.
.

Menu


Accueil
Qui sommes-nous ?
La carte des lieux visités
Livre d'or
Archives
E-mail


Nbre de Visiteurs

Depuis le 01/02/2009



Rubriques


a. Avant le depart
b. Russie Mai 2009
c. Mongolie Juin 2009
d. Chine juillet 2009
e. Nepal Septembre 2009
f. Inde Octobre 2009
g. Thailande Novembre 2009
h. Laos Decembre 2009
i. Vietnam Janvier 2010
j. Camboge Fevrier 2010
k. Thailande Fevrier 2010
l. Malaisie Mars 2010
m. Indonesie Avril 2010
n. Australie Mai 2010
o. Nlle Caledonie Juillet 2010
p. Nlle Zelande Aout 2010
q. Australie Septembre 2010
r. Singapour Septembre 2010
s. Malaisie Septembre 2010
t. Angleterre Septembre 2010
u. France Septembre 2010


Derniers articles


01/05/10 - Conclusion Asie.
30/04/10 - Rizières de Bali.
28/04/10 - Retour à Ubud.
27/04/10 - Les îles Gili.
21/04/10 - Go Lombok.
19/04/10 - Gunung Batur.
18/04/10 - Bali bis.
17/04/10 - Bali.
16/04/10 - Ubud.
15/04/10 - Cemero Lawang.
12/04/10 - Yogyakarta.
11/04/10 - Borobudur.
10/04/10 - Yogyakarta.
08/04/10 - Jakarta.
07/04/10 - Trans Sumatran.
06/04/10 - Trans Sumatran.
05/04/10 - Trans Sumatran.
04/04/10 - Lac Toba bis.
03/04/10 - Lac Toba.
02/04/10 - Dumaï.
01/04/10 - Melaka.
30/03/10 - Kuala Lumpur.
27/03/10 - Krabi.
23/03/10 - Karon & Kata.
10/03/10 - Phuket.
17/03/10 - Koh Samui.
14/03/10 - Koh Phangan.
10/03/10 - Koh Tao suite.
08/03/10 - Koh Tao bis.
04/03/10 - Koh Tao.
02/03/10 - Retour Bangkok.
27/02/10 - Benjamin : 29 ans !
26/02/10 - Chiang Maï bis.
22/02/10 - Alentours de Paï.
17/02/10 - Paï.
16/02/10 - Chiang Maï.
14/02/10 - retour Bangkok.
09/02/10 - Angkor Angkor !
07/02/10 - Angkor Vat bis.
06/02/10 - Angkor Vat.
05/02/10 - Siem Reap.
02/02/10 - Phnom Penh.
27/01/10 - Go Cambodge.
26/01/10 - Saïgon bis
24/01/10 - YouTube.
23/01/10 - Saïgon.
21/01/10 - Nha Trang.
15/01/10 - Quy Nhon.
13/01/10 - Hoi An.
11/01/10 - Hué.
09/01/10 - Ninh Binh.
07/01/10 - Baie d'Along.
05/01/10 - Along city.
03/01/10 - Hanoi bis.
31/12/09 - Hanoi.
25/12/09 - Go Vietnam.
24/12/09 - Luang Prabang bis.
21/12/09 - Luang Prabang.
20/12/09 - Luang Namtha.
15/12/09 - Jungle de Namtha.
14/12/09 - Jungle de Namtha.
13/12/09 - Jungle de Namtha.
12/12/09 - Luang Namtha.
10/12/09 - Udomxai.
09/12/09 - Pak Beng.
08/12/09 - Tat Kuang Si.
07/12/09 - Luang Prabang bis.
06/12/09 - Luang Prabang.
05/12/09 - Vang Vieng suite.
04/12/09 - Vang Vieng bis.
03/12/09 - Vang Vieng.
02/12/09 - Ban Na bis.
01/12/09 - Ban Na.
30/11/09 - Vientiane.
28/11/09 - Go Laos.
27/11/09 - Nong Khaï.
26/11/09 - Ayutthaya bis.
24/11/09 - Ayutthaya.
23/11/09 - Bangkok suite.
12/11/09 - Bangkok bis.
09/11/09 - Bangkok.
05/11/09 - Quit India.
04/11/09 - Kolkata bis.
01/11/09 - Kolkata.
31/10/09 - Vârânasî suite.
28/10/09 - Vârânasî bis.
27/10/09 - Vârânasî.
26/10/09 - Âgrâ suite.
24/10/09 - Taj Mahal.
23/10/09 - Âgrâ bis.
22/10/09 - Âgrâ.
21/10/09 - Jaipur bis.
20/10/09 - Jaipur.
19/10/09 - Pushkar bis.
15/10/09 - Pushkar.
14/10/09 - Udaipur suite.
07/10/09 - Udaipur bis.
06/10/09 - Udaipur.
05/10/09 - Jodhpur bis.
04/10/09 - Jodhpur.
03/10/09 - Jaisalmer bis.
02/10/09 - Désert du Thar bis.
01/10/09 - Désert du Thar.
30/09/09 - Jaisalmer.
29/09/09 - Bîkâner bis.
28/09/09 - Bîkâner.
27/09/09 - New Delhi.
26/09/09 - Delhi bis.
25/09/09 - Delhi.
24/09/09 - Go India.
23/09/09 - Picasa.
19/09/09 - Histoire de mont.
18/09/09 - Histoire de mont.
17/09/09 - Lac Phewa Tal.
16/09/09 - Pokhara.
15/09/09 - Go Pokhara.
14/09/09 - Bandipur.
13/09/09 - Bhaktapur.
12/09/09 - Patan.
11/09/09 - Bodnath.
10/09/09 - Visa Indien.
06/09/09 - Swayambhunath.
03/09/09 - Indra Jatra.
02/09/09 - Katmandou.
30/08/09 - Alix : 25 ans !
25/08/09 - Vol pour le Népal.
24/08/09 - Pandas Géants.
23/08/09 - Retour Chengdu.
20/08/09 - Yuanyang suite.
19/08/09 - Yuanyang bis.
18/08/09 - Yuanyang.
17/08/09 - Kunming.
15/08/09 - Dàli.
12/08/09 - Lijiang bis.
11/08/09 - Lijiang.
10/08/09 - Shangri-La bis.
09/08/09 - Shangri-La.
08/08/09 - Xiàngchéng.
07/08/09 - Litang.
06/08/09 - Kàngding.
05/08/09 - Chengdu.
30/07/09 - Emei Shan suite.
29/07/09 - Mont Emei Shan bis.
28/07/09 - Mont Emei Shan.
27/07/09 - Bouddha Géant.
26/07/09 - Chengdu.
19/07/09 - Remparts de Xi'an.
18/07/09 - Mont Hua Shan bis.
17/07/09 - Mont Hua Shan.
16/07/09 - Qin Shi Huang.
15/07/09 - Xi'àn.
14/07/09 - Train "assis dur".
11/07/09 - Beijing Beijing.
10/07/09 - Beijing toujours.
09/07/09 - Beijing encore.
08/07/09 - Grande Muraille.
07/07/09 - Beijing suite.
03/07/09 - Beijing bis.
02/07/09 - Beijing.
28/06/09 - Transmongolien.
26/06/09 - Ba-yar-stai !
25/06/09 - Gunjin Sum.
24/06/09 - Vallée Dund Bayan.
23/06/09 - Vallée de Khongor.
22/06/09 - Lac Noir.
21/06/09 - Saridiin Khiid.
20/06/09 - Monts Khentii suite.
19/06/09 - Monts Khentii bis.
18/06/09 - Monts Khentii.
17/06/09 - retour Tuuliin Adag.
16/06/09 - Seruun Bulag bis.
15/06/09 - Seruun Bulag.
14/06/09 - Tuuliin Adag bis.
13/06/09 - Vallée Tuuliin Adag.
12/06/09 - Pushing the limits.
11/06/09 - Oulan-Bator la fin.
10/06/09 - Oulan-Bator suite.
05/06/09 - Oulan-Bator.
04/06/09 - Parc Hustain Nuruu.
03/06/09 - Famille Nomade.
02/06/09 - Lac Blanc.
01/06/09 - Erdene Zuu.
30/05/09 - Karakorum.
27/05/09 - Dasvidania !
25/05/09 - Retour Irkoutsk.
24/05/09 - Île d'Olkhon.
19/05/09 - Irkutsk.
18/05/09 - Le Transsibérien.
13/05/09 - Gare Transsibérien.
12/05/09 - La journée la plus longue.
10/05/09 - J-1 !
25/04/09 - Matos & budget !
08/04/09 - Santé & Vaccins.
27/03/09 - Visas & Assurance.
24/02/09 - Genèse du projet.
12/02/09 - Trouver des infos ?
06/02/09 - Enfin le Blog !
01/02/09 - Qui sommes nous ?


Amis ou Liens favoris


Pascal en Asie :)
Taz de Happy Family :)
Carina & Chema :)
Sophie, Zaya et Louis :)
Nelly & Alex :)
Mathilde & Christophe :)
Idan Santhaus :)
Delphine & Vincent :)
Alysée, Rémi & Nicolas :)
Marie en Inde :)
Marie, Thomas & Sébastien :)
Julie & Julien :)
Le Lac Baïkal
Ger to Ger
Urga Tours, notre ami Battsogt
Orphelinat Oulan-Bator
Wwoofing, bosser à l'étranger
Forum Uniterre
J'irai dormir chez vous
Where the hell is Matt ?
Auberges dans le monde
Air Asia
Tiger Airways
Ambassades FR dans le monde
Air Indian Express
Forum du Routard
Voyage Forum
E-voyageur Forum
ID TGV
Couch Surfing
Illico Travel, avion en EU
Auberges de Jeunesses FR
Forum Lonely Planet
SOS Terre Sacrée
Visa Australien
Jetcost
Air Austral





«  Janvier 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

18/04/10 - Bali bis.


Dimanche 18 avril.


Debout vers 10h00, nous profitons du petit déjeuner sur notre terrasse de bungalow avant de prendre la route en mobylette. Nous l'avons loué pour deux jours.


Pour éviter de faire comme hier et de passer à côté de choses sympa sans le savoir, j'ai mieux étudier ma carte !


Un surfeur indonésien.

Du coup, nous avons réussit à trouver la bonne route. Nous avons traversé des villages et des villes où se tenaient des marchés locaux toujours aussi diversifiés qu'à Ubud.


En direction du sud, nous avons traversé Mas, Batuan, Celuk puis Sukawati où se tient un énorme marché d'artisanats balinéens avec de nombreux cars à touristes qui viennent faire leurs courses.


Plus on va au sud et plus les villages sont grands, plus la circulation est dense et plus c'est bétonné aussi.



A plusieures reprises je me fais confirmer les directions par les policiers de Bali qui ont, comme tous les agents de police, cette assurance apparente. Cependant ils ont toujours été très aimable avec nous. Par contre il est nécessaire de porter son casque et d'avoir son permis international pour conduire une mobylette sur Bali (et uniquement à Bali) car ils ne rigolent pas avec ça.


Après Sukawati, nous traversons d'autres patelins avant d'arriver sur ce qui ressemble à une autoroute en construction sauf qu'elle est utilisée. C'est une voie rapide qui longe la côte depuis Denpasar.


Une plage de sable noir.

Nous l'a traversons en faisant attention puis arrivons au bord de l'eau. La plage est noir ce qui nous rappel que nous sommes sur une île volcanique. La mer est belle et il y a des gros rouleaux. Un peu plus loin sur le côté, nous trouvons un groupe de surfeurs indonésiens. Ils se font plaisir.


Nous remarquons que toute la côte est en train de construire. Des hôtels et des resorts pour touristes. Bientôt, ça n'aura plus du tout la même tête ici. C'est toujours décevant de voir ça.


Il faut savoir qu'à Bali, ils ont construit un complexe haut de gamme appelé Nusa Dusa. C'est tout un village à l'écart de la population, tout au sud, à cinq minutes de l'aéroport. Les gens peuvent passer tout leur séjour à l'intérieur sans mettre un pied dehors si besoin car il y a tout sur place.


Quand ils veulent sortir en expédition (car c'est une expédition pour eux) ils prennent un chauffeur, ou un tour en bus pour aller faire les marchés, visiter le volcan etc...



Chacun son truc, à la limite, tant qu'ils restaient dans leurs coins, ils ne dérangeaient personne mais le syndrome Nusa Dusa à l'air de s'étendre partout sur la côte malheureusement... On voit des femmes porter sur la tête des gros paniers remplis de pierre volcanique ou de sable pour confectionner les murs, les statues, les décorations pour un prochain complexe hôtelier. Des chantiers il y en a une pléthore.


L'appel du gain...


Après avoir quitté la plage nous avons roulé sur la fameuse voie rapide qui longe la mer. L'intérêt et très limité car c'est plutôt moche ici. Le soleil tape fort en plus et entre les camions, les bus, les voitures, les motos, c'est très poussiéreux. Nous cherchions un restaurant pour avaler quelque chose mais il n'y a rien dans les villages. Il faut rejoindre les grosses villes.


Statue d'un démon et ses offrandes à l'entrée d'un pont.

Après quelques heures, on en a eu marre et on s'est arrêté sur le côté de la route pour avaler une brioche au chocolat que nous avions acheté dans une superette. Après quoi nous avons bifurqué dans le centre de l'île pour récupérer Semarapura (anciennement Klungkung) puis Sidan, Gianyar et enfin retrouver le secteur de Ubud.


Ya pas à dire, autour d'Ubud c'est vraiment magnifique.


Le soir, nous avons rendez-vous avec Lucrèce vers 17h00 pour aller boire un verre. Nous passons encore toute la soirée ensemble à rigoler. Nous nous entendons super bien, elle a étudié l'histoire pendant plusieurs années et parle une poignée de langues dont l'indonésien qu'elle a apprit sur place durant son séjour de deux mois.


Nous planifions de partir avec elle le lendemain en mobylette pour aller voir le volcan.


La tenue traditionnelle des balinais avec le sarong autour des jambes.


Alix & Benjamin.



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 16:24, le vendredi 30 avril 2010 dans m. Indonesie Avril 2010, Bali
Mots clefs :

17/04/10 - Bali.


Samedi 17 avril.


On se réveille tranquillement vers 9h00 pour prendre le petit déjeuner qui nous est apporté sur la terrasse. Pancake de couleur verte à la banane avec du miel et de la noix de coco, une salade de fruit et du thé à volonté... C'est extra pour commencer une journée.


Une sculpture en bois dans les racines d'un arbre.

En plus de ça, il fait beau ce matin.


Après avoir émergé, nous allons visiter le marché d'Ubud. Les marchés débordes toujours d'activités et sont le plus représentatif de la vie locale. C'est toujours sympa de pouvoir s'y promener.


En l'occurrence celui d'Ubud est immense et vraiment magnifique. Un vrai souk comme on les aime. Il s'étend sur trois niveaux et trois bâtiments construits dans le style local. C'est un fantastique bric-à-brac de nourritures et de produits artisanaux.


Des lianes pour jouer à tarzan...

Au sous-sol, la charcuterie, les viandes, les poulets...


Au rez-de-chaussée et dans les ruelles se trouvent les légumes, les offrandes, les encens, les statuettes, les masques traditionnels en forme de démons.


Au premier étage se trouve des vêtements colorés et des articles à la mode balinaise avec des sarongs (sorte de tissu qu'on enfile pour habiller les jambes)


Au second étage, nous trouvons toutes sortes de fruits. Des trucs qu'on avait jamais vu avant. On en a testé quelques uns mais on a pas retenu les noms...


Aux alentours de midi, la faim me tiraille et nous partons à la recherche d'un restaurant petit budget car la veille nous n'avons trouvé que des trucs super cher avec des taxes à n'en plus finir...


Nous avançons dans la rue principale mais il n'y a que des galeries d'art et lorsque nous trouvons un restau c'est toujours aussi cher...


Finalement nous capitulons, Alix prend des pâtes et moi une pizza.



Après quoi, nous allons louer une mobylette pour visiter les environs (50 000 la journée que l'on négocie à 40 000 Rupiahs indonésienne) puis nous filons sur les merveilleuses routes de Bali.


Tout est bien goudronnée, c'est presque tout le temps tout droit.


Les ronds points sont des œuvres d'art et possèdent tous des statues d'une dizaine de mètres de haut représentant des dieux ou des héros. Les rizières sont à perte de vue et lorsque nous entrons dans un village, la route est bordée d'atelier de sculpteurs avec de magnifiques éléments en bois ou en pierre. Des dizaines de temples hindous parsèment les maisons. Bali transpire le perfectionnement artistique. Les balinais sont de vrais professionnels de l'artisanat, c'est vraiment magnifique. Le culte de la personnification nous parait tellement irréel.


On comprend pourquoi tant de gens viennent ici. L'île est un petit bijou.


Il y a de quoi se faire une décoration d'intérieur digne des designers les plus inspirés. Meubles en bois, table, chaises, lampes, vases, peintures, colonnes...


En fin d'après-midi, nous rentrons sur Ubud après avoir fait une grande boucle de six heures à travers Bali et s'être perdu.


Je souhaitais partir vers le sud pour voir la mer mais chose incroyable, nous sommes montés plein nord en direction du volcan... Après avoir roulé un temps dans le brouillard, nous avions prit la direction de la descente mais n'avions pas vu la montagne à cause des nuages. L'orientation est assez spécial sur cette île mais on s'y fait.


Les rizières de Bali, parmis les plus belles du monde.

Du coup nous avons traversé les villages de Pujung, Tampaksiring, puis roulé un très long moment sur une ligne toute droite avant de trouver un croisement et prendre sur notre gauche, puis un second où nous avons encore tourné à gauche afin de faire une boucle. En rentrant, nous avons traversé le village de Payangan puis retrouvé notre route vers Ubud.


Le gros problème du coin c'est que les noms des villes ne sont pas forcément affichés sur un panneau à l'entrée de celle-ci. Du coup, ça n'est pas toujours simple de s'y retrouver, surtout qu'un ensemble de trois maisons et un temple forme un village chez eux.


Le soir nous trouvons dans la rue de notre guesthouse, un restaurant local où les plats sont à 10-15 000 Rupiahs seulement. Nous y croisons 13 français qui ne se connaissent pas du tout. C'est juste le repaire des routards à petit budget et ce soir il n'y a pas un seul anglophone.


Nous faisons la connaissance d'une allemande qui parle français et qui accompagne Lucrèce qui vit aux Pays Basques.


Nous passons la soirée ensemble et nous donnons rendez-vous le lendemain avec Lucrèce car l'allemande quittera Bali.


En plein travail de dorure sur une statue de 4 mètres de haut sculpté dans la pierre.

Bali est une petit île comparé à Sumatra ou Java. Seulement 120 x 80 km environ, à peine plus grand que la caldeira de Toba.


Au 15ème siècle, Bali ne participait pas au commerce maritime qui animait l'archipel indonésien mais exportait du coton, du riz, du bétail et de la volaille.


La fondation de Batavia, capital de la colonie hollandaise, lança le marché aux esclaves. Les princes balinais saisirent l'occasion en revendant leurs prisonniers de guerre et furent encouragés à se faire des guerres entre eux pour justement revendre les hommes.


L'économie de Bali dépend essentiellement de la revente d'esclaves jusqu'au 19ème siècle mais aussi de la piraterie et du pillage d'épaves que les hollandais souhaitent stopper sans se préoccuper plus que ça de l'île.


Pendant tout le siècle, les hollandais avancèrent tout autour de Bali mais ce n'est qu'au 20ème siècle qu'ils débarquèrent sur l'île. Une fois que les derniers princes de Bali furent encerclés, ces derniers brulèrent leurs palais et, accompagnés de leurs sujets, tous en tenues d'apparats, se jetèrent sous la mitraille et les canons des hollandais tout en se poignardant à l'aide de leur kriss dans un suicide collectif appelé le puputan. Ce geste de gloire fit beaucoup de bruit en Europe et obligea les hollandais à respecter les coutumes de l'île jusqu'à leur départ après la seconde guerre mondiale.


Le kriss est une lame sacrée (dague ou épée) en Malaisie et en Indonésie. Elle est liée à l'âme de son porteur et ne peut être vendu ou acheter. Un kriss est offert et appartient à son propriétaire jusqu'à sa mort.


Ce sont souvent des lames en forme ondulante mais pas toujours. Elle servait beaucoup dans la piraterie.


La lame d'un kriss était à l'origine forgée dans du minerais extrait de météorites tombées sur l'archipel. 


La culture du riz toujours.



Alix & Benjamin.



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 15:56, le vendredi 30 avril 2010 dans m. Indonesie Avril 2010, Bali
Mots clefs :

16/04/10 - Ubud.


Vendredi 16 avril.


On a bien dormit dans le bus, il était vraiment confortable et on se gelait pas avec la clim.


Nous arrivons dans une ville musée avec des statues, des temples à tous les coins de rue. C'est Denpasar, sorte de capitale de l'île de Bali. C'est ici que tous les bus se rejoignent, c'est une sorte de cœur logistique pour Bali.


Il est 6h00 à nos montres mais 7h00 heure de Bali. Et ouais on a encore changé d'heure et on revient sur la même heure qu'en Malaisie (et le même fuseau que Perth en Australie)


Les masques de démons hindous à Bali.

Nous sommes débarqués à la gare routière nord, Ubung. On souhaite rejoindre la ville de Ubud, dans le centre des terres et il nous faut d'abord aller à la gare routière Batubulan, à l'est.


Le problème c'est que les soi-disant navette entre les gares routières ne sont pas très visibles. On est vite repéré par les rabatteurs et autres chauffeurs de taxi, bémos etc... Les prix sont délirants. Bienvenu à Bali.


En négociant les prix et en faisant mine d'attendre, on trouve finalement le bus de ville. On ne peut pas monter sans débourser 20 000 Rupiahs minimum par personne... Normalement le prix est de 2 000 Rupiahs.


Des fruits du marché d'Ubud. 

Là où c'est amusant c'est quand le type veut qu'on descende dans la rue parce qu'il n'a pas envie de se faire chier à aller dans la gare routière de Batubulan. Il nous montre du doigt pour tourner à gauche à pieds mais on refuse de descendre. Vu le prix qu'on a payé, il a intérêt de nous emmener comme des princesses devant l'entrée.


Nous voilà à Batubulan mais il est encore très tôt et il n'y a personne hormis ces corbeaux de chauffeurs de taxi. L'un d'eux nous colle aux basques pour nous emmener à Ubud. Je sais que le prix est de 12 000 par tête mais il en veut 30 000 !!! On négocie à 15 000, il en veut 25 000... Il fait le têtu et ne souhaite pas descendre plus bas.


Du coup, vu qu'on a toute la journée devant nous, on s'assoie et on attend le bus qui est censé passer d'ici une heure.


Chaque temple et bâtiment important possède son lot de sculptures.

Notre copain chauffeur revient plusieurs fois pour voir si on change pas d'avis. Il reste à 25 000. Je lui propose 20 000 Rupiahs mais il refuse... Tant pis pour lui.


Après un certain temps, d'autres indonésiens se pointent autour de nous. L'un d'eux parle français alors on échange quelques mots. Il comprend le problème et il convainc un jeune chauffeur qui ne parle pas anglais de nous emmener pour 40 000 Rupiahs à deux. Ca nous convient. On embarque et 30 minutes plus tard nous sommes dans Ubud.


C'est clair, Bali c'est la véritable destination touristique internationale d'Indonésie.


Tous les matins, les femmes s'occupent des offrandes.

Mais c'est beau. C'est franchement jolie comme île. Ici la religion majoritaire est l'hindouisme et du coup on retrouve tous les temples imbriqués dans les villes, les statues, les offrandes, les musiques, les peintures, les couleurs. Les castes hindous ne sont pas apparentes à Bali comme ça peut être le cas en Inde.


Nous croisons donc des tonnes de blancs dans les rues d'Ubud. Ca n'est pas pour nous déplaire quelque part. On se sent moins seul.


Nous remontons la rue et faisons le tour de quelques chambres. Les prix tournent autour de 100 000 Rupiahs, parfois beaucoup plus... Certains hôtels sont des temples carrément. Finalement après cinq tentatives infructueuses, nous trouvons une chambre à 100 000 négocié à 70 000 avec petit déjeuner inclus. Le problème c'est que c'est assez humide ici et la chambre sent un peu le renfermé. On a un petit balcon.


Nous faisons une sieste avant d'aller nous promener en ville, prendre des photos et aller un peu sur internet.


Le soir nous nous couchons tôt.


Les enfants commencent l'école à 7h00 et finissent vers 13h00.

Ubud est une ville au centre de Bali, au milieu des rizières et des ravins escarpés. Elle est considéré comme le centre du tourisme culturel et artistique de Bali.


La ville attira de plus en plus de monde car de nombreux artistes peintres, écrivains, musiciens ou cinéastes furent attirés ou invités sur place comme Charlie Chaplin et HG Wells.


De nombreuses vagues d'énergies créatrices affluèrent à Ubud pendant le 20ème siècle.


1960 fut l'arrivée en masse des hippies sur Bali mais cette communauté préférait les plages du sud, à Kuta, devenu maintenant le repaire des adolescents australiens surfeurs et buveurs de bières. Ca leur coûte parfois moins cher de venir à Kuta que de bouger en Australie....


Kuta fait partie des "3K" avec Kaboul et Katmandou. Les grandes destinations des hippies sur les routes d'Asie.


Bref ce boum touristique de Bali contribua beaucoup au développement de la ville d'Ubud qui resta envers et contre tout, un lieu de quête artistique. 


Un masque de Bali.


Alix & Benjamin.



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 14:27, le vendredi 30 avril 2010 dans m. Indonesie Avril 2010, Ubud
Mots clefs :
Page précédente
Page 3 sur 7