.
.

Menu


Accueil
Qui sommes-nous ?
La carte des lieux visités
Livre d'or
Archives
E-mail


Nbre de Visiteurs

Depuis le 01/02/2009



Rubriques


a. Avant le depart
b. Russie Mai 2009
c. Mongolie Juin 2009
d. Chine juillet 2009
e. Nepal Septembre 2009
f. Inde Octobre 2009
g. Thailande Novembre 2009
h. Laos Decembre 2009
i. Vietnam Janvier 2010
j. Camboge Fevrier 2010
k. Thailande Fevrier 2010
l. Malaisie Mars 2010
m. Indonesie Avril 2010
n. Australie Mai 2010
o. Nlle Caledonie Juillet 2010
p. Nlle Zelande Aout 2010
q. Australie Septembre 2010
r. Singapour Septembre 2010
s. Malaisie Septembre 2010
t. Angleterre Septembre 2010
u. France Septembre 2010


Derniers articles


01/05/10 - Conclusion Asie.
30/04/10 - Rizières de Bali.
28/04/10 - Retour à Ubud.
27/04/10 - Les îles Gili.
21/04/10 - Go Lombok.
19/04/10 - Gunung Batur.
18/04/10 - Bali bis.
17/04/10 - Bali.
16/04/10 - Ubud.
15/04/10 - Cemero Lawang.
12/04/10 - Yogyakarta.
11/04/10 - Borobudur.
10/04/10 - Yogyakarta.
08/04/10 - Jakarta.
07/04/10 - Trans Sumatran.
06/04/10 - Trans Sumatran.
05/04/10 - Trans Sumatran.
04/04/10 - Lac Toba bis.
03/04/10 - Lac Toba.
02/04/10 - Dumaï.
01/04/10 - Melaka.
30/03/10 - Kuala Lumpur.
27/03/10 - Krabi.
23/03/10 - Karon & Kata.
10/03/10 - Phuket.
17/03/10 - Koh Samui.
14/03/10 - Koh Phangan.
10/03/10 - Koh Tao suite.
08/03/10 - Koh Tao bis.
04/03/10 - Koh Tao.
02/03/10 - Retour Bangkok.
27/02/10 - Benjamin : 29 ans !
26/02/10 - Chiang Maï bis.
22/02/10 - Alentours de Paï.
17/02/10 - Paï.
16/02/10 - Chiang Maï.
14/02/10 - retour Bangkok.
09/02/10 - Angkor Angkor !
07/02/10 - Angkor Vat bis.
06/02/10 - Angkor Vat.
05/02/10 - Siem Reap.
02/02/10 - Phnom Penh.
27/01/10 - Go Cambodge.
26/01/10 - Saïgon bis
24/01/10 - YouTube.
23/01/10 - Saïgon.
21/01/10 - Nha Trang.
15/01/10 - Quy Nhon.
13/01/10 - Hoi An.
11/01/10 - Hué.
09/01/10 - Ninh Binh.
07/01/10 - Baie d'Along.
05/01/10 - Along city.
03/01/10 - Hanoi bis.
31/12/09 - Hanoi.
25/12/09 - Go Vietnam.
24/12/09 - Luang Prabang bis.
21/12/09 - Luang Prabang.
20/12/09 - Luang Namtha.
15/12/09 - Jungle de Namtha.
14/12/09 - Jungle de Namtha.
13/12/09 - Jungle de Namtha.
12/12/09 - Luang Namtha.
10/12/09 - Udomxai.
09/12/09 - Pak Beng.
08/12/09 - Tat Kuang Si.
07/12/09 - Luang Prabang bis.
06/12/09 - Luang Prabang.
05/12/09 - Vang Vieng suite.
04/12/09 - Vang Vieng bis.
03/12/09 - Vang Vieng.
02/12/09 - Ban Na bis.
01/12/09 - Ban Na.
30/11/09 - Vientiane.
28/11/09 - Go Laos.
27/11/09 - Nong Khaï.
26/11/09 - Ayutthaya bis.
24/11/09 - Ayutthaya.
23/11/09 - Bangkok suite.
12/11/09 - Bangkok bis.
09/11/09 - Bangkok.
05/11/09 - Quit India.
04/11/09 - Kolkata bis.
01/11/09 - Kolkata.
31/10/09 - Vârânasî suite.
28/10/09 - Vârânasî bis.
27/10/09 - Vârânasî.
26/10/09 - Âgrâ suite.
24/10/09 - Taj Mahal.
23/10/09 - Âgrâ bis.
22/10/09 - Âgrâ.
21/10/09 - Jaipur bis.
20/10/09 - Jaipur.
19/10/09 - Pushkar bis.
15/10/09 - Pushkar.
14/10/09 - Udaipur suite.
07/10/09 - Udaipur bis.
06/10/09 - Udaipur.
05/10/09 - Jodhpur bis.
04/10/09 - Jodhpur.
03/10/09 - Jaisalmer bis.
02/10/09 - Désert du Thar bis.
01/10/09 - Désert du Thar.
30/09/09 - Jaisalmer.
29/09/09 - Bîkâner bis.
28/09/09 - Bîkâner.
27/09/09 - New Delhi.
26/09/09 - Delhi bis.
25/09/09 - Delhi.
24/09/09 - Go India.
23/09/09 - Picasa.
19/09/09 - Histoire de mont.
18/09/09 - Histoire de mont.
17/09/09 - Lac Phewa Tal.
16/09/09 - Pokhara.
15/09/09 - Go Pokhara.
14/09/09 - Bandipur.
13/09/09 - Bhaktapur.
12/09/09 - Patan.
11/09/09 - Bodnath.
10/09/09 - Visa Indien.
06/09/09 - Swayambhunath.
03/09/09 - Indra Jatra.
02/09/09 - Katmandou.
30/08/09 - Alix : 25 ans !
25/08/09 - Vol pour le Népal.
24/08/09 - Pandas Géants.
23/08/09 - Retour Chengdu.
20/08/09 - Yuanyang suite.
19/08/09 - Yuanyang bis.
18/08/09 - Yuanyang.
17/08/09 - Kunming.
15/08/09 - Dàli.
12/08/09 - Lijiang bis.
11/08/09 - Lijiang.
10/08/09 - Shangri-La bis.
09/08/09 - Shangri-La.
08/08/09 - Xiàngchéng.
07/08/09 - Litang.
06/08/09 - Kàngding.
05/08/09 - Chengdu.
30/07/09 - Emei Shan suite.
29/07/09 - Mont Emei Shan bis.
28/07/09 - Mont Emei Shan.
27/07/09 - Bouddha Géant.
26/07/09 - Chengdu.
19/07/09 - Remparts de Xi'an.
18/07/09 - Mont Hua Shan bis.
17/07/09 - Mont Hua Shan.
16/07/09 - Qin Shi Huang.
15/07/09 - Xi'àn.
14/07/09 - Train "assis dur".
11/07/09 - Beijing Beijing.
10/07/09 - Beijing toujours.
09/07/09 - Beijing encore.
08/07/09 - Grande Muraille.
07/07/09 - Beijing suite.
03/07/09 - Beijing bis.
02/07/09 - Beijing.
28/06/09 - Transmongolien.
26/06/09 - Ba-yar-stai !
25/06/09 - Gunjin Sum.
24/06/09 - Vallée Dund Bayan.
23/06/09 - Vallée de Khongor.
22/06/09 - Lac Noir.
21/06/09 - Saridiin Khiid.
20/06/09 - Monts Khentii suite.
19/06/09 - Monts Khentii bis.
18/06/09 - Monts Khentii.
17/06/09 - retour Tuuliin Adag.
16/06/09 - Seruun Bulag bis.
15/06/09 - Seruun Bulag.
14/06/09 - Tuuliin Adag bis.
13/06/09 - Vallée Tuuliin Adag.
12/06/09 - Pushing the limits.
11/06/09 - Oulan-Bator la fin.
10/06/09 - Oulan-Bator suite.
05/06/09 - Oulan-Bator.
04/06/09 - Parc Hustain Nuruu.
03/06/09 - Famille Nomade.
02/06/09 - Lac Blanc.
01/06/09 - Erdene Zuu.
30/05/09 - Karakorum.
27/05/09 - Dasvidania !
25/05/09 - Retour Irkoutsk.
24/05/09 - Île d'Olkhon.
19/05/09 - Irkutsk.
18/05/09 - Le Transsibérien.
13/05/09 - Gare Transsibérien.
12/05/09 - La journée la plus longue.
10/05/09 - J-1 !
25/04/09 - Matos & budget !
08/04/09 - Santé & Vaccins.
27/03/09 - Visas & Assurance.
24/02/09 - Genèse du projet.
12/02/09 - Trouver des infos ?
06/02/09 - Enfin le Blog !
01/02/09 - Qui sommes nous ?


Amis ou Liens favoris


Pascal en Asie :)
Taz de Happy Family :)
Carina & Chema :)
Sophie, Zaya et Louis :)
Nelly & Alex :)
Mathilde & Christophe :)
Idan Santhaus :)
Delphine & Vincent :)
Alysée, Rémi & Nicolas :)
Marie en Inde :)
Marie, Thomas & Sébastien :)
Julie & Julien :)
Le Lac Baïkal
Ger to Ger
Urga Tours, notre ami Battsogt
Orphelinat Oulan-Bator
Wwoofing, bosser à l'étranger
Forum Uniterre
J'irai dormir chez vous
Where the hell is Matt ?
Auberges dans le monde
Air Asia
Tiger Airways
Ambassades FR dans le monde
Air Indian Express
Forum du Routard
Voyage Forum
E-voyageur Forum
ID TGV
Couch Surfing
Illico Travel, avion en EU
Auberges de Jeunesses FR
Forum Lonely Planet
SOS Terre Sacrée
Visa Australien
Jetcost
Air Austral





«  Janvier 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

21/01/10 - Nha Trang.


Samedi 16 janvier.


Debout à 7h00, nous enfilons nos fringues et quittons l'hôtel pour rejoindre, à pieds toujours, la gare routière de Quy Nhon.


Nous achetons nos billets rapidement et grimpons dans le mini bus qui part pour Nha Trang. Le chauffeur et le type qui s'occupe des tickets sont adorables, souriants et aimable (comme quoi hein...)



Nous quittons la ville et longeons le bord de mer qui est magnifique aujourd'hui grâce au ciel découvert et aux falaises qui forment des criques où l'on voit déjà quelques pêcheurs partirent en mer sur leurs embarcations en forme de bol.


Sur les coups de midi nous arrivons dans Nha Trang, une vrai station balnéaire comme on en voit beaucoup en Europe. D'ailleurs à Nha Trang on se croirait n'importe où sauf au Vietnam tellement la vie y est facile, la plage magnifique et immense. Les gens parlent français ou anglais et ça se promène en maillot de bain dans certaines rues.


Le ciel est un peu couvert mais il y a des belles éclaircies sur la mer. Les vagues sont puissantes, il y a la marée ici.



Bref en sortant de la gare routière nous avons partagé un taxi avec un couple québécois qui était déjà venu l'an passé et qui avait adoré le Vietnam. Nous débarquons dans le quartier touristique et trouvons une chambre avec un balcon commun, vu sur la mer pour 8 dollars U.S. Bon Alix et moi payons toujours en dongs vietnamiens mais au Vietnam les tarifs sont très souvent en dollars comme vous aurez pu le constater en lisant le blog :p


Nous profitons un peu de la plage, trempons les pieds, chahutons un peu avec les vagues puis le soir arrive vite.



Nha Trang n'est rien de plus qu'une jolie station balnéaire avec une magnifique plage de sable blanc de 7 km et plusieurs îles au large de la baie.


Que peux t-on dire de Nha Trang sinon ?..


A oui, il y eu l'élection de Miss Univers 2008 au centre des conventions (plus de 7 000 places) et cette année là fut le sacre de Miss Venezuela. Plus 75 millions de spectateurs à travers le monde assistèrent au spectacle. :x



Dimanche 17 janvier.


Et beh vous allez pas le croire mais le ciel s'est recouvert et il pleut des trombes d'eau LOL


On a ramené avec nous les orages, comme des cerfs-volants que nous tenons par une ficelle...


Résultat on sort pour manger, on tente des excursions vers la plage pour voir le déluge avec les vagues mais on est trempé. mouhahaha



Lundi 18 janvier.


Il pleut, il pleut bergère... On regarde TV5 Monde, halala quelle chaine ! D'ailleurs pour la première fois j'ai vu l'émission Pékin Express et c'était la première émission je crois où ils font le même parcours que nous avons fait entre Moscou, Oulan Bator et Pékin. Que de souvenirs de voir certaines images.



On s'est pris au jeu du coup et on était tout excité de suivre la final dans les rues de Pékin... Comme quoi la télé ça rend zinzin...


Il pleut tellement depuis deux jours que les rues sont inondées, on a de l'eau jusqu'aux genoux par moment dans la rue. C'est festif de voir des gamins en maillot de bain courir (ou presque nager pour certains...)


Par exemple certaines terrasses de café sont inondées, résultat l'eau monte sur le trottoir jusqu'au niveau de la table. Les pieds étant dans l'eau, l'assise des chaises aussi. C'est marrant à voir !


Depuis que nous trainons la pluie, on se disait que c'était pas cool car on avait un sale temps mais on avait pas droit aux inondations pour se l'a raconter après. C'est chose faite, merci la pluie. :)




Mardi 19 janvier.


Les orages ont stoppés net, il y a des éclaircies et nous en profitons pour nous promener.


La plage est recouverte de détritus, d'arbres, de branches... Les parasols en paille sont arrachés, quelques poteaux sont à terre, c'est un vrai bordel.


La mer a une couleur verdâtre presque marron. Les vagues sont même dangereuses car l'eau est remplie de poutres de plusieurs mètres de long, de grandes branches avec des clous etc... C'est impressionnant quand on voit les vagues se lever, la couleur verdâtre devient noir car il y a pleins de trucs dans l'eau.



Nous rencontrons des types sur la plage qui essayent de ramener quelques planches pour les réutiliser. Ils galèrent vraiment à ramener l'une d'elle qui s'avère être finalement un panneau publicitaire entier LOL


Je vais pour les aider car c'est plus marrant que de regarder. On lance une corde avec une boucle en espérant accrocher le bois mais à chaque vague l'aspiration est plus forte que trois hommes et on se fait emporter avec la corde... C'est vraiment dingue et amusant je trouve :)


Il y a un gamin qui vend des bonbons qui a complètement oublié son activité et il joue avec les vagues en poussant des petits cris. Il est marrant.


Finalement après plusieurs tentatives nous réussissons à sortir le panneau de l'eau que nous démontons à coups de planches pour enlever les clous avant que les types n'emportent le bois plus loin.


Le soir nous rencontrons un vétéran de la guerre du Vietnam, il se nomme Duc. Il doit avoir dans les 60 ou 70 ans, il vend des cartes postales pour se faire un peu d'argent. Il a perdu ses jambes lors d'un conflit au niveau de la zone démilitarisé. Duc est touchant et il a le sourire malgré tout. Je lui achète un paquet de cartes.




Mercredi 20 janvier.


Ce soir nous partons en bus de nuit pour Saigon (Hô Chi Minh Ville) et comme c'est le jour du départ, nous devons quitter la chambre pour midi.


Vous savez quoi ? Dehors il fait beau comme c'est pas permis ! Une bonne chaleur pour donner envie de se baigner ou faire bronzette mais évidemment nous n'avons plus de douches. C'est pas grave on se vengera plus tard.


Nous avons passé l'après-midi allongé sur une chaise longue sur la plage à lire des bouquins ou à regarder la mer et les kikoos scooters des mers faire leur traversées infernales. Il y avait aussi des types qui faisaient de la planche avec une voile de parapente. Eux au moins, ils ne faisaient pas de bruits et ça avait l'air bien chouette.



Nous prenons un peu le soleil et marchons le plus possible sur la plage. C'est trop bête quand même d'avoir passé presque une semaine ici sous la pluie et le jour du départ pouf, il fait beau.


Notre bus est à 20h00 du coup nous allons manger un morceau vers 18h00 car le temps qu'ils servent ici, c'est pas dit qu'on loupe pas notre bus.


Bon tout va bien nous avons prit notre bus à l'heure et tout s'est bien passé. 


Galerie : Nha Trang.



Alix & Benjamin.



Commentaires (2) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 19:12, le lundi 25 janvier 2010 dans i. Vietnam Janvier 2010, Nha Trang
Mots clefs :

15/01/10 - Quy Nhon.


Jeudi 14 janvier.


Donc la veille nous nous étions renseignés auprès de notre hôtel qui fait office d'agence de voyage mais aussi à la gare routière local. Le hic si l'on peux dire c'est qu'il n'y a pas de bus locaux pour Quy Nhon depuis Hoi An. Il faut remonter un peu dans le nord jusqu'à Danang puis prendre un bus qui y descend.


Et concernant les bus open-tour c'est 5 dollars U.S. pour y aller, il part à 18h00 du soir et nous fait arriver à minuit.... Sinon on peut aller à Danang (1h de trajet) pour 5 dollars....


Bref le résultat c'est qu'on s'est débrouillé seul. On a prit un taxi qui nous a rattrapé le bus qui venait de partir de la gare routière puis en moins d'une heure nous étions à la gare routière de Danang.



Le tarif théorique c'est du 8 ou 10 000 dongs pour aller à Danang mais nous avons payé 40 000 chacun...


Le type était tout ce qu'il y a de plus charmant du fait que nous ayons payé son prix. Il nous sourit, nous aide pour les bagages et enfin nous montre où se trouve le bus pour Quy Nhon à la gare routière.


Nous nous dirigeons donc vers le guichet pour acheter nos tickets mais il y a un problème. Ils veulent nous faire payer 50 000 dongs de plus pour les sacs... On a jamais payé un surplus pour les sacs au Vietnam et évidemment comme c'est souvent le cas, ils comprennent l'anglais, le français, l'allemand, le serbe, le russe quand il s'agit de donner des sous mais quand il y a un soucis plus personne ne comprend rien...


Le pire c'est leur manie de rigoler devant nous lorsque l'on refuse de payer cette taxe qui n'est pas imposé aux locaux évidemment. Derrière nous se trouve deux agents en uniforme (mais ça m'étonnerait qu'ils étaient de la police) et j'essaye de voir si ils peuvent nous aider mais c'est peine perdu, ils ne comprennent rien et rigolent eux aussi.


La fille du guichet refuse de me vendre les tickets de bus bref, la situation est bloquée encore une fois. Nous tentons d'aller voir directement le chauffeur du bus et celui-ci nous propose un prix quatre fois supérieur au guichet... Dans le genre je me paye ta tronche ils sont fort.


Résultat obligé de payer le surplus. Le type du bus qui s'occupe des tickets fait son petit chef et c'est un vrai £¤$&... Au moment de mettre les sacs à l'arrière, ils les place sous les sièges et écrase bien les sacs en rabattant les fauteuils... Ensuite il nous prend le bras pour nous mener comme des prisonniers dans le bus alors que je n'ai pas forcément envie d'attendre 10 minutes assis dans son bus. Mais on a pas le choix sinon monsieur s'énerve...


Après quoi le chauffeur du bus regarde nos tickets et remarque que la nana du guichet n'a pas indiqué que nous avions payé la taxe pour les bagages. Donc il s'énerve aussi et veut descendre les sacs du bus. A ce moment là on gueule un coup car ils sont vraiment chiant ces types. Finalement ça passe.



Nous montons (de notre propre volonté) dans le bus, au fond. Quelques minutes après j'entend gueuler en anglais dehors. Quelque part ça rassure de ne pas être les seuls touristes ici. C'est un tchèque avec sa femme qui est thaïlandaise. Apparemment tout comme nous ça les fait chier de payer pour les bagages. Surtout qu'ils ne sont même pas rangés dans un coffre ou une soute, ils sont poussés sous les fauteuils donc ils ne prennent pas de places....


Le type du bus un peu excité s'énerve contre le tchèque et celui-ci réplique et lui ordonne de ne pas le toucher car ils ont un peu la manie de bousculer, taper et crier en même temps.


Le tchèque finit par monter dans le bus avec la thaï. Elle me raconte que ce pays l'a dégoute, que le Vietnam c'est un peu chez elle aussi car tous les pays d'Asie du sud-est travaillent un peu main dans la main mais elle ne supporte plus les locaux. Lui j'en parle même pas, il est carrément limite raciste alors j'évite de trop lui répondre même si je comprend ce qu'il dit.


Bref le bus part de la gare et sur la route le type nous emmerde encore parce que nous ne sommes pas assis à l'endroit où il veut. Veuillez noter que nous sommes 4 pour une vingtaine de places... Ca recommence à partir en sucette, le chauffeur s'arrête et le viêt excité tape le tchèque sur les jambes et veut le faire descendre. Alix et moi on réplique car il y en a marre de leurs conneries. On lui dit qu'il a pas intérêt à recommencer à toucher quelqu'un. Qu'il faut qu'il se calme et que de toute façon personne ne descendra sinon on lui met le feu à son bus de merde.


Le chauffeur redémarre finalement et c'est partit pour six heures de route sans une seule pause... Sauf pour faire monter des gens et on finit par être 30 dans un bus de 20 places. Et évidemment personne n'a payer pour son bagage. On a même chargé une dizaine de cartons à l'arrière et le type n'a pas sortit un billet.


Nous arrivons à Quy Nhon à 17h00 et perso j'ai les nerfs qui n'ont pas relâché depuis le début. Etant trop grand pour voyager dans leurs bus, mes jambes sont en compotes et ça ne m'aide pas à me détendre.


Le bus stop au milieu de la rue, même pas dans la gare routière qui est à 20 mètres... Le type descend, ouvre les portes arrière et commence à tirer comme un sourd sur nos sacs coincés sous les fauteuils pour les sortir et les jeter par terre. En gros on est arrivé et nous sommes invités à descendre.


Le tchèque, regarde ça et mets trois plombes à descendre du bus. Alix et moi on est coincé, on ne peut pas descendre tant que eux ne sont pas sortit. Je fini par leur demander de bouger.



Le tchèque saute directement par dessus le fauteuil pour sortir et récupérer son sac. Nous autres sortons normalement mais je presse un peu tout le monde car j'ai pas envie que les sacs restent par terre comme ça au milieu de la rue avec tous ces gens autour (rabatteurs, etc...) Je bouscule le type du bus qui m'arrive au niveau de la poitrine. J'attend qu'une chose c'est qu'il ouvre sa grande gueule encore une fois pour lui en mettre une tellement la journée m'a énervé. Il se fait oublier et remonte dans son bus qui repart sans tarder.


De notre côté nous partons, les sacs sur le dos, pour trouver un hôtel rapidement avec les deux autres mais on les évite un peu car ils m'ont tout autant gonflé.


Tient bonne nouvelle, il ne pleut pas à Quy Nhon et il y a une plage super longue que nous longeons pendant quelques heures pour trouver un coin où manger car encore une fois, il n'y a rien à bouffer dans le quartier où nous logeons. Même pas un bouiboui.



Vendredi 15 janvier.


Nous passons une journée relax à se promener dans la ville et surtout au bord de la mer. Pour une fois que l'on voit le ciel bleu au-dessus de notre tête, on voit la vie en rose...


Quy Nhon c'est une ville de pêcheur principalement et nous profitons de leur activité pour les regarder faire. Certains habitants sont très charmants et souhaitent que je les prenne en photo.


Quelques pêcheurs nous montrent leur travail pour réparer les trous dans les filets de pêche par exemple.


Franchement c'est peut-être la première journée que l'on passe tranquillement et qui nous permet de nous réconcilier avec les vietnamiens. Nous retrouvons le sourire, le vrai et pas un truc forcé en serrant les dents. :)


Nous décidons tout de même de partir le lendemain pour Nha Trang car même si le ciel est moins couvert, il ne fait pas très chaud et il continue d'y avoir de belles averses par moment.


Et puis surtout pour manger, Qhy Nhon c'est vraiment la dèche. Il faut marcher plus d'une heure pour trouver un truc potable puis pareil pour rentrer à l'hôtel ensuite.



Cette ville sert plus de "pause" sur le long trajet entre Hoi An et Nha Trang que de ville touristique à proprement parler. Cependant il est intéressant de rencontrer les pêcheurs et de voir certaines embarcations en forme de bol flotter en pleine mer.


Quy Nhon fait partie des villes qui connu une intense activité militaire sud-vietnamienne, américaine, vietcong et sud-coréenne... De nombreux bidonvilles furent construits autour de la ville par les réfugiés éparpillés par les combats.


Il existe une connexion historique entre Quy Nhon et la Nouvelle-Zélande lorsque au début des années 1960, du personnel néo-zélandais furent envoyés à l'hôpital provincial pour aider les réfugiés. Un lien fort survit toujours actuellement et les néo-zélandais reste impliqué dans plusieurs projets de santé, de pêches et de gestion du développement. 


Galerie : Quy Nhon.



Alix & Benjamin.



Commentaires (4) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 07:02, le lundi 25 janvier 2010 dans i. Vietnam Janvier 2010, Vietnam
Mots clefs :

13/01/10 - Hoi An.


Mardi 12 janvier.


Debout à 7h30, nous quittons la chambre et rejoignons le café à deux pas de l'hôtel pour prendre le bus.


Nous sommes récupérés en mini bus et faisons le tour des hôtels de la ville pour charger les touristes manquants. Après quoi nous rejoignons le bus Open-tour et chargeons les bagages dans les soutes.


C'est confortable, il y a pas à dire. En plus de quoi ils nous donnent une bouteille d'eau à chacun.


Alix est côté fenêtre et moi côté couloir. A ma droite se trouve une maman et sa fille, ils sont d'origine de Taïwan.



Nous roulons sous la pluie et aux alentours de midi, le bus stop dans un restaurant sur le bord de la route. Il y a déjà trois ou quatre autres bus open-tour. Les prix sont un peu gonflés mais de toute façon nous n'avons pas l'intention de manger ici. Les taïwanais me font comprendre qu'ils n'aiment pas du tout ce genre de restau où les bus s'arrêtent pour ramener la clientèle et leur faire sortir le plus d'argent possible. En même temps, on est pas forcé d'y manger, c'est déjà ça.


Nous repartons trente minutes plus tard et après six heures de bus sans aucunes histoires nous arrivons à Hoi An, sous un déluge d'eau. Les rues sont un peu inondées, on a du mal à voir devant soit tellement il tombe des cordes... Le bus s'arrête devant un hôtel pour y débarquer le plus de gens possible. Vu le déluge et étant donné la qualité de l'hôtel nous prenons une chambre à 10 dollars U.S. Quitte à changer quand il pleuvra moins. Je remarque qu'il y a une piscine dans l'hôtel mais bon nous n'allons pas beaucoup nous en servir :)



Nous tentons une sortie pour aller manger. Nous avons nos capes de pluie mais elles commencent à faire pouilleuses car elles sont déchirées. Le temps de trouver un endroit pour se restaurer, nous sommes trempés.


Après le repas nous retournons dans la chambre pour tenter de faire sécher nos affaires et nos sacs qui ont prit l'eau dans la soute à bagages.




Mercredi 13 janvier.


Petite éclaircie aujourd'hui alors nous sautons dans nos pantalons un peu humide et sortons visiter la jolie ville de Hoi An après un frugueux repas, faut pas exagérer quand même :)


La vieille ville (parce que le reste ressemble à n’importe quelle autre ville) est un assemblage de vieilles maisons de tailles différentes qui s’alignent le long de deux rues parallèles sur toute la longueur. Ces rues longent la rivière qui passe entre la vieille ville et un autre quartier qui donne sur le front de mer.



On y trouve beaucoup de boutiques pour les touristes et donc on peut y acheter pas mal de choses (livres, lampions ou lanternes chinoises, cartes postales, beaucoup de tissus, des sacs etc...) mais la particularité de Hoi An d’après notre guide Lonely Planet ce sont les tailleurs. En effet il y a pas mal de boutiques de tailleurs qui confectionnent devant nous les robes, costumes ou autres vêtements.


Plus loin dans le centre, se trouve un petit pont japonais qui permet de rejoindre une autre partie du centre, un peu moins visité. Nous sortons un peu de la vieille ville un moment pour se renseigner sur les bus qui rejoignent notre prochaine destination, Quy Nhon, encore plus au sud du pays.


On se paye une petite averse sur le retour ce qui nous permet de s’arrêter dans un des cafés de la ville pour prendre un goûter. Bah ouais on est comme des hobbits nous ! On mangerait 6 à 7 repas par jour si ça tenait qu’à nous !


Après quoi nous restons jusqu’à la tombée de la nuit du côté de la rivière. C’est une ville plutôt agréable nous trouvons, même si les tarifs sont assez gonflés en raison du tourisme mais bon hein...



La ville de Hoi An ayant largement échappé aux destructions causées par les guerres successives, est une ville historique pleine de charme. L'ancien village tranquille sur les bords de la rivière est devenu une belle agglomération touristique.


Le vieux centre tout particulièrement est réservé aux piétons et il est donc très agréable de s'y promener à pieds sans devoir éviter les motos et les rabatteurs de pousse-pousse.


D'ailleurs ce centre ville est inscrit au Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 1999 et a été un peu retapé pour mettre en valeur les maisons de couleurs jaunes, roses et bleues principalement.


Historiquement, Hoi An a un passé de marin ! :)


Au printemps les navires chinois et japonais, poussés par les vents du nord-est, appareillaient vers le sud et séjournaient à Hoi An jusqu'à l'été, reprenant les vents du sud pour rentrer. Au cours de leurs escales de quatre mois, les marchands louaient sur le front de mer des maisons et des entrepôts. Certains finirent par s'y installer à l'année.


Du 17ème au 19ème siècle, la ville était l'un des principaux ports internationaux d'Asie du sud-est. Navires et marins basés ici sillonnaient la Chine, le Japon, le Vietnam, la Thaïlande et l'Indonésie.


C'est aussi par Hoi An que le christianisme pénétra au Vietnam. Le plus célèbre missionnaires du 17ème siècle, Alexandre de Rhodes, en profita pour inventer l'écriture qui a romanisé la calligraphie de la langue vietnamienne. En effet en Asie du sud-est nous pouvons remarquer une forte influence de l'écriture indienne avec des boucles s'alignant sur la ligne du haut alors qu'en Chine la calligraphie sert de système d'écriture. Seul le Vietnam possède des lettres ressemblant au A, au B, au C etc... 



Galerie : Hoi An.



Alix & Benjamin.



Commentaires (3) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 06:34, le lundi 25 janvier 2010 dans i. Vietnam Janvier 2010, Hôi An
Mots clefs :
Page précédente
Page 2 sur 5