.
.

Menu


Accueil
Qui sommes-nous ?
La carte des lieux visités
Livre d'or
Archives
E-mail


Nbre de Visiteurs

Depuis le 01/02/2009



Rubriques


a. Avant le depart
b. Russie Mai 2009
c. Mongolie Juin 2009
d. Chine juillet 2009
e. Nepal Septembre 2009
f. Inde Octobre 2009
g. Thailande Novembre 2009
h. Laos Decembre 2009
i. Vietnam Janvier 2010
j. Camboge Fevrier 2010
k. Thailande Fevrier 2010
l. Malaisie Mars 2010
m. Indonesie Avril 2010
n. Australie Mai 2010
o. Nlle Caledonie Juillet 2010
p. Nlle Zelande Aout 2010
q. Australie Septembre 2010
r. Singapour Septembre 2010
s. Malaisie Septembre 2010
t. Angleterre Septembre 2010
u. France Septembre 2010


Derniers articles


01/05/10 - Conclusion Asie.
30/04/10 - Rizières de Bali.
28/04/10 - Retour à Ubud.
27/04/10 - Les îles Gili.
21/04/10 - Go Lombok.
19/04/10 - Gunung Batur.
18/04/10 - Bali bis.
17/04/10 - Bali.
16/04/10 - Ubud.
15/04/10 - Cemero Lawang.
12/04/10 - Yogyakarta.
11/04/10 - Borobudur.
10/04/10 - Yogyakarta.
08/04/10 - Jakarta.
07/04/10 - Trans Sumatran.
06/04/10 - Trans Sumatran.
05/04/10 - Trans Sumatran.
04/04/10 - Lac Toba bis.
03/04/10 - Lac Toba.
02/04/10 - Dumaï.
01/04/10 - Melaka.
30/03/10 - Kuala Lumpur.
27/03/10 - Krabi.
23/03/10 - Karon & Kata.
10/03/10 - Phuket.
17/03/10 - Koh Samui.
14/03/10 - Koh Phangan.
10/03/10 - Koh Tao suite.
08/03/10 - Koh Tao bis.
04/03/10 - Koh Tao.
02/03/10 - Retour Bangkok.
27/02/10 - Benjamin : 29 ans !
26/02/10 - Chiang Maï bis.
22/02/10 - Alentours de Paï.
17/02/10 - Paï.
16/02/10 - Chiang Maï.
14/02/10 - retour Bangkok.
09/02/10 - Angkor Angkor !
07/02/10 - Angkor Vat bis.
06/02/10 - Angkor Vat.
05/02/10 - Siem Reap.
02/02/10 - Phnom Penh.
27/01/10 - Go Cambodge.
26/01/10 - Saïgon bis
24/01/10 - YouTube.
23/01/10 - Saïgon.
21/01/10 - Nha Trang.
15/01/10 - Quy Nhon.
13/01/10 - Hoi An.
11/01/10 - Hué.
09/01/10 - Ninh Binh.
07/01/10 - Baie d'Along.
05/01/10 - Along city.
03/01/10 - Hanoi bis.
31/12/09 - Hanoi.
25/12/09 - Go Vietnam.
24/12/09 - Luang Prabang bis.
21/12/09 - Luang Prabang.
20/12/09 - Luang Namtha.
15/12/09 - Jungle de Namtha.
14/12/09 - Jungle de Namtha.
13/12/09 - Jungle de Namtha.
12/12/09 - Luang Namtha.
10/12/09 - Udomxai.
09/12/09 - Pak Beng.
08/12/09 - Tat Kuang Si.
07/12/09 - Luang Prabang bis.
06/12/09 - Luang Prabang.
05/12/09 - Vang Vieng suite.
04/12/09 - Vang Vieng bis.
03/12/09 - Vang Vieng.
02/12/09 - Ban Na bis.
01/12/09 - Ban Na.
30/11/09 - Vientiane.
28/11/09 - Go Laos.
27/11/09 - Nong Khaï.
26/11/09 - Ayutthaya bis.
24/11/09 - Ayutthaya.
23/11/09 - Bangkok suite.
12/11/09 - Bangkok bis.
09/11/09 - Bangkok.
05/11/09 - Quit India.
04/11/09 - Kolkata bis.
01/11/09 - Kolkata.
31/10/09 - Vârânasî suite.
28/10/09 - Vârânasî bis.
27/10/09 - Vârânasî.
26/10/09 - Âgrâ suite.
24/10/09 - Taj Mahal.
23/10/09 - Âgrâ bis.
22/10/09 - Âgrâ.
21/10/09 - Jaipur bis.
20/10/09 - Jaipur.
19/10/09 - Pushkar bis.
15/10/09 - Pushkar.
14/10/09 - Udaipur suite.
07/10/09 - Udaipur bis.
06/10/09 - Udaipur.
05/10/09 - Jodhpur bis.
04/10/09 - Jodhpur.
03/10/09 - Jaisalmer bis.
02/10/09 - Désert du Thar bis.
01/10/09 - Désert du Thar.
30/09/09 - Jaisalmer.
29/09/09 - Bîkâner bis.
28/09/09 - Bîkâner.
27/09/09 - New Delhi.
26/09/09 - Delhi bis.
25/09/09 - Delhi.
24/09/09 - Go India.
23/09/09 - Picasa.
19/09/09 - Histoire de mont.
18/09/09 - Histoire de mont.
17/09/09 - Lac Phewa Tal.
16/09/09 - Pokhara.
15/09/09 - Go Pokhara.
14/09/09 - Bandipur.
13/09/09 - Bhaktapur.
12/09/09 - Patan.
11/09/09 - Bodnath.
10/09/09 - Visa Indien.
06/09/09 - Swayambhunath.
03/09/09 - Indra Jatra.
02/09/09 - Katmandou.
30/08/09 - Alix : 25 ans !
25/08/09 - Vol pour le Népal.
24/08/09 - Pandas Géants.
23/08/09 - Retour Chengdu.
20/08/09 - Yuanyang suite.
19/08/09 - Yuanyang bis.
18/08/09 - Yuanyang.
17/08/09 - Kunming.
15/08/09 - Dàli.
12/08/09 - Lijiang bis.
11/08/09 - Lijiang.
10/08/09 - Shangri-La bis.
09/08/09 - Shangri-La.
08/08/09 - Xiàngchéng.
07/08/09 - Litang.
06/08/09 - Kàngding.
05/08/09 - Chengdu.
30/07/09 - Emei Shan suite.
29/07/09 - Mont Emei Shan bis.
28/07/09 - Mont Emei Shan.
27/07/09 - Bouddha Géant.
26/07/09 - Chengdu.
19/07/09 - Remparts de Xi'an.
18/07/09 - Mont Hua Shan bis.
17/07/09 - Mont Hua Shan.
16/07/09 - Qin Shi Huang.
15/07/09 - Xi'àn.
14/07/09 - Train "assis dur".
11/07/09 - Beijing Beijing.
10/07/09 - Beijing toujours.
09/07/09 - Beijing encore.
08/07/09 - Grande Muraille.
07/07/09 - Beijing suite.
03/07/09 - Beijing bis.
02/07/09 - Beijing.
28/06/09 - Transmongolien.
26/06/09 - Ba-yar-stai !
25/06/09 - Gunjin Sum.
24/06/09 - Vallée Dund Bayan.
23/06/09 - Vallée de Khongor.
22/06/09 - Lac Noir.
21/06/09 - Saridiin Khiid.
20/06/09 - Monts Khentii suite.
19/06/09 - Monts Khentii bis.
18/06/09 - Monts Khentii.
17/06/09 - retour Tuuliin Adag.
16/06/09 - Seruun Bulag bis.
15/06/09 - Seruun Bulag.
14/06/09 - Tuuliin Adag bis.
13/06/09 - Vallée Tuuliin Adag.
12/06/09 - Pushing the limits.
11/06/09 - Oulan-Bator la fin.
10/06/09 - Oulan-Bator suite.
05/06/09 - Oulan-Bator.
04/06/09 - Parc Hustain Nuruu.
03/06/09 - Famille Nomade.
02/06/09 - Lac Blanc.
01/06/09 - Erdene Zuu.
30/05/09 - Karakorum.
27/05/09 - Dasvidania !
25/05/09 - Retour Irkoutsk.
24/05/09 - Île d'Olkhon.
19/05/09 - Irkutsk.
18/05/09 - Le Transsibérien.
13/05/09 - Gare Transsibérien.
12/05/09 - La journée la plus longue.
10/05/09 - J-1 !
25/04/09 - Matos & budget !
08/04/09 - Santé & Vaccins.
27/03/09 - Visas & Assurance.
24/02/09 - Genèse du projet.
12/02/09 - Trouver des infos ?
06/02/09 - Enfin le Blog !
01/02/09 - Qui sommes nous ?


Amis ou Liens favoris


Pascal en Asie :)
Taz de Happy Family :)
Carina & Chema :)
Sophie, Zaya et Louis :)
Nelly & Alex :)
Mathilde & Christophe :)
Idan Santhaus :)
Delphine & Vincent :)
Alysée, Rémi & Nicolas :)
Marie en Inde :)
Marie, Thomas & Sébastien :)
Julie & Julien :)
Le Lac Baïkal
Ger to Ger
Urga Tours, notre ami Battsogt
Orphelinat Oulan-Bator
Wwoofing, bosser à l'étranger
Forum Uniterre
J'irai dormir chez vous
Where the hell is Matt ?
Auberges dans le monde
Air Asia
Tiger Airways
Ambassades FR dans le monde
Air Indian Express
Forum du Routard
Voyage Forum
E-voyageur Forum
ID TGV
Couch Surfing
Illico Travel, avion en EU
Auberges de Jeunesses FR
Forum Lonely Planet
SOS Terre Sacrée
Visa Australien
Jetcost
Air Austral





«  Septembre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

27/11/09 - Nong Khaï.


Vendredi 27 novembre.


Je suis réveillé à un arrêt du train vers 9h00. Il a fait plutôt froid cette nuit comme prévue mais le soleil réchauffe déjà bien à cette heure-ci.


Nous recroisons le contrôleur d’hier soir accompagné de ces copains contrôleurs mais pas une trace de la gamine.



Nous arrivons en gare de Nong Khai vers 10h00 et nous sortons de celle-ci les sacs sur le dos, bien décidé à ne pas prendre de tuk tuk et compagnie.


Nous prenons à droite en sortant et hélas c’est une impasse (lol) demi-tour et nous trouvons finalement la bonne route en direction du centre ville.


Il y a bien 2-3km entre la gare et le centre mais quand on connait pas ça parait bien plus loin…


Heureusement, nous arrivons à nous repérer sur la carte et à trouver des points de repère (c’est souvent des hôtels ou des monuments)


Nous prenons la direction du fleuve pour le longer et chercher une chambre pas loin mais Alix n’en peut plus alors nous posons les sacs 5 minutes et regardons l’autre côté de la rive du Mékong, le Laos.


A côté de nous, une mission humanitaire je pense, envoie des centaines de cartons par bateau de l’autre côté du fleuve.



On a un petit sentiment de retrouvaille avec le Mékong car nous étions pas loin de sa source lors de notre périple dans le Yunnan en Chine et 2 mois et demi plus tard, après avoir fait une boucle, nous le retrouvons pour faire un bout de chemin avec lui.


Finalement nous reprenons les sacs et faisons 100 mètres pour trouver une charmante auberge au bord du fleuve, Rimkhong guesthouse, où nous payons la chambre 220 bahts.


Après ça nous entrons dans un restau local et mangeons des légumes et du riz pour 110 bahts, boisson comprise… Ca change de Bangkok où l’on sortait rarement sans avoir déboursé moins de 150 - 200 bahts.


Nous retournons faire une petite sieste avant d’aller nous promener le long du fleuve. Nong Khai est une ville qui longe la rivière, tout en longueur. On a pas pu visiter la ville par manque de temps mais l’ambiance ressemblait un peu à une charmante station balnéaire.


Après nous profitons d’une bonne douche chaude, chose dont nous n’avons pas eu le plaisir depuis la Chine !!


Par contre le soir nous allons dans un restaurant vietnamien car depuis le temps nous trouvons enfin des nems à manger ! Ils sont tout petit et plus solide que les nems qu’on mange en France habituellement mais ils sont délicieux.



Après mangé nous regardons un peu la clientèle autour de nous et nous nous apercevons qu’il y a que des couples de vieux anglo-saxons accompagnées d’une thaï souvent maquillées grossièrement… C’est vraiment de la folie ce pays. Ce sont toutes des prostituées, c’est gros comme une maison.


L’un de ces vieux mangeait juste derrière Alix et en repartant, nous adresse la parole persuadé que nous sommes anglais. On fait style on comprend pas et le laissons partir, ivre, avec sa (ou son) thaï.


Un peu partout, les scènes du vieux et du clown thaï se répètent. Le type raconte sa vie et ça à l’air de passionner la nénette qui ne perd pas le nord et ramène toujours tout à la décontraction musculaire, au massage ou plus si affinité.



Ya des moments on s’en veut d’être à l’écoute des voisins alors on essaye de ne plus y faire attention mais c’est tellement gros et inhabituel pour nous que ça nous gâcherait presque le goût des nems, nom d’un gnome farcie ! Mais ne vous inquiétez pas, on les a bien avaler nos p’tits nems.


A la frontière de la Thaïlande et du Laos, Nong Khai a toujours fait office de trait d’union historique et géographique entre les deux nations.


La ville appartenait jadis au royaume de Vientiane.



Bien plus tard, quand les français détachèrent le Laos occidentale du royaume de Siam, Nong Khai tomba peu à peu dans l’oublie et il fallut attendre 1994 et la construction du pont de l’amitié lao-thaïlandaise par des compagnies australiennes désireuses de démontrer leur capacité pour que Nong Khai reprenne du poils de la bête. 


Galerie : Nong Khaï.



Alix & Benjamin.



Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 12:51, le mercredi 23 décembre 2009 dans g. Thailande Novembre 2009, Nong Khai
Mots clefs :

26/11/09 - Ayutthaya bis.


Mercredi 25 novembre.


Nous nous levons pour aller manger aux alentours des 11h00 et partons en direction du parc historique de la ville.


Très vite nous croisons des éléphants qui servent à amuser les touristes pour une promenade dans le parc. Les bestiaux sont costumés et se suivent les uns derrière les autres, une vraie usine…


Nous continuons notre route et arrivons du coup à l’endroit d’où partent tous ces touristes. C’est un enclos où sont domptés les éléphants et cela ressemble un peu au cirque.



Un éléphanteau joue au cerceau après avoir été lavé par son cornac (l’homme qui va s’occuper de l’éléphant tout au long de la vie de la bête) et deux plus gros s’assieds et regardent les touristes chinois et japonais en train de s’esclaffer devant la scène.


Un plus gros éléphant, vraiment le double des autres, est attaché par une chaine à une barrière en métal pour on ne sait quelle raison. Le pauvre à l’air de s’embêter à mourir et régulièrement l’un des éléphants qui fait le spectacle va le voir pour un échange de trompe, quelques caresses et quelques bisous. Ils sont trop charmants.


Derrière le gros éléphant se trouve une file de touriste qui mitraille avec des flashs et attendent leur tour pour monter à bord de l’une des nacelles attachées sur le dos des autres éléphants dont on a à priori enlevé les défenses (ou alors se sont des femelles ? aucune idée…)


L’endroit est intéressant mais comme nous ne savons pas si ces éléphants sont bien traités ou pas, nous préférons quitter les lieux et nous dire qu’ils sont bien nourrit et logé et qu’il vaut mieux ça pour eux plutôt que d’être abattu pour leur ivoire.


Plus tard, nous retournons au niveau des ruines et en visitons une nouvelle qui contient une énorme tour de style khmer avec un étonnant homme-oiseau qui fait penser un peu à ceux que l’on peut voir en Amérique latine ou dans le Pacifique.


Ces lieux sont très calmes et l’atmosphère qui en dégage est sereine.


Le soir nous partons diner dans un restau local où l’on mange bah toujours le fameux riz… (frie, bouillie, mixé aux végétaux, épicés ou épicés…) On en a marre de manger du riz quand c’est local ou des sandwichs quand c’est pas local… Mais rien d’autres ne nous apparait dans les menus…



Les éléphants.


Il y a trois sortes d’éléphants dans le monde : l’éléphant d’Afrique de la savane, l’éléphant d’Afrique de la forêt et l’éléphant d’Asie. Le plus gros et le plus grand est l’éléphant de la savane. Celui d’Asie est plus petit et ne possède pas toujours des défenses. Ses oreilles sont aussi plus petites.


Avant je pensais que Dumbo pouvait boire de l’eau avec sa trompe mais c’est faux ! Un éléphant ne peut boire avec, il s’en sert comme d’une lance à eau ou à poussière pour boire ou pour humidifier sa peau épaisse de 2 cm qui ne possède pas de glandes de transpiration et qui sans des bains réguliers serait toujours sèche.


Le cerveau de l’éléphant, proportionnellement à sa masse corporelle, est le plus petit de tous les animaux (la souris possède le plus grand) mais ça ne l’empêche pas de faire partie des animaux les plus intelligent qu’il soit. Des tests auraient prouvés que l’éléphant (comme l’homme, le dauphin, le corbeau et certains singes parait il) a conscience de lui-même. Le test consiste à marqué à la peinture le front de l’animal et ensuite le placer devant un miroir pour voir comment il réagit. Si celui-ci se touche son propre front avec sa trompe c’est qu’il s’est reconnu. J


Pour communiquer, l’éléphant barrie (c’est le nom de son crie) mais il parait qu’il peut aussi envoyer des micro-ondes acoustiques de surface transmisent par le sol.



En Asie et principalement dans la culture hindoue, l’éléphant est associé à la force, à la sagesse, à la longévité, la chance et il est sacré. En Afrique il est plutôt le symbole du patriarche, du père ou du bienveillant.


Un éléphant qui parcourt une forêt primaire fait moins de dégâts qu’un cerf car ces pattes sont plus larges et la pression éxercée écrase moins les plantes et les pousses que des sabots.


Pour son utilisation personnel, l’homme a réussi à dresser cet animal pour traverser des étendues marécageuses ou des forêts accidentées mais aussi pour le travail. En Asie certains éléphants vivent encore en liberté mais font des ravages dans les cultures ce qui engendre des confrontations entre l’homme et l’animal. C’est pourquoi de nombreuses zones protégées essayent de trouver une alternative pour l’éléphant et pour les villageois en développant un certain tourisme animalier.


Certains éléphants par contre, ont toujours été en contact avec l’homme pour travailler dans les forêts en Thaïlande ou au Laos. Hélas nombres d’entres-eux se retrouvent au chômage technique à cause de la déforestation et les gouvernements ont préféré se tourner encore une fois vers le tourisme pour aider ces gens et ces animaux.


De génération en génération, des familles se sont spécialisées pour guider, soigner et devenir maitre d’un éléphant (normalement un homme s‘occupe d‘un seul éléphant dans toute sa vie) Ils sont appelés les cornacs et ils se baladent assis sur le cou de l’éléphant, les pieds sur les oreilles, ce qui leur permettent de les diriger. J 



Jeudi 26 novembre.


Nous passons la journée à vagabonder. Nous avons sortie les sacs de la chambre pour midi et les avons entreposés dans la salle commune de l’auberge. Notre train est à 22h00 ce soir et donc une longue attente se profile à l’horizon…



Nous allons d’abord sur internet dans un café-wifi puis allons acheter des cahiers pour dessiner pour Alix dans le seul centre commercial de la ville. Une glace chez KFC, un petit tour au bord de la rivière, retour en ville, retour dans le café-wifi puis diner vers 19h00.


A 20h00 nous allons chercher nos sacs et reprenons le bateau pour revenir de l’autre côté de la berge afin d'entrer dans la gare pour encore deux heures d’attente.


Vers 22h00 l’un des chef de quai nous prévient que le train a 30 minutes de retard et nous avertira de son arrivée. Nous croisons un travesti d’1m80 avec des bras aussi gros que les miens… Il est plus ridicule qu’autre chose avec cette allure mais c’est tellement courant en Thaïlande que personne n’y fait attention, sauf nous (enfin moi surtout !) Leur monde est un autre monde.


Enfin notre train n°133 arrive en gare et nous entrons dans la voiture n°2, en seconde classe, places 1&2. Les fauteuils sont les mêmes que dans le RER à Paris, sauf qu’ils sont inclinables. On a largement la place pour allonger les jambes mais bon la lumière reste allumée toute la nuit.


Le train redémarre et nous sortons nos draps de voyage, pull et chaussette en laine car la nuit s’annonce fraîche.


Au bout d’un moment, Alix me montre la fille à côté de nous, elle est habillé un peu grunge et fait très adolescente.


L’un des contrôleurs du train s’était assis à côté d’elle, côté couloir, et l’a suivait partout où qu’elle aille. Il lui prenait la main et lui faisait des caresses tout en lui chuchotant des choses à l’oreille.


Au début nous n’avions pas vraiment fait attention mais il s’avère que la fille parait terriblement jeune (elle fait moins de 15 ans) tandis que le contrôleur fait bien 35 ans passés…


Finalement nous les observons discrètement mais il nous est impossible de donner un âge à la gamine. Elle pourrait très bien avoir 18 ans, les asiatiques font tellement jeunes.



Finalement je regarde le contrôleur et il sent que nous les observons alors il part en prenant le sac de la fille et lui fait signe de le suivre. Ils s’en vont dans le wagon réservé au personnel du train et il m’est interdit d’entrer lorsque je tente d’aller me promener pour aller voir ce qu’il s'y passe.


On est certain avec Alix qu’elle devait plus se rapprocher des 15 ans que des 18 ans et on est presque sûre qu’il ne se connaissait pas avant vu comment elle réagissait et comment il a mener sa barque.


On a imaginé le pire… 


Galerie : Ayutthaya le 26 novembre.



Alix & Benjamin.



Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 12:20, le mercredi 23 décembre 2009 dans g. Thailande Novembre 2009, Ayutthaya
Mots clefs :

24/11/09 - Ayutthaya.


Mardi 24 novembre.


Notre check out est à 12h00 et nous sortons avec les sacs pour manger un bout avant de prendre le train en direction d’Ayutthaya à quelques kilomètres au nord de Bangkok.



Direct après mangé nous prenons un taxi, 45 bahts la course, pour rejoindre la gare ferroviaire Hualamphong où nous achetons nos tickets (15 bahts par personne pour 2h de train) en 3ème classe (classe assise)


Il y a des trains toutes les heures pour Ayutthaya et nous attendons donc le n° 207 qui part à 14h05. A l’arrivée de celui-ci nous montons dans le wagon 3ème classe et nous asseyons n’importe où.


Juste avant que le train ne démarre, nous croisons un couple qui cherche des places et leur proposons de s’installer à côté de nous. Ils viennent de la région de Montpellier et sont en voyage de noce.


Le trajet est rapide, surtout lorsque l’on discute et à 16h00 nous arrivons à la gare d’Ayutthaya où nous nous quittons, chacun allant de son côté.


Avec Alix nous prenons nos billets de train pour le 26 novembre en direction de Nong Khai, ils nous coûtent 322 bahts par tête en seconde classe (classe assise mais les fauteuils sont inclinables pour dormir)



L’affaire est rapidement réglée et nous sortons de la gare en prenant la rue juste en face et arrivons à une rivière qu’il faut traverser en bateau (4 ou 5 bahts selon l’heure) pour rejoindre le centre ville d’Ayutthaya.


En effet cette ville est une sorte de grosse île, entouré de rivières qui se rejoignent et forment une ceinture autour du centre.


Nous débarquons de l’autre côté et continuons à pieds avant de poser les sacs dans une auberge très charmante au bord de la rivière, Old Place Guesthouse. Nous payons la nuit 350 bahts et nous avons une salle d’eau dans la chambre.


Rapidement nous ressortons, bien décidé à aller jeter un œil à quelques ruines avant la tombée de la nuit. Nous avançons sur une longue route qui traverse toute la ville et qui débouche au parc historique d’Ayutthaya qui comprend de nombreuses ruines toutes payantes : 50 bahts.


Nous visitons les ruines du Wat Phra Mahathat, certainement les ruines les plus populaires grâce à la tête de bouddha sertie de racines dont on peut voir les photos depuis Bangkok.



La Thaïlande possède de nombreuses influences hindous, bouddhistes et khmers (la civilisation cambodgienne) et il y est très intéressant de voir l’évolution de ces cultures et ce qu’il en reste. Les dieux hindous sont connus mais seul Ganesh (tête d’éléphant, porte chance) a gardé une vraie place populaire. On le voit partout et c’est certainement lié au faite qu’ici, les éléphants (les vrais !) sont encore nombreux et très ancrés dans la culture thaï.


La nuit tombe vers 17h30 et nous observons un magnifique ciel embrasé comme c’est souvent le cas en Asie avant d’aller diner.


Nous nous endormons relativement tôt mais aux alentours de minuit, un couple français débarque dans la chambre juste à côté et commence les festivités. Ca dure 5 minutes et l’on se rend compte qu’il n’y a pas de murs dans ces chambres, juste une paillasse J Alors on a eu un peu l’impression d’être avec eux pendant leur danse nuptiale et à la fin lorsque nous avons pu nous racler la gorge, ils ont été surpris, surtout que les lits étaient à priori, tête à tête...


Ayutthaya fut un avant-poste khmer très éloigné d‘Angkor avant de devenir la capitale du royaume Siam du 14ème au 18ème siècle.


Elle reçut le nom sanskrit d’Ayodhya (qui signifie « invincible »), demeure de Rama (d’ailleurs les rois de Thaïlande se font appeler Rama, rien que ça) dans l’épopée indienne du Ramayana. Son nom thaï complet est Phra Nakhon Si Ayutthaya ou ville sainte d’Ayutthaya.


Bien que la période Sukhotai soit souvent considérée comme le premier vrai royaume et l’âge d’or de la Thaïlande, la période d’Ayutthaya marqua l’apogée du royaume Siam, en termes d’expansion géographique, de longévité (plus de quatre siècles) et de reconnaissance internationale.


Durant ces siècles, la culture thaïlandaise et le commerce international étaient florissants dans tout le royaume. Marchands hollandais, portugais, français, anglais, chinois et japonais se pressaient à Ayutthaya. A la fin du 17ème siècle, la population de la capitale atteignait le million, et la plupart des visiteurs étrangers la décrivait comme une cité d’une inoubliable splendeur.



Elle fut finalement détruite au 18ème siècle par les armées birmanes.


La nouvelle ville fut reconstruite quelques kilomètres plus loin à l’est.


Tandis qu’à l’époque de leur construction les temples étaient entièrement recouverts de plâtre blanc, celui-ci s’est dégradé au fil du temps et ne recouvre plus qu’une infime proportion des constructions. La brique rouge sous-jacente est aujourd’hui à nu dans les ruines du parc historique. 



Galerie : Ayutthaya le 24 novembre.



Alix & Benjamin.



Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 12:26, le mardi 22 décembre 2009 dans g. Thailande Novembre 2009, Ayutthaya
Mots clefs :
Page précédente
Page 1 sur 3