri-La bis.
09/08/09 - Shangri-La.
08/08/09 - Xiàngchéng.
07/08/09 - Litang.
06/08/09 - Kàngding.
05/08/09 - Chengdu.
30/07/09 - Emei Shan suite.
29/07/09 - Mont Emei Shan bis.
28/07/09 - Mont Emei Shan.
27/07/09 - Bouddha Géant.
26/07/09 - Chengdu.
19/07/09 - Remparts de Xi'an.
18/07/09 - Mont Hua Shan bis.
17/07/09 - Mont Hua Shan.
16/07/09 - Qin Shi Huang.
15/07/09 - Xi'àn.
14/07/09 - Train "assis dur".
11/07/09 - Beijing Beijing.
10/07/09 - Beijing toujours.
09/07/09 - Beijing encore.
08/07/09 - Grande Muraille.
07/07/09 - Beijing suite.
03/07/09 - Beijing bis.
02/07/09 - Beijing.
28/06/09 - Transmongolien.
26/06/09 - Ba-yar-stai !
25/06/09 - Gunjin Sum.
24/06/09 - Vallée Dund Bayan.
23/06/09 - Vallée de Khongor.
22/06/09 - Lac Noir.
21/06/09 - Saridiin Khiid.
20/06/09 - Monts Khentii suite.
19/06/09 - Monts Khentii bis.
18/06/09 - Monts Khentii.
17/06/09 - retour Tuuliin Adag.
16/06/09 - Seruun Bulag bis.
15/06/09 - Seruun Bulag.
14/06/09 - Tuuliin Adag bis.
13/06/09 - Vallée Tuuliin Adag.
12/06/09 - Pushing the limits.
11/06/09 - Oulan-Bator la fin.
10/06/09 - Oulan-Bator suite.
05/06/09 - Oulan-Bator.
04/06/09 - Parc Hustain Nuruu.
03/06/09 - Famille Nomade.
02/06/09 - Lac Blanc.
01/06/09 - Erdene Zuu.
30/05/09 - Karakorum.
27/05/09 - Dasvidania !
25/05/09 - Retour Irkoutsk.
24/05/09 - Île d'Olkhon.
19/05/09 - Irkutsk.
18/05/09 - Le Transsibérien.
13/05/09 - Gare Transsibérien.
12/05/09 - La journée la plus longue.
10/05/09 - J-1 !
25/04/09 - Matos & budget !
08/04/09 - Santé & Vaccins.
27/03/09 - Visas & Assurance.
24/02/09 - Genèse du projet.
12/02/09 - Trouver des infos ?
06/02/09 - Enfin le Blog !
01/02/09 - Qui sommes nous ?


Amis ou Liens favoris


Pascal en Asie :)
Taz de Happy Family :)
Carina & Chema :)
Sophie, Zaya et Louis :)
Nelly & Alex :)
Mathilde & Christophe :)
Idan Santhaus :)
Delphine & Vincent :)
Alysée, Rémi & Nicolas :)
Marie en Inde :)
Marie, Thomas & Sébastien :)
Julie & Julien :)
Le Lac Baïkal
Ger to Ger
Urga Tours, notre ami Battsogt
Orphelinat Oulan-Bator
Wwoofing, bosser à l'étranger
Forum Uniterre
J'irai dormir chez vous
Where the hell is Matt ?
Auberges dans le monde
Air Asia
Tiger Airways
Ambassades FR dans le monde
Air Indian Express
Forum du Routard
Voyage Forum
E-voyageur Forum
ID TGV
Couch Surfing
Illico Travel, avion en EU
Auberges de Jeunesses FR
Forum Lonely Planet
SOS Terre Sacrée
Visa Australien
Jetcost
Air Austral





«  Décembre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 

17/03/10 - Koh Samui.


Lundi 15 mars.


Nous quittons notre bungalow et redescendons sur la plage avec les sacs pour nous diriger de l'autre côté du village de Hat Rin, où se trouve un embarcadère. Les bateaux de ce côté de l'île vont uniquement au nord de Koh Samui, la troisième et plus grande île du coin.


La dorure se barre...

Nous achetons nos tickets à 200 bahts chacun et embarquons vers 9h00. Les deux îles sont très proches l'une de l'autre, il n'y a qu'une heure de trajet. Sur le parcours nous avons la chance d'apercevoir des dauphins roses qui nagent pas loin du bateau.


L'arrivée à Koh Samui s'effectue dans la baie du grand bouddha, en raison d'une statue de la divinité elle-même qui trône au-dessus de la mer. Le coin à l'air paisible.


Il n'y a pas à proprement parlé de village ici, c'est plutôt une longue route parsemée d'hôtels et de restaurants pour touristes. D'ailleurs, c'est le même problème pour trouver une chambre à petit budget...


Du coup, nous avons choisi une piole à 500 bahts la nuit, dans un hôtel resort avec piscine, petit jardin et bar, juste de l'autre côté de la route, à 300 mètres de la plage.


La baie du grand bouddha.

L'endroit est clean pour ce prix là, on a des draps blancs immaculés, une salle de bain très propre et on a une télévision dans la chambre qui passe TV5 Monde.


Après avoir posé nos sacs et mangé un morceau, nous avons profité de la piscine chlorée toute l'après-midi. Ca nous a bien reposé et changé les idées en faite. Nous avions le coin pour nous tout seul, seule quelques minettes venaient se rafraichir pour finir allongée sur les transats et peaufiner leurs bronzages.


Le soir, nous sommes allés visité un peu le coin avant la tombée du jour et sommes allés voir le fameux bouddha. Il n'a rien d'original mais il est assis sur un magnifique lotus géant et la vue depuis l'estrade est pas trop mal.


Il est à vendre : téléphonez moi.

A côté, il y a un sculpteur de métal, un peu forgeron, qui fabrique des statues comme on en a vu à Oulan-Bator en Mongolie. Predator, Alien, Transformer, tous pleins d'icones de l'univers fantastique en taille réelle.


La seule petite ombre au tableau, c'est l'aéroport de Koh Samui qui se trouve juste derrière notre complexe hôtel-resort. Du coup je pense que c'est une des raisons qui font que les prix n'y étaient pas trop abusés. On a des avions qui passe à quelques dizaines de mètres au-dessus des toits avec un boucan d'enfer toute la journée. A chaque fois on a l'impression qu'il va se cracher sur nous ! Heureusement qu'il n'y a pas de vol la nuit.



Mardi 16 et Mercredi 17 mars.


Nous passons le plus clair de notre temps à la piscine vide et promenons au bord de la plage en fin de journée. En faite on ne fait pas grand chose ici mais le coin permet de bien se reposer. Après les nuits passées à Koh Phangan.


L'île de Koh Samui est gigantesque par rapport aux autres (c'est la troisième plus grande île de Thaïlande) et pour la petite histoire, elle fut découverte en 1971 par deux voyageurs qui débarquèrent d'un navire de cocotier qui venait de Bangkok. Ce fut un choc !


Un chiotte pour bouddha !

Petit paradis tranquille, plage de sable blanc aux palmiers bercés par la brise, eaux vert clair doucement agitées de vaguelettes scintillant au soleil, collines verdoyantes et pistes en terre parsemées de maisons en bois rustiques.


Les premiers habitants de Koh Samui seraient originaire de l'île de Hainan (aujourd'hui devenue une autre province chinoise malgré elle) Ils auraient migré il y a 150 ans pour cultiver la noix de coco. Les habitants de l'île se considèrent maintenant comme des descendants de Hainan ou comme des chao samui (gens de Samui) plutôt que comme des thaïlandais.


Koh Samui fait partit d'un archipel de 80 îles plus petites dont seulement six sont habitées (Phangan et Tao en font partit) Toutes ces îles sont devenus des destinations majeures pour les voyageurs en 40 ans mais leur succès touristique n'a atteint les proportions d'autres paradis tropicaux comme Goa en Inde ou Bali en Indonésie qu'au début des année 90.


Un Alien en métal.

A l'heure actuelle, le développement touristique à largement prit le dessus et comme partout, ça construit sans cesse, grignotant chaque parcelle de terre et de plage pour bâtir des spas ou des complexes hôteliers haut de gamme.


Bien entendu, les propriétaires sont des vrais thaï de Bangkok ou des Européens, les véritables chao samui se seraient empressés d'aller vivre plus profondément dans l'île, laissant les plages aux kikoos touristes !


Coucher de soleil sur la baie.

Avec Alix, on aurait voulu aller les voir en moto, mais on a pas vu le temps passé ici et vu le prix de la chambre, on ne pouvait pas rester une semaine comme à Koh Tao...


Du coup notre activité ici fut le farniente provençale. On dort, on mange, on se baigne, on mange, on se baigne, on se repose, on dort. :o)


Galerie : Koh Samui.



Alix & Benjamin.



Commentaires (6) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 16:06, le lundi 22 mars 2010 dans k. Thailande Fevrier 2010, Ko Samui
Mots clefs :

14/03/10 - Koh Phangan.


Jeudi 11 mars.


Nous avons passé une sale nuit dans notre habitat de fortune. On se demande comment il a tenu vu la tempête qu'il y a eu. On sentait la cabane bouger avec le vent.


Je me réveil très fatigué car d'une part nous avons mal dormit mais d'autre part, je sens que j'ai pris froid ou quelque chose comme ça.


Un jolie papillon. 

Malgré tout, nous quittons le bungalow, il est 8h00 du matin, il nous faut rejoindre l'embarcadère au village principal avant 9h00. Nous retraversons la colline avec les sacs, on trouve un taxi pour 100 bahts qui nous mène à Ban Mae Hat et sur place nous prenons nos tickets pour rejoindre l'île de Koh Phangan.


La vérité c'est qu'on ne sait même pas pourquoi on va sur cette île. On sait déjà que c'est ultra touristique et que l'île est plus grande que Koh Tao. Mais bon elle est sur le chemin alors du coup, on s'est dit, autant y passer voir. Nous comptons y rester qu'une nuit ou deux maximum.


Le trajet coûte 250 bahts par tête. On nous colle un autocollant de couleur pour bien nous différencier (ceux qui débarquent et ceux qui restent, pour un thaï, un farang est incapable de se débrouiller seul)


Deux noix de coco, houlala ! 

Au micro, une dame fait l'animation et explique cent fois les choses : rouge c'est pour ceux qui reste sur le bateau, bleu c'est ceux qui débarquent à Koh Phangan, jaune c'est ceux qui débarquent et qui changent de bateau !


Et pour récupérer l'attention des gens qui n'ont rien à foutre de son discours elle sort : "Est-ce que je suis une belle fille ? Dites-moi, est-ce que je suis une belle fille ?"


Et là les anglophones éclatent tous de rire et l'acclament.


9h30 nous quittons Koh Tao sous les nuages. Même chose, les sacs sont entassés à l'arrière et nous nous installons sur le pont pour voir la mer. Le temps empire en arrivant sur Koh Phangan, que nous avons rejoint en une heure environ, c'est vraiment à côté.


Les nuages sont noirs et le vent se lève. Moi je me sens très fatigué mais je mets ça sur le compte de la nuit.


Nous débarquons dans une ville très moche appelé Thong Sala. Des dizaines de rabatteurs hurlent pour nous mener n'importe où. Avec Alix on passe au travers et continuons à pieds dans la ville pour voir à quoi ça ressemble.


Bah ça ressemble à une ville de l'Etang de Berre... On mange un morceau dans un restau, je prend un burger / frites et je retrouve plusieurs cheveux dans mon steak... C'est à vomir. Je le montre à la nénétte et lui demande qu'elle me casse le prix. Evidemment elle comprend rien et nous paierons l'assiette au prix très fort (c'est encore plus cher qu'à Koh Tao)


On décide de ne pas rester ici, même pour une nuit, ça pue cette ville... S'offre à nous le choix entre aller dans un coin un peu perdu de l'île au nord ou tenter l'aventure dans la faune de la pointe sud-est à Hat Rin. On décide d'aller voir Hat Rin. En faite je suis de plus en plus fatigué et j'ai pas envie d'avoir à chercher des heures une chambre et puis Koh Phangan n'est connu que pour sa Full Moon Party qui se déroule à Hat Rin à chaque pleine lune. C'est une énorme fête durant toute la nuit, sur une des plus belles plages de l'île. C'est devenu pour le coup le coin le plus branché et le plus touristique de Koh Phangan. J'imagine donc qu'on trouvera un hébergement petit budget rapidement. 


On prend un taxi (200 bahts pour deux) et on longe toute la côte sud. Une île tropicale c'est magnifique quand il fait beau, mais alors quand il pleut c'est vraiment moche...


Arrivé à Hat Rin il y a une éclaircie du ciel, on tente de se repérer dans le dédale de rue et de bâtiment. En faite le village Hat Rin s'est développé sur une bande de terre avec à l'ouest, une plage et un petit port et à l'est, une grande crique et la fameuse plage de la Full Moon.


En débarquant sur la fameuse plage, on l'a trouve magnifique, sable blanc bien tassé, très longue, eau couleur bleu et turquoise par endroit.


Mais les prix des chambres sont encore une fois abusés ! 1 000 bahts c'est le minimum syndicale ici. Un bungalow sur la plage c'est plutôt 2 500 bahts... Dépité, c'est Alix qui cette fois-ci part en éclaireur. En moins de vingt minutes elle revient avec un bungalow à 350 bahts situé à flanc de montagne, vu sur la baie. Evidement à ce prix là, le bungalow est d'une précarité incroyable mais bon, il y a un toit et un matelas.


Je m'allonge fiévreux et avec un mal de gorge.


Je me réveil deux heures après, Alix s'ennuie toute seule mais elle a sortit les affaires des sacs. J'ai la tête qui va exploser, j'ai super chaud, je me sens très fatigué et j'ai comme une angine dans la gorge. Mes muscles me brulent, mes articulations font mal et puis j'ai des frissons par moment. Je bois énormément d'eau, prend du paracétamol et un strepsil puis me recouche, de toute façon je suis incapable de faire quoi que ce soit.


La plage de Hat Rin. 

Vers 20h00, je me réveil, il fait nuit dehors, Alix est toujours là près de moi. Elle prend ma température avec un gadget sur le front : 41°C. Il fait très chaud à l'intérieur du bungalow aussi.


J'imagine avoir chopé une saloperie tropicale, je me rappel m'être fait bouffer la nuit dernière par les moustiques. Je pense à la dengue ou à la malaria... On regarde dans nos bouquins les symptômes, j'ai pas envie d'alarmer Alix pour rien non plus. La fièvre et les douleurs musculaires et articulaires pourraient profiler une dengue mais je n'ai pas de poussée cutanée sur le torse et les bras pour le moment alors on se calme et je me rendort pour me réveiller toutes les 3-4 heures environ pour aller pisser, boire des litres d'eaux et reprendre des cachets.



Du Vendredi 12 mars au Samedi 13 mars.


Durant trois jours je suis cloué au lit avec des poussées de fièvres mais celle-ci diminue chaque jour un petit peu. J'ai énormément sué dans mon drap, à grosses gouttes. Je n'ai rien mangé car je dormais beaucoup et de toute façon ma gorge m'empêchait d'avaler quelques choses. Après vérification c'est bien une angine que j'ai mais on comprend pas pourquoi j'ai eu cette poussée de fièvre.


Alix est restée à côté de moi tout du long et n'a rien mangé non plus, elle ne voulait pas m'abandonner. Je l'a plains sincèrement d'avoir du endurer d'attendre dans ce trou à rat. La nuit dernière, je me suis réveiller vers 2h00 du matin, la musique était à fond sur la plage, c'était une horreur pour dormir mais j'arrivais quand même à m'assoupir.


Durant l'après-midi du Samedi nous sommes sortit prendre l'air et manger un bout surtout. Ca m'a fait du bien et je me sentais mieux. Je me suis même baigné pour dire...


Et le soir, aux alentours de 22h00... Tous les bars mettent de la musique et le son est augmenté jusqu'à 2h00 du matin. Ca ne s'arrête pas avant 5h00. C'est abominable d'entendre les basses toutes la nuit !


Là où ils sont fort ces asiatiques c'est qu'ils mettent pas des musiques originales, encore une fois c'est de la mauvaise copie de sale qualité... Des remix pourris de tube pop/rock des années 90 à nos jours mélangés avec du "Pouti Pouti" pour faire style électro.... Vu que nous sommes dans une baie, le son est en résonnance de partout et il est impossible de dormir si l'on est pas malade ou drogué !


D'ailleurs parlons en un peu de la drogue en Thaïlande. Faut savoir que comme partout ça se vend en cachette que ça soit légal ou pas légal. Mais la particularité des thaïs c'est qu'ils vendent aussi leurs clients à la Police. Résultat les pauvres hippies-routards se font violenter par les chevaliers noirs (surnom des agents de police car ils sont tout de noir vêtu style américain)


Bref l'hôtel voisin est le repaire parfait des types qui vendent de l'herbe et des champignons hallucinogènes et bah ça ne les rends pas plus amicaux que ça...


L'histoire de la Full Moon Party c'est un délire d'un blanc (je suppose) qui a voulu organiser une fête régulière sur une magnifique plage à chaque pleine lune. L'idée est bonne, la lune a toujours eu un charme fou sur l'homme et ça rendait l'endroit encore plus féerique.


La plage de Hat Rin. 

Seulement voilà ! Ces copieurs de thaïs ils font leur propre Moon Party tous les soirs, qu'elle soit pleine ou pas, c'est pas grave du moment que les farang achètent l'alcool ! Du coup bah toute la crique se transforme en boite de nuit tous les soirs... Je n'ose imaginer les types qui vivent à l'année ici. C'est intenable. De quoi devenir taré. La pollution sonore engendrée chaque nuit est une honte et si l'idée originale partait d'un bon sentiment, le faire trop souvent gâche tout l'aspect intéressant du festival...



Dimanche 14 mars.


Je me sens mieux, j'ai toujours un peu de fièvre par moment et mon angine a du mal à passer mais nous ne voulons pas rester plus longtemps ici. La nuit du samedi soir c'est la pire de toute, la musique était encore plus forte et pourtant quand on passe à côté des bars, bah ya personne, pas un chat ! Les touristes sont chez le voisin....


Durant cette journée en me baladant en ville j'ai vu les mêmes restaurants dénigrés par les routards à Vang Vieng au Laos. Ceux où l'on peut manger et regarder les séries télé comme Friends ou les Simpsons.


Bah c'est pareil ici.


On a voulu se baigner à la grande plage mais on s'est trompé de côté, on est arrivé côté Full Moon et c'est dégueulasse.... Mazoute, bouteille de verre cassées, cigarettes, pailles en plastiques, préservatifs, sacs plastiques, serviette hygiénique dans la mer, bougies... Et dans les rochers sur les côtés, frigidaires, meubles... Bref un vrai dépotoir quoi.



Alors Koh Phangan ? Bah on a rien vu de l'île et on a surtout enduré l'endroit le plus diabolique mais on ne comprend toujours pas pourquoi personne ne respecte l'endroit ! On a qu'une envie c'est qu'ils dégueulasse tellement leur coin que ça devienne invivable et que plus personne ne viennent ici.

Sincèrement, pourquoi payer des prix exorbitant pour faire la fête dans une porcherie ?


L'après-midi, avec Alix on s'engueule... D'une part ça veut dire que je vais mieux. D'autre part ça veut dire qu'on a besoin de partir d'ici.


Un lézard ! Peut-être un bébé iguane, aucune idée... 

Sur le moment je me rend sur la plage pour passer mes nerfs de l'enfermement des derniers jours en nageant contre les vagues. Sur la plage, je vois que des clones : cheveux court, tatoués, pas un poil qui dépasse, bronzés ou sur le point de l'être; musclés ou du moins il y a toujours un mec dans le groupe qui l'est. Ils jouent au volley, au frisbee, font des abdos ou des pompes... Et tout le monde, tout le monde fume des cigarettes. Ils m'ont même donné envie d'arrêter tellement je me rend compte à quel point ça en devient ridicule :o(


Je suis le seul à mettre la tête sous l'eau, les pieds en l'air, à patauger et à faire "Proute Proute" canard, et quasiment le seul brun de la plage mais une chose est certaine, je suis le seul barbu.


(POUR KHAZ MODAN!!)


L'île ne nous a pas montré son meilleur visage et de notre côté on ne s'est pas assez préparé pour affronter un tel nombre de "Le Blond" comme dirait Gad Elmaleh...


Un monsieur "Le Blond" ne sait pas conduire une moto ou alors il est en train de lancer une nouvelle mode à savoir peau bronzé et pansement blanc.


Allé tout va bien, on part demain.


Galerie : Koh Phangan.



Alix & Benjamin.



Commentaires (5) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 15:34, le lundi 22 mars 2010 dans k. Thailande Fevrier 2010, Ko Phangan
Mots clefs :

10/03/10 - Koh Tao suite.


Mardi 09 mars.


Aujourd'hui nous avons décidé d'aller visiter Koh Tao car hormis notre coin de paradis et le village à côté, on ne connait pas grand chose ici. On a donc loué un scooter pour se balader. C'est un scooter tout-terrain car il n'y a qu'une route goudronnée qui relie les trois villages principaux. Après ça n'est que de la piste en terre défoncé par les 4x4 et les pluies.



Première destination, nous retournons à Ban Mae Hat pour nous renseigner un peu sur les bateaux qui quittent l'île car il faudra bien qu'on parte d'ici malheureusement... Et bien après cinq jours à l'écart de tout ce monde ça nous a fait une claque !


D'abord la puanteur des lieux... Les poubelles s'entassent une à une et il n'y a pas de services pour récupérer les ordures de l'île. Du coup partout sur l'île il y a des tas d'ordures et quand je dis tas d'ordures, c'est tas version petite colline de plusieurs mètres...


Sur la côte nord-ouest de Koh Tao, en face, les îles Koh Nang Yuan inhabitées.

Et puis au village principal, les thaï nous harcèlent pour le taxi-boat ! On a eu les tuk-tuk, les motobikes, ici c'est taxi-boat... Qu'est-ce qu'ils peuvent être ronflant à la longue...


Après 15 minutes nous quittons le village vers le nord pour aller voir comment est la destination touristique majeure de l'île, le village de Ban Hat Sairi. La majorité des gens qui étaient sur le bateau avec nous sont partit là haut. Le village est au bord de la longue plage de la côte ouest et celle-ci rejoint les deux gros villages de l'île du nord au sud. Ya que Ban Chalok Ban Kao qui est un peu à l'écart finalement tout au sud.


Un petit bout de jungle. 

Alors ici c'est le même topo, les poubelles, les rats, les sacs plastiques noirs. Les restaurants touristiques s'enchainent avec les tatoueurs thaï. Bref même si l'île a des côtés paradisiaques, elle en reste pas moins une île touristique. L'Homme n'est pas aidé pour ce qui est de mettre en valeur une terre. On gâche tout avec notre béton et nos poubelles. C'est triste et décourageant quand on voit qu'en Occident, après avoir bousiller nos paysages, on tente de convaincre les gens de respecter la Terre. Il reste un énorme boulot pour changer les mentalités dans les pays en voie de développement...


Plage de Ao Tanot. 

C'est simple en faite, un blanc va demander d'être mené en bateau sur une partie de l'île, il va payer ce pêcheur pour le service et à force, la paye sera plus rentable que de pêcher tout simplement, il va donc devenir taxi-boat et emmerder le moindre blanc qui passe tout en crachant des flaques de mazoutes sur les plages.


Les plongeurs sont venus les premiers à Koh Tao pour profiter du fond sous-marin, il a fallu les héberger et les nourrir ce qui a développer des sortent d'hôtel resort très chic avec chambre vitrée vue sur la mer, piscine vue sur la mer etc... Le voisin en voyant ça, il veut faire pareil, résultat ça construit sur toute la côte sans limitations...


Sur la côte nord de l'île.

Après il y a eu des routards qui cherchaient des hébergements petit budget et tranquille : Boum Bungalow partout, le voisin veut faire pareil, du coup le moindre rocher peut servir de base pour un bungalow...


Après quoi, bah les déchets s'amoncellent, les ordures s'entassent, la forêt est rasée par endroit, le corail se fait éclater en bordure de l'île. Comme l'Homme à un réel problème pour se modérer, il en fait toujours trop, jusqu'à dépasser les limites.


Heureusement, la fin de journée nous a permit de trouver des coins de l'île un peu moins populaires. Tout le côté est reste relativement sauvage et les plages y sont très belles et encore un peu propre. Il y a toujours des malins qui ont réussi à installer des bungalows ou des hôtels mais comme ils sont encore en petit nombre, ces endroits restes paisibles et beaux. Il suffit de jeter un œil dans l'eau pour le remarquer aussi, les poissons sont plus nombreux, les coraux sont resplendissant, il n'y a pas de poutres en bois qui traine ou des câbles de toutes sortes. Pour venir dans ces coins de l'île il faut passer par des routes fracassées en terre, ce fut toute une expédition avec notre scooter, je faisais de l'enduro avec Alix ! :o)


Plage de Ao Tanot. 

Par moment elle était obligée de descendre et de continuer à pieds car nous ne pouvions pas monter certaines pentes... A d'autres endroits la descente faisait tellement peur que je préférai qu'elle descende à pieds au cas où je tombais. Mais avec des précautions nous n'avons eu aucuns problèmes à passer de partout, ce qui n'est pas le cas de tout le monde quand on voit le nombre de blessés sur l'île.


Dans l'après-midi nous nous sommes donc arrêtés sur une des plages de la côte est, à Ao Tanot. Le cadre était très sympa et dans l'eau j'ai vu un énorme mérou multicolore. De l'autre côté des rochers qui limitent la crique, j'ai cru apercevoir encore un petit requin mais la visibilité n'était pas très bonne.


Alix à trouver une énorme anémone de couleur mauve où vivaient une maman et son bébé poisson clown, vraiment comme dans "Le Monde de Némo" les deux petits poissons nous regardaient à l'abris de leurs forêts tentaculaires et le bébé curieux tentaient de s'approcher avant de vite retourner dans sa maison.



Les poissons ont chacun leur tempérament et leur caractère, c'est vraiment étonnant de jouer avec certains tandis que d'autres reste super timide caché au fond de leur trou. D'autres par contre, n'hésitent pas à venir gnipper rapidement les orteils ou les doigts comme pour faire un bisou ou pour goûter. On a même vu des petits poissons de couleurs noirs, assez batailleurs, très courageux, qui venaient nous affronter pour oser rester devant leur habitat. Ils fonçaient sur nous puis retournaient en arrière, puis revenaient l'air bien décidé à nous faire fuir avant de vite se cacher. C'est trop drôle !


Les noix de coco ! Une arme redoutable si l'on passe dessous au moment où l'une d'elles tombe. 


Mercredi 10 mars.


Après la balade de la veille, nous avons décidé de quitter Koh Tao le lendemain. C'est comme si on avait vécu sur un bout d'île, certes pas parfait du tout, mais avec un minimum de calme et de beauté et qu'un jour nous nous étions rendu compte que de l'autre côté de l'île il y avait une ville industrielle avec des usines, de la pollution etc...


Résultat on remarque que notre bungalow est construit au dessus d'une décharge publique, que sur le côté en y regardant bien, les types de l'hôtel jettent tout ce qui leur vient dans la main, dans les rochers... Bref nous préférons partir et garder un bon souvenir avant de regretter.



Le vent s'est beaucoup levé aujourd'hui et il annonce de la pluie au loin. Nous ne sommes pas sortit de notre coin de la journée et seulement le soir, pour aller manger au village, nous avons prit la douche... Une pluie tropicale en même pas deux minutes, trempé jusqu'aux os....


Après mangé, en rentrant, nous tentons de faire sécher les affaires mais dehors le vent est très violent et nous ne pouvons rien y accrocher. Nous passons la nuit dans un déluge de vent et de pluie avec le bruit des vagues qui se fracassent à quelques mètres plus bas.


La consommation d'Alix. :o) 

La température a chuté du coup on a stoppé le ventilateur mais les moustiques (que nous n'avions pas vu du séjour) font leur apparition et je me fais bouffer durant la nuit en plus de prendre froid au final...


Galerie : Koh Tao.



Alix & Benjamin



Commentaires (3) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 11:22, le lundi 22 mars 2010 dans k. Thailande Fevrier 2010, Ko Tao
Mots clefs :
Page précédente
Page 1 sur 2