.
.

Menu


Accueil
Qui sommes-nous ?
La carte des lieux visités
Livre d'or
Archives
E-mail


Nbre de Visiteurs

Depuis le 01/02/2009



Rubriques


a. Avant le depart
b. Russie Mai 2009
c. Mongolie Juin 2009
d. Chine juillet 2009
e. Nepal Septembre 2009
f. Inde Octobre 2009
g. Thailande Novembre 2009
h. Laos Decembre 2009
i. Vietnam Janvier 2010
j. Camboge Fevrier 2010
k. Thailande Fevrier 2010
l. Malaisie Mars 2010
m. Indonesie Avril 2010
n. Australie Mai 2010
o. Nlle Caledonie Juillet 2010
p. Nlle Zelande Aout 2010
q. Australie Septembre 2010
r. Singapour Septembre 2010
s. Malaisie Septembre 2010
t. Angleterre Septembre 2010
u. France Septembre 2010


Derniers articles


01/05/10 - Conclusion Asie.
30/04/10 - Rizières de Bali.
28/04/10 - Retour à Ubud.
27/04/10 - Les îles Gili.
21/04/10 - Go Lombok.
19/04/10 - Gunung Batur.
18/04/10 - Bali bis.
17/04/10 - Bali.
16/04/10 - Ubud.
15/04/10 - Cemero Lawang.
12/04/10 - Yogyakarta.
11/04/10 - Borobudur.
10/04/10 - Yogyakarta.
08/04/10 - Jakarta.
07/04/10 - Trans Sumatran.
06/04/10 - Trans Sumatran.
05/04/10 - Trans Sumatran.
04/04/10 - Lac Toba bis.
03/04/10 - Lac Toba.
02/04/10 - Dumaï.
01/04/10 - Melaka.
30/03/10 - Kuala Lumpur.
27/03/10 - Krabi.
23/03/10 - Karon & Kata.
10/03/10 - Phuket.
17/03/10 - Koh Samui.
14/03/10 - Koh Phangan.
10/03/10 - Koh Tao suite.
08/03/10 - Koh Tao bis.
04/03/10 - Koh Tao.
02/03/10 - Retour Bangkok.
27/02/10 - Benjamin : 29 ans !
26/02/10 - Chiang Maï bis.
22/02/10 - Alentours de Paï.
17/02/10 - Paï.
16/02/10 - Chiang Maï.
14/02/10 - retour Bangkok.
09/02/10 - Angkor Angkor !
07/02/10 - Angkor Vat bis.
06/02/10 - Angkor Vat.
05/02/10 - Siem Reap.
02/02/10 - Phnom Penh.
27/01/10 - Go Cambodge.
26/01/10 - Saïgon bis
24/01/10 - YouTube.
23/01/10 - Saïgon.
21/01/10 - Nha Trang.
15/01/10 - Quy Nhon.
13/01/10 - Hoi An.
11/01/10 - Hué.
09/01/10 - Ninh Binh.
07/01/10 - Baie d'Along.
05/01/10 - Along city.
03/01/10 - Hanoi bis.
31/12/09 - Hanoi.
25/12/09 - Go Vietnam.
24/12/09 - Luang Prabang bis.
21/12/09 - Luang Prabang.
20/12/09 - Luang Namtha.
15/12/09 - Jungle de Namtha.
14/12/09 - Jungle de Namtha.
13/12/09 - Jungle de Namtha.
12/12/09 - Luang Namtha.
10/12/09 - Udomxai.
09/12/09 - Pak Beng.
08/12/09 - Tat Kuang Si.
07/12/09 - Luang Prabang bis.
06/12/09 - Luang Prabang.
05/12/09 - Vang Vieng suite.
04/12/09 - Vang Vieng bis.
03/12/09 - Vang Vieng.
02/12/09 - Ban Na bis.
01/12/09 - Ban Na.
30/11/09 - Vientiane.
28/11/09 - Go Laos.
27/11/09 - Nong Khaï.
26/11/09 - Ayutthaya bis.
24/11/09 - Ayutthaya.
23/11/09 - Bangkok suite.
12/11/09 - Bangkok bis.
09/11/09 - Bangkok.
05/11/09 - Quit India.
04/11/09 - Kolkata bis.
01/11/09 - Kolkata.
31/10/09 - Vârânasî suite.
28/10/09 - Vârânasî bis.
27/10/09 - Vârânasî.
26/10/09 - Âgrâ suite.
24/10/09 - Taj Mahal.
23/10/09 - Âgrâ bis.
22/10/09 - Âgrâ.
21/10/09 - Jaipur bis.
20/10/09 - Jaipur.
19/10/09 - Pushkar bis.
15/10/09 - Pushkar.
14/10/09 - Udaipur suite.
07/10/09 - Udaipur bis.
06/10/09 - Udaipur.
05/10/09 - Jodhpur bis.
04/10/09 - Jodhpur.
03/10/09 - Jaisalmer bis.
02/10/09 - Désert du Thar bis.
01/10/09 - Désert du Thar.
30/09/09 - Jaisalmer.
29/09/09 - Bîkâner bis.
28/09/09 - Bîkâner.
27/09/09 - New Delhi.
26/09/09 - Delhi bis.
25/09/09 - Delhi.
24/09/09 - Go India.
23/09/09 - Picasa.
19/09/09 - Histoire de mont.
18/09/09 - Histoire de mont.
17/09/09 - Lac Phewa Tal.
16/09/09 - Pokhara.
15/09/09 - Go Pokhara.
14/09/09 - Bandipur.
13/09/09 - Bhaktapur.
12/09/09 - Patan.
11/09/09 - Bodnath.
10/09/09 - Visa Indien.
06/09/09 - Swayambhunath.
03/09/09 - Indra Jatra.
02/09/09 - Katmandou.
30/08/09 - Alix : 25 ans !
25/08/09 - Vol pour le Népal.
24/08/09 - Pandas Géants.
23/08/09 - Retour Chengdu.
20/08/09 - Yuanyang suite.
19/08/09 - Yuanyang bis.
18/08/09 - Yuanyang.
17/08/09 - Kunming.
15/08/09 - Dàli.
12/08/09 - Lijiang bis.
11/08/09 - Lijiang.
10/08/09 - Shangri-La bis.
09/08/09 - Shangri-La.
08/08/09 - Xiàngchéng.
07/08/09 - Litang.
06/08/09 - Kàngding.
05/08/09 - Chengdu.
30/07/09 - Emei Shan suite.
29/07/09 - Mont Emei Shan bis.
28/07/09 - Mont Emei Shan.
27/07/09 - Bouddha Géant.
26/07/09 - Chengdu.
19/07/09 - Remparts de Xi'an.
18/07/09 - Mont Hua Shan bis.
17/07/09 - Mont Hua Shan.
16/07/09 - Qin Shi Huang.
15/07/09 - Xi'àn.
14/07/09 - Train "assis dur".
11/07/09 - Beijing Beijing.
10/07/09 - Beijing toujours.
09/07/09 - Beijing encore.
08/07/09 - Grande Muraille.
07/07/09 - Beijing suite.
03/07/09 - Beijing bis.
02/07/09 - Beijing.
28/06/09 - Transmongolien.
26/06/09 - Ba-yar-stai !
25/06/09 - Gunjin Sum.
24/06/09 - Vallée Dund Bayan.
23/06/09 - Vallée de Khongor.
22/06/09 - Lac Noir.
21/06/09 - Saridiin Khiid.
20/06/09 - Monts Khentii suite.
19/06/09 - Monts Khentii bis.
18/06/09 - Monts Khentii.
17/06/09 - retour Tuuliin Adag.
16/06/09 - Seruun Bulag bis.
15/06/09 - Seruun Bulag.
14/06/09 - Tuuliin Adag bis.
13/06/09 - Vallée Tuuliin Adag.
12/06/09 - Pushing the limits.
11/06/09 - Oulan-Bator la fin.
10/06/09 - Oulan-Bator suite.
05/06/09 - Oulan-Bator.
04/06/09 - Parc Hustain Nuruu.
03/06/09 - Famille Nomade.
02/06/09 - Lac Blanc.
01/06/09 - Erdene Zuu.
30/05/09 - Karakorum.
27/05/09 - Dasvidania !
25/05/09 - Retour Irkoutsk.
24/05/09 - Île d'Olkhon.
19/05/09 - Irkutsk.
18/05/09 - Le Transsibérien.
13/05/09 - Gare Transsibérien.
12/05/09 - La journée la plus longue.
10/05/09 - J-1 !
25/04/09 - Matos & budget !
08/04/09 - Santé & Vaccins.
27/03/09 - Visas & Assurance.
24/02/09 - Genèse du projet.
12/02/09 - Trouver des infos ?
06/02/09 - Enfin le Blog !
01/02/09 - Qui sommes nous ?


Amis ou Liens favoris


Pascal en Asie :)
Taz de Happy Family :)
Carina & Chema :)
Sophie, Zaya et Louis :)
Nelly & Alex :)
Mathilde & Christophe :)
Idan Santhaus :)
Delphine & Vincent :)
Alysée, Rémi & Nicolas :)
Marie en Inde :)
Marie, Thomas & Sébastien :)
Julie & Julien :)
Le Lac Baïkal
Ger to Ger
Urga Tours, notre ami Battsogt
Orphelinat Oulan-Bator
Wwoofing, bosser à l'étranger
Forum Uniterre
J'irai dormir chez vous
Where the hell is Matt ?
Auberges dans le monde
Air Asia
Tiger Airways
Ambassades FR dans le monde
Air Indian Express
Forum du Routard
Voyage Forum
E-voyageur Forum
ID TGV
Couch Surfing
Illico Travel, avion en EU
Auberges de Jeunesses FR
Forum Lonely Planet
SOS Terre Sacrée
Visa Australien
Jetcost
Air Austral





«  Septembre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

13/09/09 - Bhaktapur.


Dimanche 13 septembre.


Hier soir Alix a voulu regarder les symptômes de la rage sur internet.


Résultat elle n’a pas dormit de la nuit.


Donc nous avons décidé d’aller à la clinique privée CIWEC qui se trouve en face de l’ambassade de Grande Bretagne car c’est la seule qui possède le sérum d’après agression.


Nous sommes reçus par une népalaise qui nous fait remplir un formulaire puis quelques minutes après, la doctoresse pointe son nez.


Nous sommes agréablement surpris par les locaux et la gentillesse du personnel. L’infirmière qui fait l’injection à Alix est très douce et il manquait juste le bonbon après la séance pour que ça soit impeccable J


 


Bref pour résumer Alix a besoin d’une seconde injection pour être certaine qu’il n’y aura pas de problème mais elles nous ont bien expliquer que les singes n’avaient pas la rage, seulement les chiens.


Il est possible qu’un singe, en jouant ou en se battant avec un chien enragé se soit contaminé mais d’après elles c’est peu probable. Mais bon comme très souvent en médecine, on est sûre de rien et puis les médicaments c’est aussi fait pour se réconforter le moral. Alix se sent beaucoup plus sereine après la picouse.


Les dames du CIWEC nous ont même contacté l’hôpital de Pokhara pour savoir si ils possédaient un vaccin en stock car la seconde injection se fera mercredi et entre temps nous quittons la capitale (évidemment on aime bien faire simple !)


 

A la suite de cette matinée quelque peu hors du commun au Népal, nous retrouvons les bruyantes rues de Katmandou pour attraper un taxi qui nous débourse quelque 800 Roupies (départ de négociation à 1 200...) pour nous emmener à Bhaktapur, la troisième ancienne grosse cité-état de la vallée de Katmandou.


Une heure de route cabossée et poussiéreuse pour arriver en bas de cette cité médiévale dont l’entrée coûte 750 Roupies par tête. Ca fait un peu cher là tout de même mais bon il parait que c’est pour la bonne cause.


En effet la ville est bien jolie, les routes sont toutes repavées proprement et les rues sont piétonnes surtout !


C’est drôlement agréable de se promener ici.


 

Il faut tout de même semer les dizaines de rabatteurs de taxi et autres guides improvisés qui ne nous lâchent pas d’une semelle tellement ils n’ont pas de touristes à se mettre sous la dent…?


L’un d’eux en particulier m’a fait rire.


Il a commencé en nous suivant derrière puis en doublant nous a fait un grand sourire puis nous a demandé d’où nous venions.


Incroyable mais ces mecs savent toujours parler l’anglais et le français aussi !


Du coup on lui dit qu’on vient de Marseille et là il nous sort « Ah oui ! Platini ! »


Il continue la discussion avec des « La France c’est un beau pays. La France c’est jolie. »


Et puis comme nous arrivions au niveau d’un statue et que je voulais l’a prendre en photo, il commence à sortir tout ce qu’il sait sur la pierre.


Ensuite il propose que l’on aille voir tel monument puis son ami qui fait de la poterie et son frère qui tient un restaurant car nous avons faim bref… Il veut nous guider tout compte fait !


Alors on lui explique qu’on ne veut pas de guide car nous adorons chercher sur les cartes, nous perdre et retrouver notre chemin. Et il nous a pas lâcher jusqu’au moment où j’ai pété un plomb et où j’ai levé le ton un peu haut car les deux autres qui s’improvisaient guides et qui voulaient nous alléger de quelques monnaies commençaient sérieusement à me gonfler. 



Après m’être fait engueuler par Alix car j’avais aboyer sur des pauvres types qui ne cherchent qu‘a se faire trois piécettes, nous sommes allé manger un morceau dans un des restaurants en terrasse qui surplombe l’une des places de la ville.


Pour l’anecdote, Alix à raison quand elle dit ça car au Népal les mendiants se font rares malgré la pauvreté du pays. Proportionellement à la France, il y a peut-être moins de mendiants au Népal pour dire... Ici tout le monde s’essaye à trouver quelque chose à faire pour vendre un objet ou ses connaissances avec dignité. Alors après certains sont plus doués que d’autres et en tant que bon touriste responsable j’ai encore quelques progrès à faire j’avoue.


Ce qui est géniale à Bhaktapur c’est que tout le monde est piéton (quoi j’ai déjà dis ??)


On peut vraiment profiter de la balade et des rues, des commerces, des gens.


Bhaktapur.


Bhaktapur est également appelée Bhadgaon (la cité du riz)


Elle est la troisième ville de la vallée de Katmandou avec 165 000 habitants.


Depuis 1970, la Bhaktapur Development Project, financé par les Allemands, a restauré des bâtiments, pavé les rues et installé un système d’égouts.


L’histoire de Bhaktapur remonte à sa position sur la première route commerciale vers le Tibet. Les taxes imposées aux marchandises lui apportaient une grande richesse.


Du 14ème au 16ème siècle, Bhaktapur était devenu le plus puissant des trois royaumes Malla de la vallée (Patan et Katmandou étant les deux autres)


Bhaktapur dominait politiquement et économiquement tout le Népal et a toujours constitué un monde à part, avec une autarcie économique mais aussi une féroce indépendance.


Alexandra David-Neel a écrit dans Au cœur des Himalaya : « Il y a quelque chose d’irréel dans les édifices dans lesquels on se trouve. On a l’impression de figurer sur la scène d’un théâtre, au milieu des décors. On s’attend à entendre un coup de sifflet et à voir surgir des machinistes qui soudainement enlèveront ces palais et ces temples fantastiques. » 


Nous avons fait un tour à travers la ville et sa Durbar Square (qui pour info est plus grande que celle de Katmandou mais moins belle que celle de Patan) puis nous sommes sortit légèrement pour longer un cours d’eau avant de revenir sur la place où nous avions manger.


 

Entre temps nous avons rencontré des femmes qui étalent leur maïs sur les pierres au soleil, des écoliers pas très à l’écoute de leur professeur et des porteurs qui soulèvent jusqu’à deux fois leur poids… C’est complètement dingue…


Une vraie bouffée d’air frais et de soleil aussi pour la troisième journée d’affilée.


 

Au retour nous arrivons à négocier un taxi à 400 Roupies et encore je suis persuadé qu’on aurait pu le tomber à 300 le salop… Le jeune qui conduit n’a pas l’expérience de ceux que nous avons eu jusqu’à présent et le slogan népalais « Slow Drive Long Life » qui veut dire « Rouler doucement Longue vie » ne s’applique pas à lui. Malgré cela nous arrivons sain et sauf à Thamel où en sortant de la voiture je mets le pied dans 20 cm de boue/vase/poubelles/excréments [Rayez la mention inutile] qui borde certains trottoir.


Et forcément j’étais en tong… Je me ramène à l’hôtel avec mon pied gris car la vase avait eu le temps de sécher…


Le soir nous refaisons nos sacs et mettons le réveil à 6h00, notre taxi nous attend à 6h30 pour nous mener à la gare de bus.


Galerie : Bhaktapur.



Alix & Benjamin.



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 12:32, le vendredi 18 septembre 2009 dans e. Nepal Septembre 2009, Népal
Mots clefs :

12/09/09 - Patan.


Samedi 12 septembre.


Nouvelle journée ensoleillée décidément nous sommes chanceux !


Depuis deux jours il ne pleut même plus le soir où la nuit.


Nous rencontrons deux jeunes français qui font de l’humanitaire dans un village reculé de la vallée de Katmandou depuis quatre mois. Nous partageons les frais d’un taxi en direction de la ville de Patan, juste au sud de Katmandou (à vrai dire les deux villes sont côte à côte et seule la rivière Bagmati les sépare) du coup 300 Roupies partagés à quatre.


 

Le chauffeur nous dépose juste devant le Durbar Square de Patan, l’entrée y est payante comme d’habitude (200 Roupies par personne) car ces quartiers comprenaient à l’époque, le palais royale de la cité-état. Katmandou, Patan et Bhaktapur possèdent donc chacune leur propre Durbar Square.


Patan.


Patan est la deuxième ville de la vallée avec 250 000 habitants.


Elle est aussi connu sous son nom sanskrit de Lalitpur (la cité de beauté)


Patan possède une longue histoire bouddhique et des stupas auraient été érigés aux quatre coins de la ville par le grand empereur bouddhiste Ashoka vers 250 avant Jésus Christ.


La légende veut qu’elle serait la plus ancienne cité bouddhique d’Asie et donc du monde.


Les nobles locaux dirigèrent la cité jusqu’au début du 17ème siècle quand le roi Shiva Malla de Katmandou unifia temporairement la vallée. L’architecture de Patan se développa principalement sous la dynastie Malla. 

 

Il fait bien chaud aujourd’hui et le soleil tape fort. Nous nous engouffrons dans les ruelles et les places qui se suivent une à une.


 

Le Durbar Square de Patan est un peu plus riche et dense que celui de Katmandou ce qui le rend légèrement plus beau.


Les rues sont toujours aussi bondés par contre même si l’on rencontre beaucoup moins de rabatteurs pour agences de trekking ou pour les hôtels du coin.


On y consacre deux petites heures avant de finalement rentrer sur Katmandou. Pour ne pas mentir, moi ça m’agace un peu la foule de gens. Les népalais sont adorables lorsqu’il y a de l’argent à se faire ou que l’ont se trouvent à la terrasse de leur café. Mais dans la jungle urbaine ils sont casse-pied J


 


Enfin je ne leur remet pas la faute dessus, ce sont les infrastructures, les routes et la pauvreté qui font que se promener dans les rues relève plus de parcours du combattant que d’une balade harmonieuse…


La poussière, le bruit, la pollution de Katmandou, les vélos, motos, voitures, bus, vaches, poules, chiens, vieillards à trois cannes et les rabatteurs qui se rajoutent à tout ce chaos font que par moment c’est crispant. Tellement que je me demande réellement ce que les gens trouvent de si « relax » dans cette vallée…


 

Mon avis qui est finalement aussi celui d’Alix c’est que Katmandou et sa vallée c’est excellent pour découvrir l’hindouisme et les vieilles pierres mais niveau culture népalaise et relaxation c’est juste pas trop l’endroit on va dire J


D’ailleurs nous avons pris nos billets en bus touristique pour rejoindre un village surélevé appelé Bandipur pour Lundi matin. Ca nous fera du bien de voir du pays. Nous avions le choix entre un minibus locale pas cher du tout mais sacs sur le toit, bus local, pas cher non plus, sacs sur le toit et siège parait-il peu confortable ou bus touristique comme ils appellent ça, sacs en soute, siège normaux et surtout, pas d’arrêt aux postes de polices sur la route. En effet les autorités arrêtent tous les bus sauf les touristes car ils fouillent les sacs des népalais à la recherche dont ne sait trop quoi mais ça a avoir avec les maoïstes.


Bref nous nous sommes fait alléger de 1 400 Roupies pour deux ce qui est extrêmement cher pour ici mais bon à la base il en voulait 1 800.


 

Galerie : Patan.



Alix & Benjamin.



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 12:30, le vendredi 18 septembre 2009 dans e. Nepal Septembre 2009, Népal
Mots clefs :

11/09/09 - Bodnath.


Vendredi 11 septembre.


Une belle journée ensoleillée que nous attendions depuis une semaine.


Nous en profitons pour aller choper un taxi pour nous mener à Bodnath, à 6 km de Thamel (c’est pas trop loin mais c’est tellement le souk pour se repérer ici…) Nous payons la course 300 RNP (tout coûte 300 RNP dans ce pays…J ) en oubliant de négocier…


 

Sur la route nous sommes bloqué par des manifestants maoïstes. Banderoles rouges avec marteau et faucille, la police veille et les armes sont sortit au cas où. Je demande au chauffeur qui me répond qu’il y a un regroupement au stade. Apparemment les maoïstes avaient un ministre au pouvoir en début d’année mais celui-ci voulait que l’armée contienne un certain pourcentage de maoïstes dans ses troupes. Ceci aurait été refusé par le président actuel du Népal ou je ne sais pas trop qui et au final le ministre maoïste se serait fait renvoyer. Bref depuis le printemps les maoïstes sont mécontent et c’est surtout grâce à eux (ou à cause d’eux) que des rebellions armées se font entendre depuis quelques années.


Les maoïstes.


Le parti communiste du Népal est le second parti à remporter les suffrages de la démocratie. Du moins il l’était en 1991.


En 1996 les maoïstes du CPN (parti communiste du Népal) étaient lassés de la corruption, de l’échec de la démocratie à améliorer le sort de la population et de la dissolution du gouvernement communiste. Ils déclarèrent une « guerre du peuple » et l’insurrection débuta dans les régions pauvres à l’extrême ouest du pays pour finalement prendre beaucoup d’ampleur.


L’indifférence des politiciens aboutit en 2001 à la rupture du cessez-le-feu instauré par les maoïstes et une caserne de Katmandou fut attaquée.


De nombreux jeunes et habitants des campagnes étaient amèrement déçus par le régime des dix dernières années.


La même année le prince héritier abattit presque toute sa famille lors d’une réunion au palais avant de se suicider. La mort brutale du roi Birendra qui avait sortit le pays d’une passe difficile, endeuilla le pays et jeta une ombre sur la démocratie népalaise.


Un nouveau roi impopulaire monta sur le trône et les premiers ministres se succédèrent ainsi que les gouvernements.


Les maoïstes observèrent plusieurs trêves surtout afin de mieux s’organiser mais de 2001 à 2005 les autorités dénombraient 13 000 morts dont quantité de civils. Amnesty International dénonça des actes de barbaries de part et d’autres.


Résultat des courses, l’insurrection maoïstes a aggravé la situation des paysans pauvres en provoquant l’arrêt des programmes humanitaires pour raison de sécurité.


En 2005, le roi impopulaire décida donc de prendre les pleins pouvoirs avec promesse de retour à la démocratie d’ici trois ans mais il fut contraint de rétablir celle-ci en début 2006 après trois semaines de manifestations de masse et la mort de dizaines de personnes.


Finalement le parlement a privé le souverain de tous ces pouvoirs mettant fin à plus de deux siècles de régime autocratique de la dynastie Shah.


Aujourd’hui les maoïstes sont la cause de nombreux attentats mais ne ciblent jamais les touristes. Cependant des bus touristiques se sont déjà retrouvé entre deux feux… De nombreuses régions du Népal dont le début du trek du camp de base de l’Everest sont tenu par les maoïstes et ceux-ci demandent aux randonneurs une taxe de 1€ par jour de trek sans quoi ils ont déjà prouvé qu’ils usaient de la force sans problèmes.


Depuis quelques jours, de nombreuses alarmes et sirènes retentissent jour et nuit et des voitures avec haut-parleur circulent dans Thamel et les environs. Nous sentons bien qu’il se passe quelque chose depuis la fête d’Indra Jatra. 

 

Arrivé à Bhodnath un guichet nous attends et nous devons payer 100 Roupies chacun.


Déjà le gigantesque stupas construit au 14ème siècle se profilent au bout de la rue.


 

Bodnath.


On ne peut pas dire que ça soit réellement un village. C’est plutôt un ensemble de maisons et ruelles qui encerclent l’un des plus grands stupas au monde. Ce patelin est appelé Bodnath mais aussi Bouddhanath.


Il constitue le centre religieux de l’importante population d’exilés tibétains (plus de 10 000) qui ont fui leur pays après l'échec du soulèvement contre les communistes chinois en 1959 (date où le Dalaï-lama a du s'expatrier en Inde) C’est l’un des rares endroits au monde où la culture tibétaine s’épanouit et peut s’exprimer librement.


Bodnath a toujours été lié au bouddhisme tibétain et à Lhassa. La principale route qui rejoignait l’Inde au Tibet passait par Katmandou et Bodnath se trouvait juste à l’entrée (ou la sortie) de la ville.


Ici les caravanes et voyageurs s’arrêtaient pour exprimer leur gratitude d’avoir franchi l’Himalaya ou pour prier afin de retourner dans leur pays sans encombres.


Les premiers stupas étaient de simples tumulus funéraires, construits pour abriter des reliques du Bouddha, avant d’évoluer au fil des siècles pour devenir des structures complexes qui représentent la philosophie bouddhiste.


Une simple plate-forme carrée (ou à gradins comme ici), constitue le premier niveau du stupas. Sur cette base repose le Kumbha hémisphérique, blanchi chaque année à la chaux.


Au-dessus du dôme, un bloc carré appelé Harmika, porte généralement une paire d’yeux peinte sur chaque face pour représenter les yeux du Bouddha qui veille sur la vallée aux quatre coins cardinaux.


Ce bloc est surmonté d’une pyramide (ou flèche) à 13 étages qui illustrent les 13 degrés de perfectionnement menant à l’éveil (le nirvana) Enfin une couronne protectrice et un pinacle au sommet.


La structure évoque les cinq éléments : la base représente la terre, le dôme l’eau, la pyramide le feu, la couronne l’air et le pinacle l’éther. 


Nous avançons vers l’impressionnant monument et faisons le tour de celui-ci par la GAUCHE (comme les aiguilles d’une montre) car c’est ainsi que l’on fait.


Les boutiques tibétaines sont installées un peu partout et de nombreux magasins de CD vendent comme à Thamel des musiques pour la méditation dont le fameux mantra « Om Mani Padme Hum » (d’ailleurs à force de l’entendre on ne se le sort plus de la tête !


 

La musique, le ciel bleu, cet immense stupa et les boutiques tibétaines nous font voyager à travers l’Himalaya en un rien de temps. C’est vraiment paisible et enivrant comme ambiance.


Après avoir réussi à lâcher du regard cet édifice blanc, nous avons pris un sentier à travers champs pour rejoindre un autre haut lieu religieux du Népal, le temple hindous Pashupatinath.


En arrivant au bord de la rivière sacrée Bagmati où sont effectués par moment des crémations sous forme de cérémonie religieuse, nous avons traversé un petit pont pour nous retrouver face à l’entrée du temple.


 

Seul petit soucis technique, des centaines de singes rôdent dans la zone et Alix ne se sent pas de s’approcher d’eux et je l’a comprend car ils sont capables de tout J


Les singes du Népal sont extrêmement sauvages comparés à ceux que nous avions rencontré en Chine. Par exemple, en voulant photographier des enfants qui demandaient Foto ! Foto ! J’ai du m’accroupir à côté d’un groupe de népalais qui venait d’étaler un pic-nic improvisé. Au moment où les népalais ont tourné la tête vers moi pour regarder les enfants, un singe s’est jeté en courant pour chiper un sachet de nourriture ! Ce singe n’avait pas peur et il a ouvert le sachet à 5 mètres de nous pour manger ce qu’il y avait dedans…


Du coup nous avons surtout profité de l’entrée du temple et l’avons longé pour rentrer ensuite sur Katmandou pour une nouvelle conférence Skype avec Camille car c’est son anniversaire et elle est à Sydney.


Nous essayons de nous organiser pour nous rencontrer en Asie ou en Australie pour le début de l’année 2010.


Pashupatinath.


C’est le temple hindou le plus important du Népal et surtout l’un des principaux temples de Shiva du sous-continent indien. Il parait que de nombreux pèlerins et sadhus (les fameux hommes sages avec dreadlocks, barbes et habits de couleurs) viennent de toute l’Inde.


Shiva est le destructeur et le créateur du panthéon hindou. Il possède de nombreuses formes du coup. Certaines sont cruelles et terrifiantes comme son avatar Bhairab, d’autres sont plus pacifiques comme son incarnation Pashupati, le bon pasteur des animaux et des humains.


A l’époque où le roi du Népal avait encore un minimum de poids dans le gouvernement, il citait dans tous ses discours officiels Pashupati pour que celui-ci veille sur son pays.


Comme dans beaucoup de lieux hindous, les non-hindous ne sont pas autorisés à pénétrer dans certaines pièces ni dans le temple lui-même d’ailleurs. Il faut se contenter de regarder de l’extérieur.  



Galerie : Bodnath & Pashupatinath.



Alix & Benjamin.



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 12:28, le vendredi 18 septembre 2009 dans e. Nepal Septembre 2009, Katmandou
Mots clefs :
Page précédente
Page 2 sur 3