.
.

Menu


Accueil
Qui sommes-nous ?
La carte des lieux visités
Livre d'or
Archives
E-mail


Nbre de Visiteurs

Depuis le 01/02/2009



Rubriques


a. Avant le depart
b. Russie Mai 2009
c. Mongolie Juin 2009
d. Chine juillet 2009
e. Nepal Septembre 2009
f. Inde Octobre 2009
g. Thailande Novembre 2009
h. Laos Decembre 2009
i. Vietnam Janvier 2010
j. Camboge Fevrier 2010
k. Thailande Fevrier 2010
l. Malaisie Mars 2010
m. Indonesie Avril 2010
n. Australie Mai 2010
o. Nlle Caledonie Juillet 2010
p. Nlle Zelande Aout 2010
q. Australie Septembre 2010
r. Singapour Septembre 2010
s. Malaisie Septembre 2010
t. Angleterre Septembre 2010
u. France Septembre 2010


Derniers articles


01/05/10 - Conclusion Asie.
30/04/10 - Rizières de Bali.
28/04/10 - Retour à Ubud.
27/04/10 - Les îles Gili.
21/04/10 - Go Lombok.
19/04/10 - Gunung Batur.
18/04/10 - Bali bis.
17/04/10 - Bali.
16/04/10 - Ubud.
15/04/10 - Cemero Lawang.
12/04/10 - Yogyakarta.
11/04/10 - Borobudur.
10/04/10 - Yogyakarta.
08/04/10 - Jakarta.
07/04/10 - Trans Sumatran.
06/04/10 - Trans Sumatran.
05/04/10 - Trans Sumatran.
04/04/10 - Lac Toba bis.
03/04/10 - Lac Toba.
02/04/10 - Dumaï.
01/04/10 - Melaka.
30/03/10 - Kuala Lumpur.
27/03/10 - Krabi.
23/03/10 - Karon & Kata.
10/03/10 - Phuket.
17/03/10 - Koh Samui.
14/03/10 - Koh Phangan.
10/03/10 - Koh Tao suite.
08/03/10 - Koh Tao bis.
04/03/10 - Koh Tao.
02/03/10 - Retour Bangkok.
27/02/10 - Benjamin : 29 ans !
26/02/10 - Chiang Maï bis.
22/02/10 - Alentours de Paï.
17/02/10 - Paï.
16/02/10 - Chiang Maï.
14/02/10 - retour Bangkok.
09/02/10 - Angkor Angkor !
07/02/10 - Angkor Vat bis.
06/02/10 - Angkor Vat.
05/02/10 - Siem Reap.
02/02/10 - Phnom Penh.
27/01/10 - Go Cambodge.
26/01/10 - Saïgon bis
24/01/10 - YouTube.
23/01/10 - Saïgon.
21/01/10 - Nha Trang.
15/01/10 - Quy Nhon.
13/01/10 - Hoi An.
11/01/10 - Hué.
09/01/10 - Ninh Binh.
07/01/10 - Baie d'Along.
05/01/10 - Along city.
03/01/10 - Hanoi bis.
31/12/09 - Hanoi.
25/12/09 - Go Vietnam.
24/12/09 - Luang Prabang bis.
21/12/09 - Luang Prabang.
20/12/09 - Luang Namtha.
15/12/09 - Jungle de Namtha.
14/12/09 - Jungle de Namtha.
13/12/09 - Jungle de Namtha.
12/12/09 - Luang Namtha.
10/12/09 - Udomxai.
09/12/09 - Pak Beng.
08/12/09 - Tat Kuang Si.
07/12/09 - Luang Prabang bis.
06/12/09 - Luang Prabang.
05/12/09 - Vang Vieng suite.
04/12/09 - Vang Vieng bis.
03/12/09 - Vang Vieng.
02/12/09 - Ban Na bis.
01/12/09 - Ban Na.
30/11/09 - Vientiane.
28/11/09 - Go Laos.
27/11/09 - Nong Khaï.
26/11/09 - Ayutthaya bis.
24/11/09 - Ayutthaya.
23/11/09 - Bangkok suite.
12/11/09 - Bangkok bis.
09/11/09 - Bangkok.
05/11/09 - Quit India.
04/11/09 - Kolkata bis.
01/11/09 - Kolkata.
31/10/09 - Vârânasî suite.
28/10/09 - Vârânasî bis.
27/10/09 - Vârânasî.
26/10/09 - Âgrâ suite.
24/10/09 - Taj Mahal.
23/10/09 - Âgrâ bis.
22/10/09 - Âgrâ.
21/10/09 - Jaipur bis.
20/10/09 - Jaipur.
19/10/09 - Pushkar bis.
15/10/09 - Pushkar.
14/10/09 - Udaipur suite.
07/10/09 - Udaipur bis.
06/10/09 - Udaipur.
05/10/09 - Jodhpur bis.
04/10/09 - Jodhpur.
03/10/09 - Jaisalmer bis.
02/10/09 - Désert du Thar bis.
01/10/09 - Désert du Thar.
30/09/09 - Jaisalmer.
29/09/09 - Bîkâner bis.
28/09/09 - Bîkâner.
27/09/09 - New Delhi.
26/09/09 - Delhi bis.
25/09/09 - Delhi.
24/09/09 - Go India.
23/09/09 - Picasa.
19/09/09 - Histoire de mont.
18/09/09 - Histoire de mont.
17/09/09 - Lac Phewa Tal.
16/09/09 - Pokhara.
15/09/09 - Go Pokhara.
14/09/09 - Bandipur.
13/09/09 - Bhaktapur.
12/09/09 - Patan.
11/09/09 - Bodnath.
10/09/09 - Visa Indien.
06/09/09 - Swayambhunath.
03/09/09 - Indra Jatra.
02/09/09 - Katmandou.
30/08/09 - Alix : 25 ans !
25/08/09 - Vol pour le Népal.
24/08/09 - Pandas Géants.
23/08/09 - Retour Chengdu.
20/08/09 - Yuanyang suite.
19/08/09 - Yuanyang bis.
18/08/09 - Yuanyang.
17/08/09 - Kunming.
15/08/09 - Dàli.
12/08/09 - Lijiang bis.
11/08/09 - Lijiang.
10/08/09 - Shangri-La bis.
09/08/09 - Shangri-La.
08/08/09 - Xiàngchéng.
07/08/09 - Litang.
06/08/09 - Kàngding.
05/08/09 - Chengdu.
30/07/09 - Emei Shan suite.
29/07/09 - Mont Emei Shan bis.
28/07/09 - Mont Emei Shan.
27/07/09 - Bouddha Géant.
26/07/09 - Chengdu.
19/07/09 - Remparts de Xi'an.
18/07/09 - Mont Hua Shan bis.
17/07/09 - Mont Hua Shan.
16/07/09 - Qin Shi Huang.
15/07/09 - Xi'àn.
14/07/09 - Train "assis dur".
11/07/09 - Beijing Beijing.
10/07/09 - Beijing toujours.
09/07/09 - Beijing encore.
08/07/09 - Grande Muraille.
07/07/09 - Beijing suite.
03/07/09 - Beijing bis.
02/07/09 - Beijing.
28/06/09 - Transmongolien.
26/06/09 - Ba-yar-stai !
25/06/09 - Gunjin Sum.
24/06/09 - Vallée Dund Bayan.
23/06/09 - Vallée de Khongor.
22/06/09 - Lac Noir.
21/06/09 - Saridiin Khiid.
20/06/09 - Monts Khentii suite.
19/06/09 - Monts Khentii bis.
18/06/09 - Monts Khentii.
17/06/09 - retour Tuuliin Adag.
16/06/09 - Seruun Bulag bis.
15/06/09 - Seruun Bulag.
14/06/09 - Tuuliin Adag bis.
13/06/09 - Vallée Tuuliin Adag.
12/06/09 - Pushing the limits.
11/06/09 - Oulan-Bator la fin.
10/06/09 - Oulan-Bator suite.
05/06/09 - Oulan-Bator.
04/06/09 - Parc Hustain Nuruu.
03/06/09 - Famille Nomade.
02/06/09 - Lac Blanc.
01/06/09 - Erdene Zuu.
30/05/09 - Karakorum.
27/05/09 - Dasvidania !
25/05/09 - Retour Irkoutsk.
24/05/09 - Île d'Olkhon.
19/05/09 - Irkutsk.
18/05/09 - Le Transsibérien.
13/05/09 - Gare Transsibérien.
12/05/09 - La journée la plus longue.
10/05/09 - J-1 !
25/04/09 - Matos & budget !
08/04/09 - Santé & Vaccins.
27/03/09 - Visas & Assurance.
24/02/09 - Genèse du projet.
12/02/09 - Trouver des infos ?
06/02/09 - Enfin le Blog !
01/02/09 - Qui sommes nous ?


Amis ou Liens favoris


Pascal en Asie :)
Taz de Happy Family :)
Carina & Chema :)
Sophie, Zaya et Louis :)
Nelly & Alex :)
Mathilde & Christophe :)
Idan Santhaus :)
Delphine & Vincent :)
Alysée, Rémi & Nicolas :)
Marie en Inde :)
Marie, Thomas & Sébastien :)
Julie & Julien :)
Le Lac Baïkal
Ger to Ger
Urga Tours, notre ami Battsogt
Orphelinat Oulan-Bator
Wwoofing, bosser à l'étranger
Forum Uniterre
J'irai dormir chez vous
Where the hell is Matt ?
Auberges dans le monde
Air Asia
Tiger Airways
Ambassades FR dans le monde
Air Indian Express
Forum du Routard
Voyage Forum
E-voyageur Forum
ID TGV
Couch Surfing
Illico Travel, avion en EU
Auberges de Jeunesses FR
Forum Lonely Planet
SOS Terre Sacrée
Visa Australien
Jetcost
Air Austral





«  Avril 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 

28/10/09 - Vârânasî bis.


Mercredi 28 octobre.


Journée cool ou presque !


Levé tard, nous sortons prendre un repas puis partons à la chasse aux images le long du Gange, le fameux fleuve sacré des hindous.


Les ghâts se succèdent et chacun à sa particularité. L’un est spécialisé dans le bain des buffles, l’autre est plutôt orienté tourisme, l’autre est le ghât des crémations par mort non naturelle, un autre est réservé à toutes les crémations de mort naturelle, un autre ghât permet de se laver ou se purifier plus facilement ou encore il y a un ghât spécialisé dans les départs de barques pour touristes. En vrai ça n’est pas si clairement organisé mais ça reste la tendance on va dire.



L’anecdote c’est qu’en nous rapprochant du premier ghât de crémation, nous avons prit conscience que nous étions vraiment à Vârânasî… Heureusement, venant du sud, c’était le ghât le moins important et donc l’ambiance reste relativement supportable. Mais bon ça met dans l’ambiance.


Plus loin se trouve un ghât qui est situé au bout d’une grosse avenue de Vârânasî où se déroule tous les soirs une célébration népalaise avec des chants, danses et offrandes au Gange.


Pousser son dernier soupire auprès du Gange permettrait datteindre la libération du cycle des réincarnations. Fleuve du salut au flux permanent, le Gange est un symbole éternel despoir pour les générations passées, présentes et futures.

Chaque hindous se doit d’avoir une fiole des eaux du Gange chez lui qu’il peut garder plus de trente ans si il le faut, de manière à pouvoir la boire avant son dernier soupire.Il prend sa source dans l’Himalaya, au nord-est de Delhi et traverse tout l’Uttar-Pradesh sur sa longueur avant d’arriver à Vârânasî.

Chaque jour, quelques 60 000 fidèles descendent aux ghâts de la cité de Shiva pour un bain rituel. Quelques 200 à 400 crémations par jour y sont effectuées, les cendres, dispersées dans le fleuve.

Le long des ghâts de Vârânasî, 30 égouts sy déverseraient en permanence.

Le Gange serait tellement pollué que l’eau y serait dépourvue d’oxygène et donc contaminée. Les chiffres reconnues concernent les échantillons prélevés révélant que l’eau contiendrait plus de 1,5 millions de bactéries aux 100 ml contre moins de 500 ml dans la norme…


Malgré cela, la légende veut qu’une race de dauphins vive dans le Gange et qu’il est possible d’en apercevoir à Vârânasî. 


Juste derrière, l’ambiance devient doucement plus sombre. Le ciel est noirci par de la fumée et les bâtiments ont l’air d’avoir perdu leur âme. Ce sont les hospices et le ghât en contre bas est l’endroit que tous les hindous du monde souhaitent rejoindre le jour de leur mort.



En arrivant ici, je savais qu’il n’était pas respectueux de prendre des photos étant donné que c’est un lieu de deuil pour les familles. Mais de loin, j’ai pris en photo les bâtiments et le Gange.


En s’approchant des brasiers, nous nous faisons harceler par des indiens, prétextant que nous avions pris en photo les morts. On se fait engueuler, limite insulter. Je suis pris pour le diable en personne, mauvais karma etc… En même temps depuis le Népal je les enchaine les mauvais karmas…


Puis là-dessus, un type, plus calme, m’explique pourquoi il n’est pas bien de prendre en photo les morts. Je lui répond quand même que je n’ai jamais pris en photo les cadavres et n’ai aucunement l’intention de le faire ni de déranger la pseudo « tranquillité » des familles.


Malgré cela, il continue de m’expliquer en long et en large tout le fonctionnement de ce ghât. Il me rajoute aussi qu’il n’est pas guide mais qu’il travaille ici, c’est son boulot d’organiser toutes les crémations.


Juste en face de nous, une barque pleine de touristes s’avance doucement et tous les objectifs sont dirigés vers les brasiers et les corps qui prennent feu… On sent la bonne blague.


Alix croit apercevoir un indien qui filme ou qui prend des photos avec son téléphone portable juste à côté de nous. Bref tout le monde ne respecte pas de la même façon à priori et nous n’avons pas l’intention de jouer à leur petit jeu de culpabilité malgré que nous respections tout à fait les familles des défunts.


Alix sent l’entourloupe et moi-même je vois bien qu’il va falloir débourser un petit quelque chose à la fin mais étant donné la façon dont il présente les choses, j’ai envie d’en savoir plus et de voir comment il va m’amener à sortir les Roupies.


Attention âme sensible s’abstenir.


J’apprend qu’il s’y fait entre 150 et 500 crémations par jour en ce lieu même. Les hindous de toute l’Inde font en sorte de venir mourir ici et les bâtiments en ruines tout autour servent d’hospices pour les personnes sur le point de mourir… Ce sont vraiment des ruines d’après guerre, dégueulasses, pourries, remplit de rats et la fumée des crémations emplit le quartier.


Bref il m’explique donc que les morts non naturelles (suicide, électrocution etc) se font plus loin au petit ghât que nous avions vu au passage. Pour les moins fortunés il y a aussi un four crématoire situé pas loin d’où nous logeons. Ici se trouvent uniquement les morts naturelles et les plus fortunés.


Toujours, les cendres sont déversées dans le Gange, mais aussi, les résidus de corps qui n’ont pas été consumés… Le bassin pour les femmes en particulier à tendance à ne pas être consumé totalement et l’on peut voir ses indiens, aidé par des bouts de bois, extirper ces restes pour les jeter à l’eau comme si il s‘agissait d‘une poupée fondue…



Scène indélébile d’un visage endormit d’une femme allongé sur le bois, recouverte de nombreux tissus colorés. Son fils lui jettent de la sciure de bois puis rajoute ensuite des bûches par-dessus pour que la crémation soit la meilleure possible. Il revient ensuite avec de la paille qu’il a enflammée au brasier de Shiva pour tourner autour de sa mère et enfin lui permettre de monter au ciel.


A côté, des Intouchables, portent sur des brancards fait de bambous, les corps d’autres défunts qui doivent être incinérés dans la soirée. Ils les mènent au Gange où un prêtre purifie le corps et l’âme avant d’être posé sur l’un des buchés.


Personne ne pleure ici car que les larmes alourdissent l’âme du défunt qui ne peut aller au Nirvana par la suite.


J’y apprend que tout le monde n’a pas le droit à la crémation. Les femmes enceintes, les bébés, les enfants de moins de 12 ans, les assassins ou les personnes mordues par un serpent et les lépreux sont coulés au fond du Gange, lestés par des rochers.


Fin.


Un des brasiers est tenu en permanence par les équipes, tout au long de l’année, jour et nuit. C’est le feu de Shiva le dieu destructeur et créateur. Il est primordiale pour eux de le tenir allumée et si j’ai bien compris cela fait plus de 300 ou 3 000 ans qu’il existe si ce n’est plus… L’indien articulait mal son anglais et au lieu de dire trois cents ou trois milles il dit trois zéro zéro ou trois zéro zéro zéro sauf que pour le coup il me semble qu’il a mangé un chiffre…


Bref.


Il me montre les brasiers réservé aux riches de la ville et celui réservé aux riches des autres villes d’Inde.


Après cela, je vois en face de moi, Julie et Julien que nous avions rencontré à Pushkar et ils sont aussi guidé par un type. Par respect j’évite de les saluer ici même mais en repartant avec mon indien je fais une pause en retrouvant Alix et nous les attendons.


Alix n’aime pas du tout l’ambiance du lieu qui est en effet extrêmement pesante. Les odeurs, la fumée et l’idée que c’est un lieu de mort n’aide pas au bien-être c’est certain.


Mon indien s’impatiente et je comprend vite fait qu’il est possible de faire un don pour acheter le bois pour les plus démunis. Je me demandais comment il allait me faire sortir le porte-monnaie, voilà une belle tentative j’avoue.


Finalement notre couple d’amis redescend de la plateforme et nous nous saluons, tout content de se retrouver par hasard en cet endroit aussi glauque.


Nous discutons bien dix minutes et décidons d’aller boire un verre. De leur côté ils sont déjà passé par le don de 150 Roupies pour 1 kg de bois à une vieille femme âgée.


Dans ma poche je n’ai que 10 Roupies et j’ai guère envie de filer plus que ça de toute façon…


Mon indien attend toujours gentiment.


Nous avançons et il m’amène à la vieille dame caché derrière un bâtiment. J’ai pas tout compris mais elle me fait une puja, une sorte de prière suivie d’une offrande. Elle me met des graines dans la main, me demande mon nom et me demande de répéter le nom de Shiva. Elle baragouine un truc dont je ne comprend rien et mon guide indien est assis à côté et nous regarde. Pendant ce temps là, Alix, Julien et Julie sont 5 mètres derrière et m’attendent en discutant.


A la fin de sa grande farce, le type m’explique que 1 kg de bois coûte 150 Roupies, 10 kg 1 500 Roupies et qu’il est possible de faire des dons de 10, 15 ,20 Dollars pour aider cette vieille dame et d’autres à avoir le bois nécessaire pour leur crémation…


Quand je lui sors mon seul et unique billet de 10 Roupies de ma poche, il râle et je lui dis que je n’avais pas l’intention de faire de don mais qu’il m’a forcé la main. Que si je fais un don, ça sera un don d’un montant que j’ai choisis et pas l’inverse et que pour le coup, je n’ai que ça sous la main.


Il me rétorque : « Comment veux-tu aider l’hospice avec 10 Roupies ? »


Evidemment je n’avais pas l’intention d’aider qui que ce soit avec ça mais bon je lui répond que 10 + 10 + 10 + 10 + 10 ça peut faire beaucoup à la fin mais il refuse de prendre mon argent.


S’en suit encore une fois que j’ai un mauvais karma gnagnagna et les dieux vont me faire payer tout ça bref… Comme si arnaquer les gens et être malhonnête était mieux…


Quand on y repense selon la philosophie hindous, la pire des choses qui puisse m’arriver c’est de me réincarner en animal.



Soit, ça serait la chose la plus agréable vu de ma fenêtre…


Je repars avec Alix et nos amis et nous passons la soirée ensemble à discuter avec quelques enfants de la rue. Je sympathise avec Goliu (se dit Goliou), un gamin de 10 ans qui va à l’école du Lundi au Samedi de 7h00 à 12h00. Il y apprend l’anglais et parle déjà couramment la langue. Tous les jours à 5h00 du matin il se lève pour faire du Yoga car c’est le meilleur moment de la journée. Le reste du temps il travaille pour le magasin de vêtements en soie de son oncle et tente de rabattre quelques touristes chez lui en donnant des cartes de visites ou en jouant son As en prenant les gens par les sentiments. Il souhaite s’orienter dans l’informatique plus tard.


Il m’offre une de ses cartes postales qu’il tente de revendre pour se faire trois pièces et me fait un dessin sur la main avec de la poudre de couleur qu’il tente de revendre aussi. De mon côté, n’ayant pas d’argent à lui refiler, je lui montre le trajet de notre voyage sur une carte du monde. On discute tous les deux pendant qu’Alix et les Juju J discutent avec une gamine de 10 ans qui fait la starlette et qui parle comme une américaine avec des "Oh my god" par ci, des "Oh my god" par là !


Je parle football et de Zidane forcément avec Goliu. On parle criquet et de champion dont je ne connais même pas les noms (le criquet est un sport national en Inde au même titre que le football en France)


Pendant ce temps, juste devant nous se trouve un saddhu qui tape des mains, tape des pieds et crie des trucs incompréhensible tout en souriant. Les saddhus font la manche car ils ont fait voeux de pauvreté. En général ils ressemblent à ces types cinglés avec des barbes, qui vivent à poils dans des grottes et qui jettent leurs cacas sur les passants... 


Le petit Goliu m’a l’air tellement naïf comparé aux autres enfants des rues mais tellement pleins de curiosités que je me régale à parler avec lui. Lorsqu’un type vient pour offrir ses services de massages contre 10 Roupies, Goliu me chuchote pour me prévenir qu’à la fin il demandera une centaine de Roupies et non 10.


Après ça nous disons au revoir à nos chers enfants des rues puis allons dans un restaurant où le serveur y était bien culotté. Il attendait au bord de la table après nous avoir rendu la monnaie et s’est permit de prendre ce qu’il venait de ramener sans qu’on ne lui dise rien en prétextant que c’était son pourboire…


Alix a bondit tel une louve pour reprendre l’argent et le rendre à Julien.


Puis nous sommes rentré dans notre auberge à 30 minutes de marche dans le noir, le long du Gange, avec une mauvaise lampe frontale cassée qui éclaire qu’à moitié.


Galerie : Vârânasî.



Alix & Benjamin.



Publié à 16:43, le mercredi 4 novembre 2009 dans f. Inde Octobre 2009, Inde
Mots clefs :
Ajouter un commentaire
Page précédente
Page 86 sur 198